L'Humanité

Corpus:
Chambers-Rostand (E)
Nom de fichier:
L'Humanité
Contact:
Angela Chambers, Séverine Rostand, Université de Limerick, Irlande
Niveaux d'annotation:
Annotation automatique
Statut de l'annotation:
automatique
Type:
presse écrite
Sous-type de texte:
presse quotidienne nationale
Modalité:
écrit
Sample address:
/annis-sample/chambers-rostand/1_H_S_120102.html
Texte:
Cyclisme . Sarrebourg ( Moselle ) accueille ce week-end les championnats de France de cyclo-cross . Le cyclo est tombé de la selle Médiatisation en berne , dopage en hausse , sponsors en fuite ... Pas sûr que ces championnats , retransmis en différé dimanche sur France 3 , parviennent à enrayer le déclin d' une discipline sur la mauvaise pente . C' est l' histoire d' un sport en voie d' hibernation jusqu'à un printemps incertain . Un sport comme on l' aimait bien , impitoyable et populaire à la fois . Si le cyclo-cross se porte à merveille chez nos voisins belges et néerlandais , en France , il va mal . La faute à cette spirale infernale qui veut que sans médiatisation conséquente , les sponsors et les stars aillent systématiquement voir ailleurs . La presse , autrefois omniprésente , ne couvre plus que le championnat national et les manches de Coupe du monde qui se déroulent dans l' Hexagone . Bien insuffisant pour convaincre quelques mécènes de mettre la main au portefeuille . " Même pour des épreuves de championnat de France retransmises pendant une heure à la télé , il est difficile de trouver des partenaires " , regrette le DTN , Patrick Cluzaud . Il serait cependant déplacé d' accuser les journaleux d' être des fossoyeurs patentés . Le mal est ailleurs . A leur manière , les instances dirigeantes ont contribué à l' inoculer . " Plutôt que de presser le citron des clubs , il serait bien que la Fédé aide davantage les gens qui sont de bonne volonté " , lâche le manager de l' ESP Persan , Dominique Pezard . En clair , l' époque où chaque village organisait sa petite épreuve est révolue . Désormais , la FFC impose des cahiers des charges drastiques , lesquels nécessitent de mobiliser d' importants moyens humains et logistiques . De même , les droits d' organisation dont il faut s' acquitter pour figurer au calendrier du Challenge national réfrènent certaines ardeurs . Et puis les moeurs ont changé : " Le cyclo ne fait plus partie de l' éducation du coureur , regrette , un brin nostalgique , le manager de la Française des jeux , Marc Madiot . C' est une culture qui a tendance à disparaître . " L' ancien vainqueur de Paris-Roubaix s' efforce d' entretenir la tradition en incitant ses protégés à aller s' aguerrir dans les sous-bois . " Je veux que ça reste ancré chez mes gars , d' autant que le cyclo est un excellent moyen de s' entraîner et de travailler le rythme cardiaque , sans avoir l' impression de faire de gros efforts . Et puis ça permet d' apprendre à sentir les trajectoires et à appréhender les différents types de sols sous les roues . " La pratique a beau avoir du bon , elle fait de moins en moins d' adeptes chez les professionnels . Parce qu' elle coûte cher : le prix moyen d' un vélo oscille entre 10 000 et 15 000 francs ( entre 1 500 et 2 300 euros ) , sans compter les divers stages de préparation . Bref , à l' heure de la récession , les grandes équipes n' ont pas forcément les moyens d' entretenir un département cyclo à temps plein , d' octobre à mars . Surtout , elles n' ont pas vocation à se diversifier , sauf quand elles possèdent de véritables spécialistes dans leurs rangs . Ce qui est rare . Roger Legeay , patron de la formation Crédit agricole , confirme : " Nous , notre métier c' est la route . Les disciplines " affinitaires " ne sont qu' " affinitaires " . On peut faire des exceptions , comme cela a été le cas pour Boardman et Moreau sur la piste . Mais ce n' est qu' au coup par coup et pour évoluer au haut niveau . " Lorsqu' ils officient dans des structures professionnelles , les meilleurs doivent donc exercer prioritairement leurs talents sur le bitume durant l' été avant de songer à s' encanailler dans les champs l' automne venu . D' autant que le VTT , régulièrement accusé d' avoir détourné à son profit l' élite des cyclo-crossmen , n' embauche plus . Lui aussi est en pleine crise financière .