La Dépêche

Corpus:
Chambers-Rostand (E)
Nom de fichier:
La Dépêche
Contact:
Angela Chambers, Séverine Rostand, Université de Limerick, Irlande
Niveaux d'annotation:
Annotation automatique
Statut de l'annotation:
automatique
Type:
presse écrite
Sous-type de texte:
presse quotidienne régionale
Modalité:
écrit
Sample address:
/annis-sample/chambers-rostand/1_D_I_280203.html
Texte:
ASIE - LA RÉACTIVATION DE LA CENTRALE DE YONGBON À NOUVEAU ÉVOQUÉE Corée du Nord-USA : regain de tension Selon un responsable gouvernemental sud-coréen , la Corée du Nord paraît avoir choisi de poursuivre sur la voie de la confrontation avec les Etats-Unis en réactivant sa centrale nucléaireYongbon . Des informations contradictoires circulent depuis plusieurs semaines sur ce site coupé du monde depuis l' expulsion des inspecteurs de l' ONU en décembre et le retrait de la Corée du nord du traité de non-prolifération nucléaire en janvier . Des consultations étaient en cours entre Séoul et Washington après qu' un responsable américain eut déclaré , mercredi , que le réacteur de recherche de Yongbon , gelé en 1994 dans le cadre d' un accord entre les Etats-Unis et le régime stalinien de Pyongyang , avait été relancé . « Si cela est confirmé , ça marque un pas de plus sur le chemin de la confrontation » , a déclaré Kim Jong-Ro , porte-parole du ministère de l' unification qui gère les relations intercoréennes à Séoul . « Etant donné que la Corée du Nord avait menacé de réactiver la centrale , la mesure ne constitue pas une surprise . Mais cela représente une escalade » , a ajouté un analyste gouvernemental . Selon le responsable américain , les Nord-Coréens n' ont toutefois pas réactivé leur usine de retraitement pour fabriquer du plutonium , située dans le même complexe nucléaire . « C' est certainement moins provocateur que de redémarrer l' usine de retraitement , mais c' est néanmoins significatif et cela reflète le désir de la Corée du Nord de poursuivre le développement de son programme nucléaire militaire et de faire en même temps pression sur les Etats-Unis » , a -t-il dit . Le réacteur remis en marche devrait fonctionner durant un an pour produire assez de matière fissile pour faire une bombe nucléaire . Les inquiétudes américaines sont concentrées sur le sort de quelque 8 000 barres de combustible , stockées à Yongbon depuis l' accord de 1994 . Les Etats-Unis estiment que la Corée du Nord pourrait produire de 6 à 8 bombes nucléaires d' ici le milieu de l' année si elle relançait son usine de retraitement . « Dans ce cas , nous pourrions dire qu' ils ont vraiment franchi la ligne rouge » , a dit le porte-parole sud-coréen , M. Kim . A Pékin , la Chine et la Russie ont demandé , hier , aux Etats-Unis d' avoir un dialogue direct avec Pyongyang sur la question nucléaire , ce à quoi Washington se refuse jusqu'à présent pour ne pas avoir l' air de cèder à un chantage . « Un dialogue constructif , sur un pied d' égalité , entre les Etats-Unis et la République populaire et démocratique de Corée aura une grande signification pour la normalisation des relations entre les deux pays » , ont dit les ministres des affaires étrangères des deux alliés de Pyongyang .