La Dépêche

Corpus:
Chambers-Rostand (E)
Nom de fichier:
La Dépêche
Contact:
Angela Chambers, Séverine Rostand, Université de Limerick, Irlande
Niveaux d'annotation:
Annotation automatique
Statut de l'annotation:
automatique
Type:
presse écrite
Sous-type de texte:
presse quotidienne régionale
Modalité:
écrit
Sample address:
/annis-sample/chambers-rostand/1_D_I_200802.html
Texte:
NIGERIA . Or selon la charia , une femme mariée une première fois , même si elle a divorcé , commet un adultère si elle a des relations sexuelles sans être remariée . La lapidation pour une femme adultère La Cour d' appel islamique de Funtua au nord du Nigeria a confirmé hier la condamnation à mort par lapidation d' Amina Lawal , une jeune femme accusée d' adultère . Les avocats et des défenseurs des droits de l' Homme ont argué que les accusations retenues contre elles étaient infondées , qu' elle était revenue sur ses déclarations , et qu' elle n' a jamais bien compris ce qu' on lui reprochait . Mais les quatre juges de la Cour d' appel islamique de Funtua , située à 300 km au nord de la capitale Abudja , ont réfuté ces arguments . « En vertu de nos enquêtes , nous maintenons votre condamnation à mort par lapidation selon les termes de la charia . Ce jugement sera appliqué aussitôt que votre bébé sera sevré en janvier 2004 » , a expliqué le magistrat à Amina Lawal , assise au premier rang avec sa fille , Wasila , âgée de huit mois dans les bras . Avant Amina Lawal , une autre Nigériane , Safiya Husaini , avait été condamnée en 2001 à être lapidée pour adultère aux termes de la charia . Mais cette jeune femme âgée de 35 ans dont le cas avait suscité un large mouvement de protestations dans le monde , avait été acquittée le 25 mars 2002 , par la Cour d' appel islamique de l' Etat voisin de Sokoto . Le public présent dans la salle d' audience a salué cette décision tandis que la condamnée fondait en larmes soutenue par la porte-parole de la ministre à la Condition féminine , représentant le gouvernement fédéral opposé à la Charia et par son avocat Me Ibrahim qui s' indignait : « si Amina était lapidée , s' ensuivraient des dizaines de cas similaires dans les douze Etats islamiques du nord à majorité musulmane » . Amina , la plus jeune d' une fratrie de 13 enfants , a été mariée deux fois . Après son deuxième divorce en juin 2000 , elle avait entamé en décembre une relation avec un homme qui avait duré onze mois jusqu'en décembre 2001 , date de son accouchement .