La Dépêche

Corpus:
Chambers-Rostand (E)
Nom de fichier:
La Dépêche
Contact:
Angela Chambers, Séverine Rostand, Université de Limerick, Irlande
Niveaux d'annotation:
Annotation automatique
Statut de l'annotation:
automatique
Type:
presse écrite
Sous-type de texte:
presse quotidienne régionale
Modalité:
écrit
Sample address:
/annis-sample/chambers-rostand/1_D_C_270603.html
Texte:
SALVAGNAC ( 81 ) : ÉVÉNEMENT - VERNISSAGE DIMANCHE À 11 H 30 DE L' EXPOSITION DE COLIN ET JOE PAINTER Deux peintres anglais père et fils j-Jusqu'au 31 juillet , la 8e édition de l' exposition « L' Art en pays salvagnacois » , à voir à la mairie de Salvagnac , est consacrée cette année à deux peintres anglais . Colin Painter le père et Joe Painter le fils , exposent ensemble pour la première fois de leur carrière artistique . Le premier a longtemps dirigé la Wimbledon School of Art et présenté des expositions et projets artistiques majeurs , avant de s' établir définitivement à Salvagnac . Le second âgé de 27 ans , vit et travaille à Londres . Révélé à 16 ans lors d' une exposition à la « National portrait Gallery » de Londres par un autoportrait remarquable de maîtrise , il travaille actuellement à partir de photographies de « stars » souvent prises sur le vif , de Mickaël Jackson au footballeur David Beckham en passant par des criminels célèbres . Joe Painter s' intéresse à la relation qui existe entre deux « réalités » , celle des photographies et celle que ces images sont supposées dépeindre . Cette interrogation autour du rapport entre la réalité et ses représentations sert de fil conducteur dans cette filiation d' artistes . Colin Painter travaille lui aussi sur la représentation du réel et le sens qu' elle prend dans la peinture ou la décoration des objets familiers et usuels . Intéressé par la place de l' image dans l' environnement domestique , il s' interroge sur le rapport et le lien affectif fort qu' entretiennent les occupants d' une maison avec ces images . L' artiste s' interroge aussi sur la présence trop rare de l' art contemporain dans les maisons . « On y trouve souvent des reproductions de grands artistes dits classiques sur les objets usuels , mais rarement celles d' artistes contemporains ... Les gens s' intéressent aux images mais ils rejettent les endroits où l' art s' expose » , ajoute Colin Painter . Une exposition en famille Choisissant des objets usuels , dont certains récupérés chez les compagnons d' Émmaüs , il utilise l' inclusion d' oeuvres ou de fragments d' oeuvres très connues , la répétition de motifs souvent floraux , pour renouveler sans cesse le regard porté sur les éléments du quotidien , jusqu'au moment où la représentation du réel devient plus familière que la réalité elle-même . Face à face , le fils et sa peinture d' exploration photographique , le père et ses « images domestiques » , présentent leur première exposition « familiale » , dans le village même où la famille se retrouve désormais . Un lieu désiré et choisi qui justifie sans doute la gaieté qui émane des peintures de Colin Painter , et le plaisir communicatif de ces deux artistes réunis « chez eux » . Pendant toute la durée de l' exposition , Joe Painter réalisera en direct une toile incluant des portraits de visiteurs . L' exposition de ces deux artistes de renom est l' occasion de voir des oeuvres de grande qualité dans un environnement proche et simple . Un rendez -vous qu' il serait bien dommage de manquer . « Deux peintres Père et fils , Colin et Joe Painter » , du 29 juin au 31 juillet à la mairie de Salvagnac , tous les jours de 10 h 30 à 18 h 30 . Vernissage dimanche 29 juin , 11 h 30 , à la mairie de Salvagnac .