La Dépêche

Corpus:
Chambers-Rostand (E)
Nom de fichier:
La Dépêche
Contact:
Angela Chambers, Séverine Rostand, Université de Limerick, Irlande
Niveaux d'annotation:
Annotation automatique
Statut de l'annotation:
automatique
Type:
presse écrite
Sous-type de texte:
presse quotidienne régionale
Modalité:
écrit
Sample address:
/annis-sample/chambers-rostand/1_D_C_190903.html
Texte:
JOURNÉES DU PATRIMOINE - LE PUBLIC INVITÉ À DÉCOUVRIR LE PASSÉ HISTORIQUE DE LA RÉGION REVÉLOISE Des avions et voitures de légende au centre de vol à voile Depuis les temps les plus reculés , l' Homme a toujours voulu voler ou se déplacer au sol encore plus vite . On se souvient d' Icare et dédale , des frères Montgolfier , de Denis Papin , ... Mais la grande aventure sur terre et dans les airs démarra à la fin du 19ème siècle avec les premiers essais en l' air du planeur de Clément Ader ou encore l' automobile à vapeur de De Cambière , jusqu'à aujourd'hui avec le futur gros porteur d' Airbus A380 et des bolides franchissant les 450 km / h , comme celui du record du monde de vitesse réalisé il y a 15 jours . C' est un peu de ce siècle d' histoire de l' aviation et de l' automobile , que vous invite à traverser , ce dimanche 21 septembre , au Centre de vol à voile de la montagne Noire , l' association pour la préservation du patrimoine aéronautique et la restauration d' avions typiques ( APPARAT ) . Côté engins volants , l' histoire de cette journée du patrimoine sur les hauteurs de Saint-Ferréol démarre en 1873 avec « L' oiseau en plumes » ; le premier planeur à bretelles construit à Castelnaudary par Clément Ader , à base de plumes d' oies . Dans le hangar , bien protégé des intempéries , on trouvera également le Blériot XI avec lequel Louis Blériot faisait faire à l' aviation un pas de géant en traversant la Manche , entre Douvres et Calais , en 31 minutes , le 25 juillet 1909 . Cet avion se distingua aussi en 1913 avec Adolphe Pegoud aux commandes pour le premier saut en parachute , puis , quelques mois plus tard , pour réaliser les premières acrobaties et looping de l' histoire de l' aviation . Des exploits qui allaient être à l' origine de la construction des autres avions de légende que l' on retrouvera ce dimanche au centre de vol à voile , comme le Caudron C800 , le Nord 2000 , les Bréguets 900 , 901S , 904S , le Potez 60 , le Stampe et le Shipmunk , ainsi que les Pipers-Cub , soit plus d' une trentaine d' avions . Le Centre de vol à voile de la montagne Noire , où dans les années 60 furent formés près de 80 % des pilotes de ligne des années 80 , est également chargé d' histoire , depuis sa création en 1932 , jusqu'à sa fermeture en 1980 . De célèbres pilotes y ont inscrits leur nom et pour n' en citer qu' une : Jacqueline Auriol , la première femme pilote de l' histoire de l' aviation française . Mais c' est le planeurs sous tous ses aspects qui fit la renommée de ce plateau d' envol découvert par Jean Thomas au printemps 1932 . C' est même lui qui réalisa le premier décollage de cet endroit , le 6 juin 1932 , sur un planeur Sulky Spécial , lancé au sandow tendu par des boeufs . Pour la petite histoire , le vol plané dura 6 minutes et 15 secondes , pour prendre fin dans un jardin potager à Vaudreuille . Ces mêmes planeurs , que l' on lançait à la force des bêtes à cornes ou des hommes , l' APPARAT en présentera plusieurs modèles : l' Avia XI A et l' Avia XV A. Ainsi que d' autres modèles représentatifs de l' histoire du vol plané , de 1930 à nos jours . MUSÉE , AUTOS ET EXPOS Pour cette année , le clou de cette exposition d' avions sera le Fouga CM8 R- 13 , un planeur en bois équipé d' un réacteur Turmobéca lui permettant de voler en chute libre ou à l' aide du moteur pour atteindre la vitesse maxi de 250 km / h et 10.500 m d' altitude . Construit après la seconde guerre mondiale , à Aire-sur-Adour , ce planeur unique en son genre , intéressa même l' armée américaine . Ce siècle d' aviation se traversera également dans le musée de l' APPARAT , sur les traces de l' histoire du Centre de vol à voile mais aussi de l' épopée de l' aéropostale à travers deux expositions , celle du peintre Jean-Pierre Condat et celle de l' aéromodéliste , Amédée Rebet . Côté voitures , la traversée du siècle démarrera au temps de la propulsion à vapeur avec l' automobile de De Cambière réalisée par un constructeur tarnais . Elle se poursuivra avec nos chers tacots du début du 20ème siècle et des voitures d' entre deux guerres de l' Amicale Denis Papin ; pour se terminer dans les années 50 et 60 avec les autos du Club de Balma . Entrée gratuite à cette journée au Centre de vol à voile . Contact avec l' APPARAT : Bernard Gabolde ( président ) , tél : 05.61.83.03.65 .