La Dépêche

Corpus:
Chambers-Rostand (E)
Nom de fichier:
La Dépêche
Contact:
Angela Chambers, Séverine Rostand, Université de Limerick, Irlande
Niveaux d'annotation:
Annotation automatique
Statut de l'annotation:
automatique
Type:
presse écrite
Sous-type de texte:
presse quotidienne régionale
Modalité:
écrit
Sample address:
/annis-sample/chambers-rostand/1_D_S_200402.html
Texte:
TARN & GARONNE : 1.200 CAVALIERS CE WEEK-END À SAINT-ETIENNE-DE-TULMONT Effervescence à Pousinies Avec 1242 cavaliers , 300 boxes loués , 450 chevaux par jour , des épreuves dédoublées pour permettre à tous les concurrents de participer , le concours de saut d' obstacles de Saint-Etienne de Tulmont serait -il victime de son succès ? Personne ne semble s' en contrarier ... En dix ans , la structure du Stade Equestre de Pitray s' est dotée d' une solide renommée . Depuis trois ans , le site est incontournable dans la région , et même au-delà . Pour preuve les plaques minéralogiques de la centaine de camions et vans qui transportent et abritent ces performants équidés . Sur le domaine de Pousinies , les meilleurs cavaliers de Midi-Pyrénées , mais aussi d' Aquitaine , de Languedoc- Roussillon , et même des pays de la Loire , se disputeront treize prix des concours de National Pro 2 , National Amateur 4 et les deux épreuves d' élevage au nom des haras nationaux . « Ça va crescendo chaque année . Ce qui serait presque inquiétant , si l' ambiance n' était pas si bonne ! » , expliquent Sabine Duguillaume et Romain Cambon , coordinateurs de l' événement . « Tout le monde a été mis à contribution . Comme d' habitude , les jeunes du CAT participent activement . Nos adhérents aussi , viennent nous prêter main forte. » Et rien n' est oublié : des stands de sellerie , de photo ou de vidéo professionnelles pour les cavaliers désireux d' immortaliser leurs parcours , mais aussi le gîte et le couvert ... et , indispensable , le maréchal-ferrant . Entre deux séries , il arrange , répare , recloute ou cramponne des sabots qui ne souffrent aucun défaut . « Il ne manque plus que la piscine , et on se croirait en vacances ! Ce concours , c' est vraiment un régal » souffle -t-on dans l' assistance où se mêlent familles , cavaliers et spectateurs sous un soleil radieux . « Ça sera comme ça tout le week-end ! » s' exclame Sabine . QUALIFICATIONS POUR LE CHAMPIONNAT DE FRANCE Une ambiance de détente qui n' exclue pas les exigences du concours . Les cavaliers participeront à trois types d' épreuves , aux difficultés croissantes au fil du week-end : amateur 2 et 3 , national pro 2 , et des épreuves d' élevage , qui , elles , ont essentiellement pour objectif de présenter et sélectionner les meilleurs jeunes chevaux . Pour juger de tout cela , une équipe de chronométreurs , de commissaires aux paddocks et à la piste , sous la houlette de Jean Henry Henry , président du jury pour la deuxième année . « Il s' agit pour nous d' évaluer techniquement cavaliers et montures , d' établir les classements , mais aussi de veiller à l' intégrité sportive des concurrents , au respect du cheval . Et aussi au contrôle sanitaire : la fédération tire au sort quelques chevaux dont l' anatomie , l' identité , et l' état sanitaire seront examinés » , explique ce juge de National 1 , le plus haut grade au niveau national . Quelques minutes avant chaque épreuve , la piste est ouverte aux concurrents . A pied , ils reconnaissent le parcours , estiment les distances , les foulées entre les obstacles , et prévoient leurs stratégies . Orchestrés par le chef de piste , les « oxers » , « verticaux » , ou la combinaison des deux , atteindront une hauteur maximale d' 1 m 40 , dimanche , pour le fleuron des épreuves : le grand prix du conseil général qualificatif au championnat de France . Des échéances décisives pour les 67 partants -du jamais vu à ce niveau- qui ne semblent pas encore trop s' en faire , tout comme leurs fières montures pour l' occasion revêtues d' une robe de prestige . Car le concours de Saint-Etienne , c' est classe ...