L'Humanité

Corpus:
Chambers-Rostand (E)
Nom de fichier:
L'Humanité
Contact:
Angela Chambers, Séverine Rostand, Université de Limerick, Irlande
Niveaux d'annotation:
Annotation automatique
Statut de l'annotation:
automatique
Type:
presse écrite
Sous-type de texte:
presse quotidienne nationale
Modalité:
écrit
Sample address:
/annis-sample/chambers-rostand/1_H_N_040102.html
Texte:
DRAME . LES MUREAUX L' année commence mal en banlieue . Moussa B. , 17 ans , a été tué d' une balle dans la tête , avant-hier , porte de Saint-Ouen . La balle d' un policier du commissariat de Clichy-La Garenne , qui avait onze ans de plus que lui . Une balle de 9 mm . Pistolet-mitrailleur Beretta . Retour sur les circonstances du drame . Premier janvier d' ennui aux Mureaux . Moussa , 17 ans , tient le mur . Nordine , 19 ans , connu comme le loup blanc dans le quartier et au casier judiciaire long comme un jour sans pain , lui propose de monter dans une voiture . Une Polo . Volée . " Des jeunes du quartier avaient bien tenté de crever les pneus de ce véhicule pour éviter les conneries " , raconte -t-on . Mais l' opiniâtreté , une paire de pneus et l' ennui aidant , le véhicule fonctionne et Moussa monte à son bord . A l' arrière , Willem , un " petit " de 14 ans . " Petit " parce que l' ado en paraît plutôt 19 . Direction Verneuil-sur-Seine , une commune limitrophe des Mureaux . La police de Poissy est appelée pour une tentative d' effraction sur une Clio . Un vol à la roulotte . Repérés , ils s' enfuient . La course-poursuite est à la mesure des délinquants : inexpérimentés , aucun des trois - et surtout pas le conducteur - n' a son permis . Et même s' ils sont connus de la police , après le nouvel an , ça ferait mauvais genre de voir les parents venir les chercher au commissariat . Alors ils foncent vers l' A 13 . Conduisent vite , trop vite , forcent un premier barrage aux Mureaux , semant les véhicules qui les suivent quand ils ne les percutent pas . La BAC entre dans la danse , tire au flashball . En vain . Les trois jeunes s' engagent sur le périphérique . Forcent un nouveau barrage de police porte Maillot . Vers 3 heures , ils arrivent à hauteur de la porte de Clichy . Un véhicule de police est en travers de la route . Cela n' arrête pas la Volkswagen lancée à toute blinde . Un premier policier évite le véhicule des fuyards . Un deuxième sort son arme . Pistolet-mitrailleur 9 mm , Beretta . Pas de tir en rafale mais trois coups . La première balle de face . Le policier se jette sur le côté . Et tire deux autres coups : un dans la portière , un autre dans le pare-brise , côté passager . Moussa prend la balle en pleine tête . Porte de Saint-Ouen , à 3 h 15 , la course-poursuite s' achève . Moussa est en état de mort clinique . Il est emmené au service de neurochirurgie de la Pitié-Salpétrière . Mort à 17 ans d' une balle perdue . Côté policier , on invoque immédiatement la légitime défense . Elle est plus crédible que dans l' affaire Youssef Khaïf , ce jeune homme qui avait pris la balle dans la nuque . On parle de panique . Le policier , 28 ans , titularisé en mars dernier , depuis deux ans gardien de la paix au commissariat de Clichy-La Garenne , se sera senti menacé . L' IGS et la première DPJ ont ouvert l' enquête . Apparemment , on reproche aux policiers de Clichy d' être intervenu sur le périphérique , ce qui était du ressort de la police de Paris . Cela ne changera pas grand chose : un jeune de plus en banlieue est mort . Sa famille l' a appris par la radio . Et avant-hier encore , sa mère n' avait toujours pas vu le corps de son enfant . L' autopsie devait être pratiquée hier matin .