La Dépêche

Corpus:
Chambers-Rostand (E)
Nom de fichier:
La Dépêche
Contact:
Angela Chambers, Séverine Rostand, Université de Limerick, Irlande
Niveaux d'annotation:
Annotation automatique
Statut de l'annotation:
automatique
Type:
presse écrite
Sous-type de texte:
presse quotidienne régionale
Modalité:
écrit
Sample address:
/annis-sample/chambers-rostand/1_D_F_280302.html
Texte:
CONSOMMATION : LE MAINTIEN DU COÛT DES DENRÉES DÉCIDÉ LORS DU PASSAGE À LA MONNAIE EUROPÉENNE PREND FIN LE 1ER AVRIL Prix : la trêve de l' euro prend fin L' ensemble des professionnels sont formels : avril verra les prix d' un certain nombre de produits augmenter dans les grandes surfaces . En effet , le blocage des prix mis en place du 1er novembre 2001 au 31 mars 2002 par les grands distributeurs et les industriels , prend fin lundi prochain . Les grands distributeurs expliquent qu' une partie des fabricants , dont de très gros fournisseurs , appliqueront des hausses dès avril et que les grandes surfaces devront les répercuter aux consommateurs , comme la loi les y oblige . « Nous avons constaté 150 fournisseurs en hausse , dont 110 dans l' alimentaire , sur nos 1.500 fournisseurs , explique la direction d' Auchan . Nous nous efforçons de négocier un report ou un étalement de la hausse , et éventuellement nous nous y opposerons , mais certaines sont justifiées » , souligne le distributeur . Un responsable d' achat d' Opéra , la centrale d' achat de Casino , constate « 200 fournisseurs en hausse sur environ 1.300 , avec des augmentations de 1 à 5 % qui s' étaleront entre le 1er avril et le 31 juillet » . Les secteurs les plus en hausse « seront l' épicerie , la crémerie et les surgelés , tandis que d' autres baissent , comme la volaille- charcuterie » , ajoute -t-il . Pour contrer ces pressions , Carrefour et Auchan ont décidé de promouvoir leurs marques propres , en annonçant qu' ils en maintiendront le prix pour quelque temps . « Nous allons geler les prix d' environ 8.000 produits à marque Carrefour ou premiers prix jusqu'en juin . C' est aussi un signal aux marques nationales : si elles augmentent trop , nos marques en profiteront » , explique Carrefour . HAUSSE JUSTIFIEE ? La Fédération des entreprises du commerce et de la distribution ( FCD ) estime que les fabricants ont parfois des raisons objectives d' augmenter leurs prix . « Il peut y avoir des hausses justifiées car beaucoup d' industriels n' ont pas augmenté depuis janvier malgré des facteurs objectifs : hausse de matières premières , de taxes , coût des 35 heures » , a expliqué Jérôme Bédier , président de la FCD . Toutes ces augmentations n' ont pas échappé aux associations de consommateurs . Elles se sont engagées dans un long processus de vigilance : « Nous relèverons les prix de 50 produits cette semaine , puis dans un mois et nous publierons les résultats » , a averti Reine- Claude Mader , présidente de la CLCV ( Confédération du logement , de la consommation et du cadre de vie ) , en « appelant les distributeurs à la raison » . Côté pouvoirs publics , on reste calme . La DGCCRF ( Direction de la consommation , de la concurrence et de la répression des fraudes ) ne craint pas de dérapage important en avril : « Des réajustements se feront d' ici l' été , avec aussi probablement l' arrivée de prix ronds en euros , explique son porte-parole , mais globalement il y aura une stabilité , car les opérateurs n' ont pas intérêt à un dérapage » . Le tout dernier relevé mensuel de prix de la DGCCRF , publié mardi , montre que depuis novembre l' accord de stabilité a été très bien respecté . Toutefois , l' association « UFC-Que choisir » note que ceci est dû au fait que les prix ont été augmentés avant novembre 2001 , en prévision de l' euro ( voir ci- dessous ) . Faux ! Réplique la FCD , « l' étude UFC est fausse car les prix examinés sont ceux du mois d' avril 2000 , entre temps , une augmentation tarifaire normale a eu lieu au mois de juillet dernier » . Une chose est sûre , la première répercussion , bonne ou mauvaise , se fera dans le portefeuille du consommateur .