L'Humanité

Corpus:
Chambers-Rostand (E)
Nom de fichier:
L'Humanité
Contact:
Angela Chambers, Séverine Rostand, Université de Limerick, Irlande
Niveaux d'annotation:
Annotation automatique
Statut de l'annotation:
automatique
Type:
presse écrite
Sous-type de texte:
presse quotidienne nationale
Modalité:
écrit
Sample address:
/annis-sample/chambers-rostand/1_H_S_200303.html
Texte:
Rugby . Ibanez : " On va vite se reprendre " Le talonneur cadre du XV de France dédramatise la dernière défaite en Irlande ( 15 - 12 ) , avant de rencontrer l' Italie , dimanche à Rome . Avec dix jours de recul , que retirez -vous du dernier match face à l' Irlande ? Raphaël Ibanez . Pas grand-chose , sinon que l' on a été nul . Normalement , le dernier match fait l' objet d' un long retour du début du stage de préparation au mercredi . Là , nous avons à peine vu l' encadrement sur l' analyse de la rencontre . Tout est d' habitude décortiqué , mais face à l' Irlande , il y a eu très peu d' intentions offensives . La réunion d' après-match a pourtant été animée , car Bernard Laporte était très en colère ... Raphaël Ibanez . Nous avons tous été secoués par les mots de Bernard . Mais cela fait partie de notre rôle d' entendre des choses qui ne font pas plaisir . C' est en fait une expérience que je n' avais jamais connue auparavant . Il faut toujours être capable d' être au top . Mais franchement , je ne peux pas expliquer ce qui s' est passé en Irlande . Comment vivez -vous cette remise en question ? Raphaël Ibanez . Il faut savoir se remettre en cause collectivement mais aussi individuellement . Autant j' ai apprécié les éloges dans les moments positifs , autant j' accepte les critiques aujourd'hui , même si certaines m' ont agacé . Pas au niveau de mon jeu . Je ne peux pas remettre le film en arrière et les cinq en-avant que j' ai commis ont bien eu lieu . Mais je suis agacé par la mise en cause de l' esprit du groupe . Il y a peut-être eu des moments où nous n' avons pas su assez communiquer entre nous et nous donner de nouveaux objectifs . Mais le fond est bon . Remettre l' esprit du groupe en cause est un constat sévère et vexant . L' équipe n' a -t-elle pas versé dans l' autosatisfaction avant le tournoi , avec l' aura du Grand Chelem 2002 et de bonnes prestations en automne ? Raphaël Ibanez . L' équipe a été habituée à gagner . La donne ne va pas changer parce que l' on a perdu deux matchs contre l' Irlande et l' Angleterre . Il s' agit juste d' une somme de détails et d' imprécisions qui ont fait que nous n' étions pas dans le bon tempo . Nous essayons de sortir de ce mauvais cycle . Au vu de la détermination et des entraînements durs de cette semaine , on va vite se reprendre . Cela va -t-il être dur de finir le tournoi , alors que vous ne pouvez plus rien gagner ? Raphaël Ibanez . Il reste des choses à gagner : les matchs face à l' Italie et le Pays de Galles . Ce sont des sacrés objectifs , car je crois que seules les victoires forgent un groupe .