L'Humanité

Corpus:
Chambers-Rostand (E)
Nom de fichier:
L'Humanité
Contact:
Angela Chambers, Séverine Rostand, Université de Limerick, Irlande
Niveaux d'annotation:
Annotation automatique
Statut de l'annotation:
automatique
Type:
presse écrite
Sous-type de texte:
presse quotidienne nationale
Modalité:
écrit
Sample address:
/annis-sample/chambers-rostand/1_H_N_040203.html
Texte:
Les collégiens nantais expliquent la marée noire sur Internet " Le lendemain de la catastrophe du Prestige , la consultation de notre site a explosé ( près de 500 visiteurs ) et depuis ça n' arrête pas . Hier , 2 500 personnes s' y sont rendues " , expliquait , peu après le naufrage du pétrolier libérien , Jean-Paul Ballerand , Webmaster et créateur du site marée.noire.free.fr . " Dans les jours qui ont suivi , j' ai reçu plusieurs messages de personnes souhaitant se rendre en Espagne pour nettoyer les plages , mais qui ne savaient pas à qui s' adresser " , poursuit l' enseignant , qui , depuis un an et demi , avait plus ou moins laissé son site en sommeil . C' est le 15 janvier 2000 , au lendemain de la catastrophe de l' Erika , que maree.noire.free.fr a vu le jour sur Internet . À l' origine de l' opération , Jean Paul Ballerand , " un enseignant désolé de l' état de la planète " , comme il se décrit lui-même , professeur de SVT ( sciences de la vie et de la terre ) au collège Téophrane-Venard . " Chaque année depuis dix ans , j' organise un projet pédagogique avec mes classes de 6e autour de l' environnement , avec à chaque fois un thème différent . À la rentrée de janvier 2000 , les enfants ne parlaient que de la catastrophe de l' Erika , notre département étant le plus touché . Nous avons alors décidé dans l' établissement de réaliser en collaboration avec l' école primaire de notre groupe scolaire un travail sur la marée noire et ses conséquences " , indique l' enseignant . Très vite , les plus petits alimentent le site avec des dessins et des poèmes , et les plus grands avec des enquêtes et des interviews et se rendent sur place pour mesurer l' étendue des dégâts . Les pages se font rapidement de plus en plus nombreuses et les visiteurs aussi . Plusieurs centaines de photos prises sur la côte atlantique permettent de se rendre compte de l' ampleur de la catastrophe , et bientôt d' autres établissements scolaires alimentent également le site . Ce travail leur vaut vite un prix régional puis un prix national , le Net d' or , en 1999 , mais aussi les louanges de personnalités publiques , du président de la République , au maire de Nantes , en passant par le président du conseil régional . " Je me suis fixé une ligne directrice pour le site , à savoir être le plus neutre possible . Je pense que pour les jeunes et notamment les enfants , il est très important de se faire sa propre idée " , explique Jean-Claude Ballerand . Du coup , sur le site , les sources d' informations sont multiples et tous les aspects de la catastrophe sont évoqués . " Tout le monde peut participer à ce site en me laissant des messages à partir du moment où ce ne sont ni des injures ni des grossièretés . " Et le professeur de conclure : " L' objectif est de responsabiliser au maximum les enfants . Je suis plutôt pessimiste quant à l' avenir de la planète . Mais s' il doit y avoir un changement d' attitude et une prise de conscience concernant l' environnement , ça ne peut venir que des jeunes générations . "