La Dépêche

Corpus:
Chambers-Rostand (E)
Nom de fichier:
La Dépêche
Contact:
Angela Chambers, Séverine Rostand, Université de Limerick, Irlande
Niveaux d'annotation:
Annotation automatique
Statut de l'annotation:
automatique
Type:
presse écrite
Sous-type de texte:
presse quotidienne régionale
Modalité:
écrit
Sample address:
/annis-sample/chambers-rostand/1_D_S_201103.html
Texte:
TENNIS . A L' ISSUE DE LA PREMIÈRE JOURNÉE , LES TRICOLORES ET LES RUSSES SONT À ÉGALITÉ . Fed Cup : la France va devoir batailler La France et la Russie sont à égalité après les victoires de Mauresmo sur Zvonareva et de Myskina sur Pierce , à l' issue de la première journée de la Fed Cup qui se dispute depuis hier à Moscou . Dans le premier match Amélie Mauresmo n' a pas fait de détail face à Vera Zvonareva . La Française a plié l' affaire en une heure tout juste , s' imposant 6 - 2 , 6 - 2 . « J' ai très bien joué depuis le début et j' ai été constante du début à la fin » , devait ensuite préciser la récente finaliste du Masters féminin . « À aucun moment je ne me suis sentie en danger , a poursuivi la lauréate du tournoi de Philadelphie . J' ai réussi à la prendre à la gorge après trois ou quatre jeux et je ne l' ai pas lâchée . C' est l' un de mes meilleurs matchs de la saison et mes deux semaines au Masters de Los Angeles ont été très importantes . Je me sens en confiance. » Une confiance qu' elle devra conforter aujourd'hui pour affronter Anastasia Myskina tombeuse d' une Marie Pierce pourtant bien partie dans le premier set , mais qui perdait pied peu à peu physiquement . La Franco-Américaine qui faisait son retour en équipe de France pour l' occasion , s' inclinait 4 - 6 , 7 - 6 ( 7 / 2 ) , 7 - 5 en 2 h 20 min , après avoir eu une balle de match dans le deuxième set sur le service de la Russe ( 5 - 4 ) . Dans le troisième set , la Française trouva les forces nécessaires pour débreaker à deux reprises , mais le troisième lui fut fatal . Une nouvelle championne belge Dans l' autre demi-finale , la jeune Belge Kirsten Flipkens a fait trembler les États-Unis , mais n' a pas empêché les Américaines de mener 2 à 0 . Du haut de ses 17 ans , la double championne junior de Wimbledon et de l' US Open a lutté vaillamment pendant 3 h 11 min avant de s' incliner 6 - 7 ( 4 / 7 ) , 7 - 6 ( 10 / 8 ) , 9 - 7 face à Meghann Shaughnessy , 17e mondiale . Auparavant , Lisa Raymond avait donné le premier point aux Américaines en surclassant en 52 minutes une très pâle Els Callens 6 - 2 , 6 - 1 . Un peu émue par son arrivée parmi les « grandes » , Flipkens perdit immédiatement son service pour être menée 2 - 0 . Mais elle donna ensuite une idée de quel bois elle se chauffait . Son fier tempérament , elle le fit admirer en dressant le poing après chaque point gagnant . Mais aussi en prenant des risques calculés et en faisant étalage d' une technique déjà très complète dans le premier jeu décisif , qu' elle remporta haut la main . Le même scénario se répéta au début du deuxième set , au cours duquel elle fut deux fois à deux points du match à 5 - 4 et eut une balle de match à 7 - 6 dans le jeu décisif avec , il est vrai , service adverse à suivre . La fatigue devait peser sur ses épaules dans la manche décisive . Elle fut néanmoins pour la première fois la première à y faire le break pour mener 4 - 3 . Quand elle servit pour le match à 5 - 4 , son bras très sûr trembla , comme il l' avait déjà fait sur quelques rares points importants . En l' absence des deux meilleures joueuses mondiales , Justine Henin-Ardenne et Kim Clijsters , une troisième très grande championne belge était née . Après Kim Clijsters et Justine Hénin-Ardenne , la Belgique a sorti un nouveau prodige : Kirsten Flipkens .