L'Humanité

Corpus:
Chambers-Rostand (E)
Nom de fichier:
L'Humanité
Contact:
Angela Chambers, Séverine Rostand, Université de Limerick, Irlande
Niveaux d'annotation:
Annotation automatique
Statut de l'annotation:
automatique
Type:
presse écrite
Sous-type de texte:
presse quotidienne nationale
Modalité:
écrit
Sample address:
/annis-sample/chambers-rostand/1_H_N_120703.html
Texte:
Changer les mentalités Il faut savoir . La sécurité routière à l' heure des grands départs . Ça y est , c' est parti . Ce week-end sera marqué par une grande vague de départs en vacances . Mais attention , on vous surveille . " On veut arrêter le pas vu pas pris " , a ainsi affirmé jeudi matin Gilles de Robien , ministre des Transports , lors d' une conférence de presse faisant suite au Comité interministériel de sécurité routière . Après la signature du décret d' application de la loi du 12 juin 2003 renforçant la lutte contre la violence routière , le ministre s' est enorgueilli de la baisse de 18 , 1 % du nombre de tués sur les routes françaises depuis un an . Réaliste , il rappelle : " Nous sommes encore les mauvais élèves de l' Europe . " En effet , les 8 160 morts de la route pour 2001 laissent songeurs quand on les compare aux 1 000 morts par homicide sur la même année . C' est pourquoi le dispositif judiciaire à l' encontre de la " délinquance routière " se trouve renforcé , car la voiture " peut être une arme " . Les peines encourues vont de 5 ans de prison pour un homicide involontaire , à 10 ans et 150 000 euros si l' homicide s' accompagne de deux circonstances aggravantes . Les automobilistes sont prévenus . Gilles de Robien vise par ces mesures à " faire reculer le sentiment d' insécurité et d' impunité " et " transformer les mentalités " . " La génération bagnole doit changer " , insiste -t-il . Son passé d' assureur lui permet pourtant de connaître et d' aimer " les belles bagnoles " . " J' en ai possédé " , précise même Gilles de Robien . " Mais maintenant , c' est fini . Il faut changer le type de jouissance . Ce ne doit plus être les chevaux , mais le confort ou la sympathie de la voiture . " Le ministère a également cherché , en cette veille de grands départs , à sensibiliser sur le problème de la somnolence au volant , cause d' un accident sur cinq . Cette question est d' autant plus d' actualité que 50 % des automobilistes réduisent leurs temps de sommeil la veille de leur départ en vacances . Un spot radio de la Confédération nationale du café , partenaire de la Sécurité routière , sera même diffusé sur les radios d' autoroute . Cette campagne d' information sera accompagnée , à partir du 12 juillet , par une autre sur la vitesse , ainsi que par deux dépliants d' information diffusés à 300 000 exemplaires , pour compléter l' armada . Reste que cette politique met en avant le répressif , au détriment du préventif , au risque de déresponsabiliser le conducteur . Et même si lutter contre la vitesse excessive est évidemment nécessaire , il convient de ne pas oublier l' alcool , cause de 38 % des accidents mortels , et la cruciale question des nombreux points noirs , de la signalisation , et de la vétusté du réseau routier .