La Dépêche

Corpus:
Chambers-Rostand (E)
Nom de fichier:
La Dépêche
Contact:
Angela Chambers, Séverine Rostand, Université de Limerick, Irlande
Niveaux d'annotation:
Annotation automatique
Statut de l'annotation:
automatique
Type:
presse écrite
Sous-type de texte:
presse quotidienne régionale
Modalité:
écrit
Sample address:
/annis-sample/chambers-rostand/1_D_C_031003.html
Texte:
LITTÉRATURE - AVEC « L' ÉTERNEL FAVORI » , J. M . COETZEE ENFIN LAURÉAT Le Nobel récompense un Sud-Africain engagé En attribuant hier son prix de littérature au Sud-Africain John Maxwell Coetzee , l' académie Nobel poursuit sa politique d' ouverture aux littératures du monde , engagée au début au milieu des années quatre-vingts , après des décennies largement favorables aux Européens . J. M . Coetzee est le deuxième écrivain sud-africain à recevoir ce prix , après Nadine Gordimer en 1991 . De sa création , en 1901 , à 1985 , huit lauréats seulement ne provenaient ni d' Europe ni des États-Unis . Un pays comme l' Inde n' a qu' un seul lauréat ( Tagore , 1913 ) , comme d' ailleurs le monde arabe ( l' Égyptien Mahfouz , 1988 ) . Au total , on recense , avec la Russie , 73 Européens ( dont 15 d' Europe du Nord ) et 27 non Européens ( dont 10 Américains ) . Mais il ne faut pas oublier qu' il a été pendant longtemps extrêmement difficile pour les jurés et , a fortiori pour le public , de juger de la littérature non-européenne : les traductions étaient moins nombreuses et la circulation des idées n' avait rien à voir avec l' époque actuelle . QUI EST J. M. COETZEE ? Né au Cap en 1940 , il s' installe en Grande-Bretagne au début des années soixante , où il est programmateur informatique , puis délaisse cette activité pour des études d' histoire et de littérature aux États-Unis . Il enseigne ensuite la littérature anglo-saxonne à l' Université du Cap , puis aux États-Unis et en Australie . Il est actuellement professeur à l' Université de Chicago . Il a commencé sa carrière de romancier en 1974 et a acquis une renommée internationale en 1980 grâce au roman « En attendant les barbares » . Il a déjà reçu le Booker Prize anglais pour « Michael K , sa vie , son temps » , en 1983 , puis pour « Disgrâce » , en 1999 . Il a enraciné son oeuvre dans l' apartheid mais ses livres , souvent sombres et violents , ont une valeur universelle car ils sont un réquisitoire contre l' oppression . « Il n' applique jamais la même recette à deux ouvrages , ce qui contribue à la grande variation de son oeuvre » , précise l' Académie suédoise . Comme pour les autres prix Nobel de l' année , J. M . Coetzee recevra 10 millions de couronnes suédoises . La remise officielle du prix aura lieu le 10 décembre prochain , mais il n' est pas sûr qu' il s' y rende , car il évite toute apparition publique .