La Dépêche

Corpus:
Chambers-Rostand (E)
Nom de fichier:
La Dépêche
Contact:
Angela Chambers, Séverine Rostand, Université de Limerick, Irlande
Niveaux d'annotation:
Annotation automatique
Statut de l'annotation:
automatique
Type:
presse écrite
Sous-type de texte:
presse quotidienne régionale
Modalité:
écrit
Sample address:
/annis-sample/chambers-rostand/1_D_S_280703.html
Texte:
LOT - CHAMPIONNAT DE FRANCE ELITE DE MOTO-CROSS Everts et Bethys , rois de Lacapelle Hier après-midi , sur le circuit de Lacapelle Marival , deux pilotes sont montés sur la plus haute marche du podium . Le Belge Stéfan Everts , invité des organisateurs et le Français Thierry Bethys , ont chacun ramené une victoire . Le premier , actuel leader du championnat du monde de motocross a remporté les deux manches de la course . Suite à l' absence de son principal adversaire , le Français Mickaël Pichon , il repart en logique vainqueur d' une finale , où les coureurs nationaux se disputaient le titre de champion de France 2003 en catégorie 250 cm 3 . Arrivé à Lacapelle-Marival en leader de la compétition , Thierry Bethys , se devait de dominer ses trois autres poursuivants , dont Antoine Méo son adversaire le plus menaçant . Contrat rempli . Au terme des deux manches , le pilote officiel Honda , se classait cinquième , immédiatement derrière Antoine Méo sur Kawasaki . Soit seulement deux points de moins à ajouter à son total qui lui permettent d' être sacré meilleur pilote de l' année en catégorie élite 250 / 500 . DES SONORITES TRES DIFFRENTES Les deux vainqueurs utilisaient hier des moteurs 4 temps . La superioté de ces mécaniques semblent de plus en plus évidente sur les traditionnels 2 temps . Les pilotes de pointes sont de plus en plus nombreux à s' y convertir . Et pour le public , cette double présence a assuré un concerto de bruits , que les plus passionné auront su apprécier . Il y en avait pour tout le monde d' ailleurs , sur le circuit de Bel'Air . Simple observateur , ou photographe averti , la proximité avec le passage des motos a permis une observation très fine des techniques de passages . Tout le monde a finement pu observer les techniques de passage de chaque pilote : à l' intérieur , à l' extérieur , totalement penché ou non . Autre atout du circuit : les nombreux sauts offerts par la piste et l' opportunité d' observer jsuqu'à 80 % de la course à partir d' un même point . En un seul coup d' oeil l' on pouvait parfois voir plus de quatre pilotes en l' air ! Au terme de la journée , les organisateurs du Moto-club de Lacapelle-Marival pouvaient savourer le cinquantenaire de leur association . Un plateau de pilote exceptionnel , des conditions de course correcte malgré la menace de la pluie , et un dénouement au classement national qui s' est joué jusqu'au dernier instant de la course .