L'Humanité

Corpus:
Chambers-Rostand (E)
Nom de fichier:
L'Humanité
Contact:
Angela Chambers, Séverine Rostand, Université de Limerick, Irlande
Niveaux d'annotation:
Annotation automatique
Statut de l'annotation:
automatique
Type:
presse écrite
Sous-type de texte:
presse quotidienne nationale
Modalité:
écrit
Sample address:
/annis-sample/chambers-rostand/1_H_S_280503.html
Texte:
Football . Une " finalissima " de caractère Revue de la presse sportive italienne très prolifique sur la finale de la Ligue des champions Juventus de Turin - Milan AC de ce soir ( TF1 , 20 h 35 ) . Les trois ( ! ) quotidiens italiens entièrement consacrés au sport ont depuis une semaine relégué au second plan le Giro , à commencer par la Gazzetta dello sport , pourtant organisateur de ce tour cycliste d' Italie . C' est dire l' engouement autour de cette finale inédite de la Ligue des champions ( 1 ) , en témoignent les quatre cents vols spéciaux organisés pour les tifosi entre le nord de la péninsule et Old Trafford , le stade mythique de Manchester . Dans le quotidien aux pages roses , le président de la Ligue italienne de football , le très berlusconien et " milaniste orgueilleux " Adriano Galliani , ne manque d' ailleurs pas de souligner que " notre championnat compte actuellement les meilleures équipes d' Europe : nous ( Milan AC - NDLR ) et la Juve en finale de la Champions League , l' Inter en demi-finale , la Lazio de Rome en demi-finale de la Coupe de l' UEFA " . Comme ses confrères , la Gazzetta , qui promet un spécial de 28 pages grand format aujourd'hui permettant " au lecteur de parcourir à nouveau le chemin de cette exaltante chevauchée européenne " , ne consacre pas moins , chaque jour , de dix pages à la " finalissima " . Dans son édition de lundi dernier , par exemple , Tuttosport exalte la fierté d' être turinois en offrant à ses lecteurs un poster du gardien de la Juve , Buffon , " au maximum de sa condition " et un autre de l' équipe du Torino , vainqueur du scudetto ( titre de champion d' Italie ) en 1976 , qui prend cette saison l' ascenseur pour la série B , la division inférieure . Le quotidien basé à Turin , qui a plus qu' un faible pour la Juve , consacre un article à la victoire sur Milan de l' OM , voilà dix ans pile , et fait dire à Dida , le gardien brésilien des Rossoneri milanais , que , lui , ne trahira pas , laissant entendre qu' il n' a pas une énorme confiance en son défenseur , Alessandro Costacurta . Et à la suite de la traditionnelle révélation sur des querelles intestines au sein du club ( cette fois entre Lilian Thuram et l' entraîneur Marcello Lippi si l' on en croit des déclarations du défenseur français à un journal américain ) , on trouve une longue interview du préparateur physique des Bianconeri , Gian Piero Ventrone , qui dit en substance que tout va bien , et un portrait de David Trezeguet , qui se désole de l' absence de Pavel Nedved dans les rangs turinois . Tuttosport laisse entendre que la coupe aux grandes oreilles ne devrait pas échapper à la Juventus , dont le capitaine , Alessandro Del Piero , est le footballeur le mieux payé d' Italie ( 5 , 5 millions d' euros par an ) et dont l' effectif " vaut " 361 millions d' euros contre 336 millions au Milan AC . Aucun journal sportif ne s' étend sur cette aberration d' un système de qualification et de compétition qui conduit pour la deuxième fois ( 2 ) à une finale de Coupe européenne entre deux équipes milliardaires d' un même pays , qui pourraient d' ailleurs demain être les équipes d' un même sponsor multinational . Le Corriere dello Sport , plutôt milaniste , préfère enquêter sur les Maldini , une " dynastie de champions " , dont le père , Cesare , a gagné sous le maillot rouge et noir la Coupe à Wembley en 1963 , un exploit que le fils Paolo , capitaine du Milan AC 2003 , compte bien rééditer ce soir à Manchester . Le journal romain , qui s' essaye à tartiner des portraits comparatifs de " Trezegol " et de " Super Pippo " ( Filippo Inzaghi , l' avant centre du Milan ) , sort un " scoop " mondial , les agendas respectifs de la Juve et de Milan . On apprend ainsi que le dîner des Bianconeri dans leur hôtel de Manchester a lieu à 20 h 15 , alors que l' extinction des feux dans les chambrées milanaises était fixée hier soir à 22 heures . La Gazzetta évite de prendre ouvertement partie dans la mesure où , en championnat , les deux équipes sont ex aequo : à l' aller , la Juve ( qui décrochera finalement son 27 øscudetto ) avait battu le Milan , deux buts à un , mais perdait le retour un but à deux . Du coup , les experts étrangers ont largement la parole . Parmi eux Alex Ferguson , l' entraîneur de Manchester United , qui estime que si Marcello Lippi Lippi , son confrère de la Juve , n' est pas sûr de gagner la Coupe , ce dernier ne devrait quand même pas la perdre .