La Dépêche

Corpus:
Chambers-Rostand (E)
Nom de fichier:
La Dépêche
Contact:
Angela Chambers, Séverine Rostand, Université de Limerick, Irlande
Niveaux d'annotation:
Annotation automatique
Statut de l'annotation:
automatique
Type:
presse écrite
Sous-type de texte:
presse quotidienne régionale
Modalité:
écrit
Sample address:
/annis-sample/chambers-rostand/1_D_I_040903.html
Texte:
ETATS-UNIS - EXÉCUTÉ DANS LA NUIT , IL AVAIT TUÉ UN MÉDECIN QUI PRATIQUAIT DES AVORTEMENTS Les anti-IVG ont leur héros Un militant anti-avortement condamné à la peine capitale pour le meurtre d' un médecin a été exécuté , hier , en Floride ( minuit à Paris ) . Plusieurs groupes ultra-conservateurs en ont fait leur héros . L' ancien pasteur presbytérien Paul Hill , 49 ans , est devenu la première personne exécutée aux états-Unis pour l' assassinat d' un médecin pratiquant des avortements . Il avait abattu froidement , en 1994 , devant un centre pratiquant des interruptions volontaires de grossesse , le docteur John Britton ainsi que son garde du corps James Barrett . Des groupes de chrétiens ultra-conservateurs qui considèrent Hill comme l' un des leurs avaient appelé à des rassemblements devant la prison de Starke , dans le nord de la Floride dont le gouverneur républicain , qui n' est autre que le frère de l' actuel hôte de la Maison Blanche , est opposé à l' avortement et favorable à la peine de mort . « C' est un meurtrier . Il n' a pas fait appel et le 3 septembre je pense qu' il sera exécuté » , avait indiqué , il y a quelques jours , « Jeb » Bush , le frère du Président , en refusant sa grâce . Ces derniers jours , plusieurs responsables de l' état de Floride dont le ministre de la Justice Charlie Crist avaient reçu des lettres de menaces de mort . Les centres pratiquant l' IVG ont été placés sous haute surveillance après des mises en garde de groupes extrémistes de droite . Père de trois enfants , Hill , qui n' a jamais exprimé de remords , espère qu' on se souviendra de lui comme « quelqu' un qui a choisi volontairement de mourir pour sauver des enfants à naître » . Dans une interview au Miami Herald , il n' avait pas craint d' affirmer que si c' était à refaire , il tuerait à nouveau .