L'Humanité

Corpus:
Chambers-Rostand (E)
Nom de fichier:
L'Humanité
Contact:
Angela Chambers, Séverine Rostand, Université de Limerick, Irlande
Niveaux d'annotation:
Annotation automatique
Statut de l'annotation:
automatique
Type:
presse écrite
Sous-type de texte:
presse quotidienne nationale
Modalité:
écrit
Sample address:
/annis-sample/chambers-rostand/1_H_I_290402.html
Texte:
L' homme du jour Saddam Hussein Saddam Hussein a soufflé dimanche ses soixante-cinq bougies . Les Irakiens n' ont guère eu le choix de souhaiter ou non un bon anniversaire au dictateur . A Bagdad , comme à Mossoul ou à Tikrit , la ville natale du grand chef , la mobilisation populaire était comme chaque année bien orchestrée . Ici des écolières exécutaient des danses arabes traditionnelles , des chanteurs saluaient en Saddam le symbole de " notre dignité et notre fierté " , ailleurs des garçons déguisés en kamikazes et des fillettes brandissant des épées en carton participaient aux défilés qui , en réponse aux menaces de Bush revêtaient , une bonne charge d' antiaméricanisme . Il est vrai que pour ce jour de fête , le New York Times , dans son édition dominicale , avait lui aussi son petit cadeau . Il dévoilait que l' administration Bush étudiait une éventuelle offensive aérienne et terrestre d' envergure en Irak pour le début de l' an prochain pour faire tomber Saddam . Une mobilisation de 70 000 à 250 000 soldats est envisagée mais , précise le quotidien , il n' existe aucun plan d' invasion officiel . Les dirigeants américains se grattent la tête depuis des années pour arriver à leurs fins . Mais , confient -ils au journal : " Il y a eu au moins six tentatives de coup d' État dans les années quatre-vingt-dix , et elles ont toutes échoué . " Tandis que Saddam , l' indéboulonnable , savoure tranquille son gâteau , les Irakiens trinquent sous le coup de l' embargo .