La Dépêche

Corpus:
Chambers-Rostand (E)
Nom de fichier:
La Dépêche
Contact:
Angela Chambers, Séverine Rostand, Université de Limerick, Irlande
Niveaux d'annotation:
Annotation automatique
Statut de l'annotation:
automatique
Type:
presse écrite
Sous-type de texte:
presse quotidienne régionale
Modalité:
écrit
Sample address:
/annis-sample/chambers-rostand/1_D_F_200402.html
Texte:
JAPON-COREE . En attendant , le carnet de commandes pour l' avion géant compte une centaine de commandes et autant d' options . L' Asie , un immense marché pour l' industrie aéronautique , souffle le chaud et le froid sur les constructeurs européens . Tandis qu' Airbus vient de ferrer un gros poisson au Japon pour son avion géant , Dassault , en revanche , a essuyé un sévère revers en Corée avec le Rafale . Hier , en effet , la Corée du sud a écarté l' avion militaire français au profit du F-15K de Boeing . Le marché est juteux : il portait sur la fourniture de 40 appareils . La décision coréenne laisse un goût amer chez Dassault qui dénonce un choix « politique » et s' interroge sur les conditions de transparence de l' opération . A ce jour , le bijou technologique de l' aéronautique militaire française , le Rafale , premier avion de combat réellement polyvalent , adapté à tous les types de missions , ne compte toujours qu' un seul client ... la France , qui a passé commande de 61 unités . Cet échec indique , au passage , le chemin restant à parcourir entre les partenaires européens dans le domaine de l' aviation militaire . JAPAN AIRLINES INTERESSEE PAR L' A 380 L' autre nouvelle venue d' Asie est , heureusement , plus encourageante pour les Européens . Le patron d' Airbus , Noël Forgeard a fait état , hier , de discussions sur l' A 380 avec le premier transporteur japonais , Japan Airlines ( JAL ) . Certes , la direction de la compagnie japonaise s' est empressée de préciser qu' elle n' a pas l' intention d' acheter l' avion européen dans l' immédiat . Mais elle se déclare « intéressée » car elle va fusionner avec un autre transporteur nippon qui , lui , possède des Airbus . Le nouvel ensemble constituera la cinquième compagnie mondiale et pourrait donc être un client important , notamment pour la desserte des lignes intérieures japonaises très fréquentées qui nécessitera de plus en plus d' avions de grande capacité . Si Airbus parvient à concrétiser , il marquera un point très important sur un marché stratégique , en Asie . Airbus qui rit , Dassault qui pleure Un carnet qui , évidemment , ne demande qu' à grossir .