La Dépêche

Corpus:
Chambers-Rostand (E)
Nom de fichier:
La Dépêche
Contact:
Angela Chambers, Séverine Rostand, Université de Limerick, Irlande
Niveaux d'annotation:
Annotation automatique
Statut de l'annotation:
automatique
Type:
presse écrite
Sous-type de texte:
presse quotidienne régionale
Modalité:
écrit
Sample address:
/annis-sample/chambers-rostand/1_D_F_200303.html
Texte:
CONSOMMATION - UNE BAISSE RECORD DE 3 , 3 % L' ANNÉE DERNIÈRE EN FRANCE Tabac : ventes au plus bas depuis 20 ans Les ventes de tabac en France ont baissé en volume de 3 , 3 % en 2002 ( 89 564 tonnes ) , avec notamment 3 milliards de cigarettes vendues en moins par les buralistes , a annoncé , hier , le Centre d' information et de documentation sur le tabac ( CIDT ) . Cette baisse ramène la consommation officielle de tabac en France à son plus bas niveau depuis plus de 20 ans puisque les ventes sont inférieures à celles de 1980 , selon le Centre . Surtout , l' ampleur de la baisse de 2002 , nettement supérieure aux faibles variations des années 90 , marque un net retournement de la courbe de consommation pour les quelque 14 millions de fumeurs français . Les ventes de tabac avaient atteint un record en France en 1985 ( 104 000 tonnes ) , avant de se stabiliser autour de 93 000 t à la fin des années 90 . Par rapport au pic de 1985 , l' année 2002 montre un recul de 14 % . Cette forte baisse coïncide avec les fortes augmentations de prix ( + 9 % environ ) décidées début 2002 par les fabricants de cigarettes , sous la pression de l' Etat . En janvier 2003 , les prix ont subi une hausse encore plus forte , de 8 % à 17 % selon les marques , toujours sous la pression de l' Etat qui veut accroître ses recettes fiscales de plus de 11 % . Grâce à la hausse des prix de quelque 9 % décidée début 2002 par les cigarettiers , sous la pression de l' Etat , le chiffre d' affaires des ventes de tabac a cependant augmenté de 4 , 5 % , à 14 , 54 milliards d' euros contre 13 , 91 milliards en 2001 . Les cigarettiers ont vu leur chiffre d' affaires augmenter mais l' Etat a été également gagnant , puisque ses recettes fiscales liées au tabac ont elles aussi augmenté de 4 , 5 % : l' ensemble de ces taxes ( droits de consommation et TVA ) lui ont rapporté 10 , 89 milliards d' euros contre 10 , 42 milliards en 2001 . Une pompe à finances appréciable en cette période de ralentissement économique et de difficultés budgétaires . D' une manière générale , l' Etat n' a jamais hésité à alimenter cette source de « recettes de poche » . C' est pourquoi les prix du tabac ont plus que doublé en 10 ans . A eux seuls , en rapportant 8 , 41 milliards d' euros , les droits sur le tabac ( 76 , 4 % du prix du paquet de cigarettes ) ont financé en 2002 le budget de la Sécurité sociale et le passage aux 35 heures .