La Dépêche

Corpus:
Chambers-Rostand (E)
Nom de fichier:
La Dépêche
Contact:
Angela Chambers, Séverine Rostand, Université de Limerick, Irlande
Niveaux d'annotation:
Annotation automatique
Statut de l'annotation:
automatique
Type:
presse écrite
Sous-type de texte:
presse quotidienne régionale
Modalité:
écrit
Sample address:
/annis-sample/chambers-rostand/1_D_N_200802.html
Texte:
IMMIGRATION - ILS ONT RELANCÉ LE « MOUVEMENT DE SAINT-BERNARD » Les sans-papiers ne dormiront plus dans la basilique de Saint-Denis Les sans-papiers , installés dans la basilique de Saint-Denis depuis samedi , se montrent toujours aussi tenaces dans leurs revendications , mais ont annoncé , hier soir , la fin de l' occupation nocturne à partir d' aujourd'hui , tout en maintenant celle de jour . « Les autorités préfectorales ont souligné que les conditions de sécurité n' étaient pas assez assurées et que l' occupation ne permettait pas d' assurer la protection du patrimoine de l' édifice . Nous ne poursuivrons donc pas nos nuits là-bas , mais nous y resterons la journée » , a déclaré Michel Clément , un des membres de la coordination 93 des sans-papiers , après la réception à la préfecture de Bobigny . Hier dans la journée , le père Bernard Berger , curé de la basilique , où sont enterrés les rois de France , a tenu à ce que le fait dans son principe soit noté et compris : « C' est un accueil , pas une occupation » . Autour de lui , Aziza , Hayat , Mamadou , Akli , Hakim ... une bonne centaine , représentant dix-neuf nationalités , tous sans-papiers , tous dans des situations inextricables . Ils vont et viennent du parvis où s' affiche la banderole de leur Coordination aux travées du fond de l' église . Fatima explique : « Dix-huit membres de ma famille ont été tués à l' arme blanche . Mon tour pouvait venir . J' ai quitté l' Algérie . Il n' est jamais facile d' être mère célibataire mais mère célibataire sans-papiers , c' est vraiment la galère. » POUR UN DEBAT MONDIAL Pour le père Berger , « l' aide et le soutien aux sans-papiers va de soi car une grande injustice est faite à des gens désespérés . Leur grande crainte aujourd'hui est l' attitude du nouveau gouvernement . Le discours sécuritaire ambiant les effraie. » Il a voulu apporter sa contribution « à un problème qu' il est urgent de regarder en face. » Ce prêtre revient d' un voyage en Asie du Sud-Est où il s' est renseigné sur la migration des Vietnamiens vers le Cambodge : « C' est pareil partout . Les gens vont où il y a du travail et pas de gaieté de coeur . S' ils pouvaient vivre chez eux , ils n' en partiraient pas . Il faut ouvrir un grand débat mondial » , dit -il . Que faire quand pour être régularisé il faut présenter des fiches de paye et qu' il vous est interdit de travailler tant que vous n' êtes pas en situation régulière ? C' est la porte ouverte au travail au noir . Samedi dernier , « las du mépris et du silence » , ils se sont installés pour quelques jours dans la basilique qui a accueilli Jeanne d' Arc et la Révolution . Les Monuments Historiques craignent déjà pour les gisants . L' ecclésiastique leur répond : « Les rois sont morts . Les sans-papiers appartiennent au peuple vivant. » Tous ces exclus s' apprêtent à se rassembler samedi 24 août Place de la République ; pour le sixième anniversaire de l' expulsion de Saint-Bernard . Combien seront -ils ?