L'Humanité

Corpus:
Chambers-Rostand (E)
Nom de fichier:
L'Humanité
Contact:
Angela Chambers, Séverine Rostand, Université de Limerick, Irlande
Niveaux d'annotation:
Annotation automatique
Statut de l'annotation:
automatique
Type:
presse écrite
Sous-type de texte:
presse quotidienne nationale
Modalité:
écrit
Sample address:
/annis-sample/chambers-rostand/1_H_N_121202.html
Texte:
Censure Cachez ce sexe que je ne saurais voir Répondant à un magnifique portrait de Sylvia Kristel réalisé par le photographe américain Georges Hurrel , un tableau , traduction contemporaine de L' origine du Monde de Gustave Courbet , s' attire le courroux des puritains et pisse-froid bisontins . Exposée dans une galerie située au rez-de-chaussée de la maison natale de Victor Hugo à Besançon , cette oeuvre représentant le sexe d' une femme dans une version très épurée reçoit tous les jours la visite de badauds et amateurs éclairés mais également celle des forces de l' ordre sollicitées par de nombreuses plaintes de riverains heurtés dans leur bonne conscience par les coups de crayon de Bernard Quittelier , un peintre-graveur belge installé en Franche-Comté . Les menaces téléphoniques et les " placards " manuscrits collés sur la vitrine de la galerie tous les matins demeurent pour le moment " lettre morte " pour Fabien Perron , le propriétaire des lieux , qui n' entend pas " céder à la pression de quelques grincheux nostalgiques d' un nouvel ordre moral qui me demande d' exposer ce tableau derrière un rideau " . Une référence à Jacques Lacan qui permettait à quelques clients de contempler l' oeuvre de Courbet dans un boudoir discret . Le dessin incriminé demeure pour l' instant confortablement installé sur son chevalet . Mais jusqu'à quand ? Des constats photographiques pour atteintes aux bonnes moeurs ont été établis par la police , mais aucune suite judiciaire n' a encore été donnée à cette affaire .