L'Humanité

Corpus:
Chambers-Rostand (E)
Nom de fichier:
L'Humanité
Contact:
Angela Chambers, Séverine Rostand, Université de Limerick, Irlande
Niveaux d'annotation:
Annotation automatique
Statut de l'annotation:
automatique
Type:
presse écrite
Sous-type de texte:
presse quotidienne nationale
Modalité:
écrit
Sample address:
/annis-sample/chambers-rostand/1_H_F_200703.html
Texte:
Livret A en chute libre Épargne Trois ministres , Francis Mer ( finances ) , Gilles de Robien ( logement ) et Renaud Dutreil ( PME ) , devraient annoncer dans la journée que le taux du livret A est ramené , tout comme la rémunération de placements de l' ensemble de l' épargne réglementée ( CODEVI , livret A et Bleu , LEP ... ) de 3 % à 2 , 25 % , voire moins , certains professionnels réclamant un recul plus fort , à un niveau proche du taux directeur européen , tombé à 2 % début juin . Une note salée qui concerne pas moins de 46 millions de personnes détentrices de ce mode d' épargne , dont les dépôts n' ont cessé d' augmenter depuis le 1er janvier ( deux milliards d' euros de plus ) . Au printemps , le premier ministre avait pourtant déclaré qu' il ne toucherait pas à ce placement préféré des ménages modestes . Mais là , au coeur de l' été , Matignon ne se retient pas plus pour s' en prendre à l' épargne populaire qu' il ne se retient pour précipiter le processus des privatisations . Or les dents risquent de grincer . Le livret A , géré par la Caisse des dépôts et consignations ( CDC ) et distribué par La Poste et les Caisses d' épargne , demeure , en effet , dans une conjoncture économique et boursière difficile , un produit qui bénéficie d' une rémunération supérieure à celle des produits monétaires . Pour faire passer la pilule de cette baisse , dans l' entourage de Jean-Pierre Raffarin on explique donc que celle -ci bénéficiera " au logement social " et qu' elle " oxygénera l' économie " dès lors que les fonds collectés sur le livret A servent à financer les prêts aux organismes HLM , ceux du CODEVI aux PME , etc . Cependant " alors que le président de la République vient de réaffirmer qu' il fallait continuer de baisser l' impôt sur le revenu , on vient expliquer aux plus modestes que 3 % d' intérêt c' est trop cher , et que çà pénalise le logement social ! Ce discours n' est pas acceptable ! " réagit Marc Blondel , le secrétaire général de Force ouvrière . Et Jean-Christophe Le Duigou de la CGT fait remarquer que " le gouvernement cherche désespérément l' argent pour boucler son budget " . Considérant que le livret A est devenu relativement cher depuis que la Banque centrale européenne a ramené ses taux à 2 % . À Bercy on a déjà fait les comptes , soulignant qu' une baisse de 0 , 75 % du taux du livret A rapporterait un milliard d' euros à l' État . Il est bien sûr plus dans les moeurs de Bercy et de Matignon de taxer l' épargne populaire que les revenus financiers .