La Dépêche

Corpus:
Chambers-Rostand (E)
Nom de fichier:
La Dépêche
Contact:
Angela Chambers, Séverine Rostand, Université de Limerick, Irlande
Niveaux d'annotation:
Annotation automatique
Statut de l'annotation:
automatique
Type:
presse écrite
Sous-type de texte:
presse quotidienne régionale
Modalité:
écrit
Sample address:
/annis-sample/chambers-rostand/1_D_S_120603.html
Texte:
TENNIS - A 19 ANS , L' ANCIEN FINALISTE JUNIOR DE ROLAND-GARROS DÉCOUVRE LE CIRCUIT PROFESSIONNEL Laurent Recouderc : une raquette pleine d' espoir Des aller-retour dans des tournois pour lesquels il n' a pas franchi le premier tour , Laurent Recouderc en a effectué un peu trop à son goût cet automne . Après une éclosion chez les juniors l' année dernière ( finaliste à Roland-Garros , quart de finaliste à l' US Open ) , l' entrée dans le circuit professionnel de tennis a été difficile pour le jeune Toulousain . Assez en tout cas pour lui donner envie de mettre les bouchées double . L' acharnement et le travail foncier hivernal du jeune homme n' ont pas tardé à payer . Lundi , à Marrakech , il a remporté son premier tournoi professionnel . Demi-finaliste quelques jours plus tôt dans deux autres tournois marocains ( Rabat et Agadir ) , le voilà bien parti pour gravir encore des échelons et se faire une place sur le difficile échiquier mondial . Grâce à ses bons résultats , le sociétaire du Stade toulousain vient en tout cas d' effectuer une montée spectaculaire : classé 952e mondial avant d' attaquer les trois tournois marocains , il apparaîtra , dès lundi prochain , à la 590e ligne du tableau ATP ... soit un bond de 362 places ! A bientôt 19 ans , Laurent Recouderc sait qu' il va devoir faire ses preuves assez vite , mais sans brûler les étapes . L' exemple de Richard Gasquet , son adversaire ( plus jeune de deux ans ) de la finale junior de Roland-Garros , est là pour en témoigner . « Il a eu à supporter beaucoup de pression cette année , surtout avec la montée de l' Espagnol Nadal . J' ai beaucoup moins de pression que lui mais je veux me donner à fond . Dans deux ans , je ferai le point » , déclare le jeune homme . un entraîneur et un agent En attendant , Laurent Recouderc a la chance de démarrer sur le circuit professionnel sans avoir à se soucier du financement de sa jeune carrière . Encore pour deux ans l' un des deux membres du centre national d' entraînement de Roland-Garros , il bénéficie d' un entraîneur , Aloïs Beust , et d' un encadrement personnalisé . Soutenu financièrement par la fédération française de tennis , la direction régionale de la jeunesse et sports , et son club ( le Stade Toulousain ) , le jeune champion n' a qu' à se concentrer sur le volet sportif . De lui même , il a choisi de prendre un agent ( celui qui s' est occupé de la championne belge Justine Henin avant que le mari de cette dernière ne reprenne le flambeau ) chargé de démarcher des sponsors . La tête bien sur les épaules , Laurent Recouderc compte donc bien jouer sa chance jusqu'au bout . Il a en tout cas fait les sacrifices pour : arrêt des études ( il est titulaire d' un BEP vente ) , éloignement ... « C' est ça le plus dur . Je suis loin de ma famille ( ses parents habitent à Plaisance-du-Touch , sa soeur fait ses études à Sup de Co Pau ) et de ma copine Virginie qui fait ses études à Aix-en-Provence . Mais l' année prochaine , ça ira mieux , elle devrait faire un BTS à Paris » , raconte le jeune homme , tombé par hasard dans le tennis au milieu d' une famille de musiciens . « Ma grand-mère m' a inscrit dans le club de Plaisance pour avoir la paix ! Et puis , à 11 ans , j' ai dû choisir entre le tennis et le foot » , poursuit ce dernier qui ne rate pas une occasion de soutenir le TFC ou les rugbymen du Stade . Bien dans ses tennis , Laurent est aussi très fier d' être Toulousain .