L'Humanité

Corpus:
Chambers-Rostand (E)
Nom de fichier:
L'Humanité
Contact:
Angela Chambers, Séverine Rostand, Université de Limerick, Irlande
Niveaux d'annotation:
Annotation automatique
Statut de l'annotation:
automatique
Type:
presse écrite
Sous-type de texte:
presse quotidienne nationale
Modalité:
écrit
Sample address:
/annis-sample/chambers-rostand/1_H_N_040602.html
Texte:
Les policiers jouent l' attente Le ministre de l' Intérieur , Nicolas Sarkozy , a reçu les syndicats de policiers . Deux petites heures et puis s' en vont : les représentants des centrales syndicales policières ont été reçus hier par le locataire de la place Beauvau . Une rencontre dans un contexte particulier : alors que le ministre de l' Intérieur multiplie les apparitions sur le terrain , les policiers se montrent très dubitatifs à l' égard des dernières mesures annoncées , des flash-balls aux groupements d' intervention régionaux en passant par une énième loi de programmation sur la sécurité . Sans compter les récentes attaques de bureau de change , l' incendie d' une préfecture et un policier blessé la nuit dernière ... Ni critique a priori ni chèque en blanc : on attend de voir , semblait être la tonalité d' une rencontre où , alors que la consigne était de ne venir qu' à un représentant par syndicat , Alliance ( droite ) en avait aligné six . Y a -t-il un sponsor officiel de Nicolas Sarkozy ? , a ironisé un syndicaliste . Le ministre de l' Intérieur s' est excusé , affirmant qu' il travaillera avec toutes les organisations . Pour Pascal Martini , de la CGT Police , c' était une rencontre classique . J' en ai vu tellement , des ministres de l' Intérieur ... Toutes les questions ont été abordées . Nicolas Sarkozy a présenté les grandes orientations de son action . Néanmoins , c' est un gouvernement provisoire . Rien ne peut être fait avant les législatives , dissèque Joaquim Masanet , de l' UNSA . Devant la place Beauvau , le gendarme qui fait le planton se sentait observé . Sa présence est diversement appréciée . Néanmoins , il n' y a pas de frictions sur le terrain entre gendarmes et policiers . Il faudra juste préciser les modalités de nos collaborations , tempère Jean-Pierre Garnier d' Alliance . Une coopération qui ne pourra pas faire l' économie d' une clarification statutaire , aura ajouté Pascal Martini . Autre point dans la ligne de mire : la loi sur la présomption d' innocence . Sarkozy a estimé que c' était une mauvaise loi et que le Garde des Sceaux allait donner des instructions aux parquets , grimace le patron de la centrale cégétiste . Voilà qui en dit long sur l' indépendance de la justice ... Au final , Nicolas Sarkozy et les syndicats se sont donnés rendez -vous après le 16 juin . Pour discuter de l' élaboration concrète de la loi de programmation sur la sécurité , explique Gérald Noulé du Syndicat National des Policiers en Tenue . En tout cas , j' ai rappelé au Ministre qu' en 1993 , une certaine majorité avait voté une loi de programmation pour la sécurité sans qu' on ne touche un centime .