La Dépêche

Corpus:
Chambers-Rostand (E)
Nom de fichier:
La Dépêche
Contact:
Angela Chambers, Séverine Rostand, Université de Limerick, Irlande
Niveaux d'annotation:
Annotation automatique
Statut de l'annotation:
automatique
Type:
presse écrite
Sous-type de texte:
presse quotidienne régionale
Modalité:
écrit
Sample address:
/annis-sample/chambers-rostand/1_D_I_200303.html
Texte:
GUERRE EN IRAK . Bagdad , ville fantôme , retient son souffle Les Bagdadis étaient terrés chez eux , hier soir , en attendant l' expiration de l' ultimatum adressé par Washington à Saddam Hussein pour quitter le pays . Les rues de la capitale , d' habitude si grouillantes , étaient presque vides . Désoeuvrés , des policiers postés aux carrefours devisaient en petits groupes . Seules les voix de quelques dizaines de militants de Baas scandant , armes aux mains , des slogans à la gloire de Saddam Hussein brisaient épisodiquement le lourd silence ambiant . Les vitrines des magasins ont été bloquées par des murs de parpaings . Une chape de poussière grise couvre le ciel , rendant l' atmosphère encore plus lugubre . Les chalands ont déserté les restaurants de poisson au bord du Tigre . Aux croisements de rues , ou devant les bâtiments officiels , des miliciens du Baas , ont pris position dans des redoutes en sacs de sable . Dans chaque rue , des familles qui ont attendu jusqu'au dernier moment pour quitter la ville chargent leurs voitures ou montent dans des autobus , des valises et des sacs en plastique à la main . Les diplomates étrangers ont déjà fait leurs bagages . La capitale irakienne qui compte plus de cinq millions d' habitants n' a pas connu l' exode massif de la guerre de 1991 , et seuls ceux qui ont les moyens de trouver refuge dans un pays voisin sont partis . Entre deux feuilletons égyptiens , la télévision officielle diffusait des images des manifestations de soutien qui se sont déroulées dans les différentes villes à l' appel du Baas . Le président irakien , qui s' est assuré du soutien des plus hautes instances de l' Etat , a obtenu l' appui du Parlement contre l' ultimatum américain . « MARTYRS » Le Parlement , en présence de l' écrasante majorité de ses 250 députés , a voté à l' unanimité à main levée un texte rejetant les injonctions de Bush et affirmant que « l' Histoire retiendra comment le peuple d' Irak , sous la direction du bâtisseur de sa gloire Saddam Hussein , va infliger une leçon aux vils » . Les élus ont également adressé une lettre au chef de l' Etat dans laquelle ils se sont dits prêts à mourir en « martyrs » pour défendre l' Irak . Parlant à la presse à l' issue de cette session extraordinaire , le président du Parlement Saadoun Hammadi a affirmé que Saddam Hussein ne quitterait pas l' Irak . « Cela n' arrivera jamais » , a déclaré Hammadi à des journalistes . « Il est au mieux de sa forme . Il combattra et conduira notre pays à la victoire » , a -t-il ajouté . Avant le début de la session , plusieurs députés ont déclamé , dans un tonnerre d' applaudissement , des poèmes à la gloire de Saddam Hussein . J.P B