La Dépêche

Corpus:
Chambers-Rostand (E)
Nom de fichier:
La Dépêche
Contact:
Angela Chambers, Séverine Rostand, Université de Limerick, Irlande
Niveaux d'annotation:
Annotation automatique
Statut de l'annotation:
automatique
Type:
presse écrite
Sous-type de texte:
presse quotidienne régionale
Modalité:
écrit
Sample address:
/annis-sample/chambers-rostand/1_D_C_111002.html
Texte:
HAUTES-PYRENEES - JAZZ DIMANCHE , À 15 HEURES , LE GROUPE MANOUCHE SE PRODUIT À LA GESPE , À TARBES Djange Djass , une aventure de copains A Adé , sur le terrain d' à côté , Jean Clermont avait aperçu ses voisins manouches . Tout naturellement , ils se sont adoptés et appréciés . Il y a quatre ans , l' histoire du groupe Djange Djass débutait . « Il s' agit d' une aventure de copains » , explique Jean . Discret et attentif , Bernard Doerr écoute le récit de cette belle complicité . Son regard vif brille souvent , comme celui de « Bébé » , Dany Doerr et Tony Steinbach . Dimanche , à 15 heures , les musiciens seront au rendez -vous pour la fête du quartier tarbais de la Gespe L' entrée du concert est libre .. Un moment de détente proposé par le centre culturel . « Nous puisons dans le répertoire de Django Reinhardt , le grand guitariste manouche » , expliquent les musiciens . Une passion commune qui leur a permis de faire d' autres découvertes , bien plus précieuses . Dans la rencontre , chacun a apporté ses différences , sa culture . Mais , déjà , le coeur battait au même rythme : celui de l' ouverture aux autres , de la joie de vivre . Les amis veulent profiter de chaque moment passé ensemble . A la guitare , à la clarinette ou à la contrebasse , ils utilisent un langage universel . « Dans le public , chacun y trouve ce qu' il veut . On est sensible au rythme , à l' ambiance. » Une démarche qui séduit . Depuis un an , le groupe est de plus en plus sollicité pour des concerts , des festivals ou des soirées privées . UNE PASSION COMMUNE Toujours , Jean Clermont a aimé le jazz manouche . « A 10 ans , j' avais découvert le morceau « Nuages » . Pour moi , c' était une référence. » Durant quelques années , il suit un parcours musical classique , avant de ranger les instruments . Une passion avec laquelle il a renoué en croisant le chemin de Bernard Doerr . « J' avais quelques préjugés , une petite méfiance envers ce que je ne connaissais pas » , se souvient Jean . Mais la gentillesse attentive de son nouvel ami lui fait vite oublier ses questions . « Au fil des mois , j' ai repris la musique . Bernard m' a mis dans le rythme. » Jean apprend les morceaux , « à l' oreille. » Avec Tony Steinbach , « Bébé » et Dany Doerr , le groupe se constitue . Quant à Bernard , il s' empare de la contrebasse . Il ne leur reste plus qu' à trouver un nom de scène . « Djange Djass , ce sont deux mots manouches qui ont leur propre signification . « Réveille -toi » et « On y va. » C' était des expressions que l' on entendait pendant les répétitions. » Cette aventure , construite dans une joie simple , réserve des moments privilégiés . A Marciac , le groupe s' est produit devant des virtuoses : Stochelo , Rosenberg , Dorado Schmitt , Onowinterstein , Thomas Dutronc , Florin Nicolescu ... Actuellement , les musiciens ont constitué une association . « Cela nous permet d' acheter des instruments de bonne qualité , de nous faire connaître . Nous voulons aussi développer des activités autour de la culture manouche. »