L'Humanité

Corpus:
Chambers-Rostand (E)
Nom de fichier:
L'Humanité
Contact:
Angela Chambers, Séverine Rostand, Université de Limerick, Irlande
Niveaux d'annotation:
Annotation automatique
Statut de l'annotation:
automatique
Type:
presse écrite
Sous-type de texte:
presse quotidienne nationale
Modalité:
écrit
Sample address:
/annis-sample/chambers-rostand/1_H_I_210102.html
Texte:
Tsahal dynamite la radio palestinienne L' immeuble de cinq étages a pris feu après l' explosion des charges et un épais nuage de fumée et de gravats a envahi le ciel nocturne . Puis la moitié du bâtiment s' est effondrée . En représailles à l' attentat de Hadera , qui a fait six morts jeudi dans le nord d' Israël , l' armée israélienne a dynamité samedi les locaux de la radio La Voix de la Palestine à Ramallah , en Cisjordanie . Avant l' aube , des soldats , appuyés par des chars et des bulldozers , avaient pénétré dans le bâtiment de la radio , en chassant les occupants et les badauds . L' armée israélienne a annoncé dans un communiqué avoir perpétré l' opération " dans le cadre de la réaction israélienne à l' attaque meurtrière " . Le porte-parole du gouvernement israélien , Arie Mekel , a justifié l' opération en expliquant que la radio était de longue date un centre d' incitation à l' action anti-israélienne . Israël avait déjà démoli le 13 décembre un des émetteurs de La Voix de la Palestine à coups d' explosifs et de bulldozers , mais la radio palestinienne continuait de diffuser ses émissions depuis d' autres émetteurs . Dans un communiqué , l' Autorité palestinienne juge que ce " crime mesquin " visait à réduire La Voix de la Palestine au silence afin de cacher au monde la brutalité de l' occupation israélienne . Elle a en outre exhorté les Nations unies et les mouvements de défense des droits de l' homme à condamner cette action . L' association Reporters sans frontières a qualifié le dynamitage de la radio palestinienne " d' action totalement inadmissible " . " Malgré cette nouvelle , la radio palestinienne continue à produire et diffuser ses programmes depuis des radios privés de Cisjordanie et la télévision publique fonctionne normalement depuis Gaza " , ajoute RSF . Dans un communiqué transmis à Reuters , le Front de libération de la Palestine ( FDLP ) estime que ce raid israélien démontre qu' Arafat n' a rien à gagner en coopérant avec le premier ministre israélien Ariel Sharon et exhorte le président de l' Autorité palestinienne à libérer les militants arrêtés sous la pression de Tel-Aviv : " Le crime ( que représente ) la destruction des émetteurs palestiniens ( ... ) dévoile la politique de Sharon , qui vise à dicter ses positions à l' Autorité palestinienne pour liquider la révolte et la résistance . "