L'Humanité

Corpus:
Chambers-Rostand (E)
Nom de fichier:
L'Humanité
Contact:
Angela Chambers, Séverine Rostand, Université de Limerick, Irlande
Niveaux d'annotation:
Annotation automatique
Statut de l'annotation:
automatique
Type:
presse écrite
Sous-type de texte:
presse quotidienne nationale
Modalité:
écrit
Sample address:
/annis-sample/chambers-rostand/1_H_I_280502.html
Texte:
COLOMBIE . La passation des pouvoirs pour un mandat de quatre ans entre le président sortant , Andrés Pastrana , et son successeur est prévue le 7 août . Alvaro Uribe , partisan d' une guerre totale contre la guérilla , vainqueur de l' élection . Le candidat de droite Alvaro Uribe , dissident du Parti libéral et partisan de la " poigne de fer " contre la guérilla , a été élu président de Colombie dès le premier tour dimanche , avec 53 % des voix . Sur 97 % des suffrages exprimés , l' ancien gouverneur de Medellin , précédait le libéral Horacio Serpa ( 31 , 8 % ) , Luis Eduardo Garzon ( candidat de la gauche , 6 , 2 % ) et Noemi Sanin ( centre droit , proche du Parti conservateur , 5 , 9 % ) . La candidate des Verts , Ingrid Betancourt , otage des FARC depuis le 23 février dernier , a obtenu 0 , 5 % des voix . Ses proches avaient maintenu son inscription au scrutin . L' ambassadrice des États-Unis à Bogota , Anne Patterson , a été prompte à féliciter Uribe , un fervent partisan de l' assistance américaine , avant même qu' il soit proclamé vainqueur . Elle l' a assuré que les États-Unis allaient " resserrer les relations avec le nouveau gouvernement " . Ce qui ne devrait poser aucune difficulté puisque , dans le cadre du Plan Colombie censé mettre fin au narcotrafic , Washington fournit déjà une aide militaire conséquente à Bogota , aux seules fins de contrôler toute la région . " Les groupes violents doivent savoir que nous ; démocrates ; signons une offre , ériger la sécurité ( ... ) de façon qu' ils puissent envisager l' idée de déposer leurs armes " , a -t-il dit après avoir remercié Dieu . Alvaro Uribe , quarante-neuf ans , est en fait le chantre de la solution militaire au conflit , un projet opposé à celui du président Pastrana qui à son accession au pouvoir avait ouvert les négociations avec les FARC . Uribe , qui affirme la main sur le coeur vouloir lutter contre la pauvreté ( 60 % de la population ) , s' est surtout engagé durant la campagne électorale à accroître les dépenses militaires d' environ un tiers et à créer un réseau de un million d' auxiliaires civils pour collaborer avec la police et l' armée . Le programme sécuritaire du nouveau chef de l' État est loin de rassurer les organisations internationales , à commencer par l' ONU . Il y a quelques semaines les Nation unies avaient dénoncé les liens d' Uribe avec les groupes paramilitaires . Les organisations de défense des droits de l' homme craignent qu' une guerre totale lancée contre la guérilla encourage le déchaînement des milices d' extrême droite et enfonce un peu plus la Colombie dans la violence qu' elle connaît . Le scrutin s' est déroulé sous la protection de 200 000 policiers et militaires dans le cadre du " plan démocratie " , avec la " loi sèche " ( interdiction de la vente et consommation d' alcool ) en vigueur depuis vendredi dernier . Des incidents ont eu lieu dans plusieurs municipalités , où le matériel de vote a été détruit par la guérilla qui avait appelé au boycottage de l' élection . L' inquiétant président