La Dépêche

Corpus:
Chambers-Rostand (E)
Nom de fichier:
La Dépêche
Contact:
Angela Chambers, Séverine Rostand, Université de Limerick, Irlande
Niveaux d'annotation:
Annotation automatique
Statut de l'annotation:
automatique
Type:
presse écrite
Sous-type de texte:
presse quotidienne régionale
Modalité:
écrit
Sample address:
/annis-sample/chambers-rostand/1_D_F_280703.html
Texte:
COMMERCE - A L' HEURE DES COMPTES , UN BILAN MITIGÉ « Nous ne sommes pas très satisfaits , les résultats sont au niveau de l' an dernier , sans plus » . la frénésie a eu le souffle court En cette fin des soldes d' été , les commerçants dressent un bilan décevant de l' opération , qui s' est essoufflée après la ruée des premiers jours , et dénoncent les dates d' ouverture de la saison en ordre dispersé . « Les ventes ont démarré de manière surprenante mais le soufflé s' est effondré » par la suite , observe la Fédération nationale de l' habillement ( FNH ) , qui regroupe 42 000 commerces indépendants . « Il a fallu attendre des démarques supplémentaires pour voir les clients affluer à nouveau » . La FNH se félicite cependant d' une hausse des ventes de 3 à 5 % en moyenne par rapport à 2002 , « qui avait déjà été une bonne année » . Le succès des soldes a ainsi été inégal et le bilan est même morose pour les commerces de la capitale , selon une étude de la CCI de Paris , où les soldes prendront fin le 2 août . LES COMPORTEMENTS CHANGENT Cette enquête , menée auprès d' une centaine de magasins de la rue de Rennes , dans le VIe arrondissement , révèle que la moitié des commerçants ont fait un chiffre d' affaires inférieur à celui de 2002 . Et pour la majorité d' entre eux , les soldes n' ont entraîné qu' une augmentation de 10 à 20 % des ventes par rapport à un mois « normal » . L' étude révèle surtout une inadaptation des commerçants parisiens au changement de comportement de leur clientèle . En revanche , les grandes enseignes font état d' un bilan positif . « Au 10 juillet , les ventes étaient en hausse de 6 , 1 % par rapport à l' an dernier » , souligne la porte-parole de la chaîne Printemps . ouverture En ordre dispersé Le Conseil national des succursalistes de l' habillement , qui représente 30 % du marché ( 10 000 points de vente ) , dresse , lui , un bilan mitigé : Soldes d' été : « Cela confirme la tendance au ralentissement de la consommation observée au premier semestre de l' année » , précise -t-il . Il met en cause lui aussi « l' essoufflement » des ventes après les premiers jours , qui s' expliquerait par l' échelonnement des dates d' ouverture . « Les clients attendent un événement commercial fort , il serait logique de démarrer les soldes plus tard et pour tous les départements à la même date » , plaide -t-il . Les soldes d' été ont débuté en effet en ordre dispersé , dès le 24 juin pour la Haute-Marne , et jusqu'au 11 juillet dans l' Hérault . à la FNH , on affirme ainsi réfléchir aussi à l' uniformisation de l' ouverture des soldes d' été , sur le modèle des soldes d' hiver . Une ouverture unique l' an prochain , à titre expérimental , sera proposée au secrétariat d' état au commerce .