L'Humanité

Corpus:
Chambers-Rostand (E)
Nom de fichier:
L'Humanité
Contact:
Angela Chambers, Séverine Rostand, Université de Limerick, Irlande
Niveaux d'annotation:
Annotation automatique
Statut de l'annotation:
automatique
Type:
presse écrite
Sous-type de texte:
presse quotidienne nationale
Modalité:
écrit
Sample address:
/annis-sample/chambers-rostand/1_H_C_281202.html
Texte:
Concert . L' Année de l' Algérie en France démarre le 31 décembre avec un concert-événement qui réunira à Bercy les grands noms de la musique algérienne . L' Algérie au coeur À l' orée de l' année 2003 , en ouverture de Djazair , une année de l' Algérie en France , le concert de Paris-Bercy confirmera la transcendance universelle du langage musical . La radio Beur-FM produit l' événement . Son équipe nous le présente . Le concert de Bercy montrera surtout l' étonnante diversité d' un patrimoine musical vivant , profondément populaire , exprimant pêle-mêle , joie , douleur , espoir et révolte . Authentique en ses formes , tout en étant superbement ouverte aux influences extérieures et à la modernité . De toutes les musiques algériennes , le rai est sans doute celle qui a le plus parcouru le monde , s' inscrivant ainsi dans le concert des musiques actuelles . D' autres genres seront présents à Bercy . C' est un véritable voyage musical à travers l' Algérie , auquel nous sommes invités . Depuis les différentes expressions musicales populaires ( kabyle , chaabi , chaoui , bédouin , targui ) , jusqu'aux pièces classiques andalouses perpétuées à travers trois écoles majeures , en passant par les chants sacrés des confréries , la chanson moderne , le rap des quartiers , la musique saharienne , les créations locales de rock , de jazz , voire de techno , l' univers des gnawas , les variantes des confluences comme le rai sétifien . le concert de Bercy donnera un agréable aperçu de cette richesse de tonalité et de rythmes . Il sera aussi le point de départ de toutes les initiatives de l' Année de l' Algérie en France . Conçu comme une fête , le concert l' Algérie au coeur offrira un exceptionnel plateau d' artistes au rendez -vous des rythmes percussions , transes , mélopées , luth , synthé , mandoles , derboukas . Pour une communion des sons , des sens , et de l' esprit . Le concert l' Algérie au coeur offrira à son public un panorama riche et divers de la plupart des genres qui composent le patrimoine musical algérien . Bien sûr le rai , porté par la jeunesse algérienne avec Mami , Khaled , Bilal , une grande femme Chabba Zehouania , Houari Benchenat , Chabba Djenat , Larbi Dida et Kada . La chanson kabyle exprimera ses accents profonds avec Chérifa , et l' irremplaçable Akli Yiahyaten , mémoire de l' immigration algérienne , tandis que Koceila nous fera revisiter le monument musical et poétique de Cheikh El Hasnaoui , chantre de l' exil , décédé cette année . L' expression musicale amazighe sera représentée par le chanteur Chaoui Katchou . Tandis qu' Houria Aichi , de sa voix envoûtante , portera ses sons mystiques des Aurès dans cette salle parisienne . Le chaabi quant à lui sera à l' honneur avec le maître Abldekader Chaou . Mohamed Lamari , lui , interprétera un répertoire algérois moderne . Avec ses accents enchanteurs , le kawzi , dérivé de la tradition andalouse , sera représenté par Naima El Djazairia . Ce sera Bali , guide artistique d' exception qui entraînera le public de Bercy à travers les sinuosités de la musique targuie , après un passage dans la tradition nomade des hauts plateaux avec le genre ay-ay représenté par Mohamed Laaraf . Baaziz le remuant et provoquant chanteur folk , et le groupe de rap algérien X -Press seront là pour entonner les rythmes de la jeunesse algérienne . Le ténor Ahmed Larinouna colorera avec ses accents d' opéra les mélodies précieuses du patrimoine musical et la chorale Nagham apportera une dimension polyphonique de la musique algérienne . Meki Nouna , conteur et rappeur , animera la soirée de ses récits et ritournelles . Tandis que Farid Aouameur dirigera d' une main de maître , un orchestre de quarante musiciens aux confluences de toutes les musiques algériennes .