La Dépêche

Corpus:
Chambers-Rostand (E)
Nom de fichier:
La Dépêche
Contact:
Angela Chambers, Séverine Rostand, Université de Limerick, Irlande
Niveaux d'annotation:
Annotation automatique
Statut de l'annotation:
automatique
Type:
presse écrite
Sous-type de texte:
presse quotidienne régionale
Modalité:
écrit
Sample address:
/annis-sample/chambers-rostand/1_D_F_280803.html
Texte:
FIGEAC ( 46 ) - ECONOMIE AVEC LE DÉMÉNAGEMENT DE L' ACTIVITÉ DE LOCATION DE VÉHICULES DE BERNARD LARROQUE ET L' AGRANDISSEMENT DE CHAMPION Le pôle commercial de la route de Cajarc s' étoffe Le développement commercial de la ville ne se limite pas au seul secteur de la route de Cahors . De l' autre côté du Célé , avenues Jean Jaurès et Georges Pompidou , un autre pôle d' activités commerciales prend petit à petit de la consistance . Avec la mise en service du nouveau pont du Gua , il bénéficie d' une dynamique supplémentaire . « Nous avons à cet endroit , pas très loin du centre ville , une zone commerciale intéressante » souligne Bernard Larroque qui , justement , il y a quelques semaines , a déménagé son entreprise de location de véhicules au 1 de l' avenue Georges Pompidou . Outre cette arrivée , le quartier enregistre la poussée de vastes bâtiments neufs . C' est le magasin Champion qui procède à son extension . Il semble que le magasin de bricolage à l' enseigne Weldom ait également des projets d' agrandissement . Puis , près de l' enseigne Sport 2000 , un local vide attend un occupant . « J' ai des touches » consent seulement à dire le propriétaire du bâtiment , qui n' est autre que Bernard Larroque , le nouveau voisin , qui s' est installé sur une surface de mille mètres carrés , dont la moitié couverte . Bernard Larroque et son personnel ont trouvé dans ce nouveau lieu des conditions de travail plus rationnelles . « Nous avions l' intention de développer l' activité de location de véhicules . Avec notre déménagement nous pouvons désormais le faire avec tout le professionnalisme voulu » indique -t-il . QUEL AVENIR POUR LES LOCAUX DU QUAI BESSIERES ? Le départ du quai Bessières constitue pour la famille Larroque , et pour la ville , un petit événement . Il ne s' est pas fait sans un pincement au coeur . C' était Jean-Gabriel Larroque , le grand père de Bernard , qui , dans les années 20 , avait créé là son garage . De nombreuses années durant , la famille y exerça son activité de mécanicien . Bernard Larroque déménagea bien une première fois de l' autre côté du Célé , au débouché du pont du Gua sa concession automobile , mais il retrouva en 1987 le site historique familial pour une activité d' entretien , réparation et location de véhicules et de station-service . La question se pose maintenant de l' avenir des bâtiments du quai Bessières . Ils sont aujourd'hui vides de toute activité . L' emplacement , transition entre un boulevard urbain et la ville ancienne , attire inévitablement l' attention . La démolition , il y a quelques mois , d' une ancienne imprimerie voisine , et le projet dans les cartons de la municipalité de réhabiliter le deuxième étage de l' hôtel Balène , attestent aussi de l' intérêt apporté par la collectivité au quartier . Comme pour son local de l' avenue Jean Jaurès , Bernard Larroque souligne l' existence de contacts , mais actuellement il ne peut en dire guère plus . « Il est possible qu' il y ait une activité semblable qui s' implante après une modernisation importante de l' atelier . Quant à la réouverture de la station service , ce sera fonction des autorisations obtenues. » Il faut attendre . Toutefois , les prochaines semaines pourraient amener du nouveau .