L'Humanité

Corpus:
Chambers-Rostand (E)
Nom de fichier:
L'Humanité
Contact:
Angela Chambers, Séverine Rostand, Université de Limerick, Irlande
Niveaux d'annotation:
Annotation automatique
Statut de l'annotation:
automatique
Type:
presse écrite
Sous-type de texte:
presse quotidienne nationale
Modalité:
écrit
Sample address:
/annis-sample/chambers-rostand/1_H_C_201103.html
Texte:
Vers l' homme futur Épiphanie du monstrueux " Forêts tropicales : c' est fichu . " Dans le Monde du 11 novembre , trois spécialistes du sujet expliquent pourquoi , à leur avis , les grandes forêts primaires d' Amérique du Sud , d' Afrique et d' Asie du Sud-Est , à moins d' une " formidable volonté populaire et politique mondiale " , auront disparu dans moins d' un siècle , emportant avec elles des milliers d' espèces vivantes et laissant l' écosystème planétaire dans une situation de déséquilibre profond . Les signataires sont catégoriques : il est à leur avis devenu impossible d' enrayer la catastrophe . Que viennent faire ces considérations dans une chronique intitulée Vers l' homme futur ? Ceci : l' homme témoin de tels processus , l' être humain dont la conscience enregistre de telles nouvelles , ne peut plus avoir rien de commun avec celui des générations précédentes , ne serait -ce que dans l' idée qu' il peut se faire du bien , du mal , de la responsabilité , de la permanence du monde . C' est-à-dire dans des dimensions fondamentales de son rapport au réel . On n' est pas contemporain de cela sans en être changé . Quiconque reçoit et évalue une information de cette sorte subit un traumatisme en profondeur , corollaire interne de celui qui est infligé à la planète , et que jamais aucun humain avant lui n' a subi . Et chacun sait que les traumatismes n' ont pas besoin d' être ressentis comme tels pour perpétrer leurs dégâts . Je lisais dans le même temps le magnifique texte de Peter Sloterdijk , l' Heure du crime et le temps de l' oeuvre d' art Hachette Pluriel " , 2001 , traduit de l' allemand par Olivier Mannoni. , dans lequel il tente d' évaluer la conscience moderne à l' aune de ce qu' il appelle " le monstrueux " , c' est-à-dire le global . " Le sens de toutes les révolutions culturelles , écrit -il , c' est la synchronisation , c' est-à-dire l' initiation des êtres humains dans le temps simultané du présent de la Terre ( ... ) . Lorsque les hommes interprètent leur situation dans l' espace et le temps en fonction des normes modernes , ils ne peuvent que se concevoir comme les membres d' une commune obligatoire qui ne connaît plus d' échappatoire ( ... ) . Nous sommes devenus les membres horrifiés d' une Église universelle génétique . " " Horrifiés " ; " plus d' échappatoire " . Voilà , c' est ça , c' est vous , c' est moi , même et y compris lorsque nous marchons dans le métro ou sur le trottoir , vaquant d' un coeur léger à nos petites affaires . C' est le visage secret que nous arborons , à l' envers de nos indifférences et de nos sourires ; le visage objectif de ceux qui tentent , faute de savoir où se tourner , de faire encore comme si de rien n' était .