Le Monde

Corpus:
Chambers-Rostand (E)
Nom de fichier:
Le Monde
Contact:
Angela Chambers, Séverine Rostand, Université de Limerick, Irlande
Niveaux d'annotation:
Annotation automatique
Statut de l'annotation:
automatique
Type:
presse écrite
Sous-type de texte:
presse quotidienne nationale
Modalité:
écrit
Sample address:
/annis-sample/chambers-rostand/1_M_C_040202.html
Texte:
La guerre comme elle se fait ; Le Métier des armes , d' Ermanno Olmi LA PLUS BELLE séquence de ce film singulier , présenté à Cannes en 2001 , montre la fonte d' un canon à chargement par la culasse , avancée technique immense dans l' art de tuer les gens en masse . C' est dans ces moments de pure description , nourris d' une grande science de l' histoire et d' un sens très sûr du cadre , que la tentative d' Ermanno Olmi s' approche au plus près de son ambition : dire la guerre à travers les yeux de ceux qui la font , avec l' ambition du travail bien fait . Le cinéaste italien a choisi d' évoquer les derniers jours de Jean de Médicis , connétable des armées papales face à l' avancée des troupes de Charles Quint , en 1526 . En faisant lire , par les personnages ou par une voix off , lettres et extraits de journaux , Olmi tente de guider le spectateur dans le labyrinthe des guerres d' Italie . Ce parti pris d' exactitude documentaire impose un effort d' attention qui ne trouve pas toujours sa récompense : les enjeux du conflit sont à la fois trop minutieusement énumérés et maintenus dans la brume du passé , sans jamais tout à fait accrocher l' attention , un demi-millénaire plus tard . Cette distance est encore accrue par le doublage des interprètes , souvent bulgares , à commencer par Hristo Jivkov , qui incarne Jean de Médicis . On imagine que le film a été tourné en Bulgarie pour des raisons financières et techniques , mais il a perdu dans le voyage un peu de chair et d' âme . Ce déficit ne transforme pas tout à fait Le Métier des armes en suite de tableaux vivants . Entre les références picturales ( à Uccello , notamment , pour les batailles ) , il y a souvent assez de mouvement dans chaque séquence pour suggérer l' extraordinaire dépense d' énergie et d' ingéniosité qu' exige la révolution technologique en cours . Avec clarté et beaucoup d' élégance , Olmi , en juxtaposant une charge de cavalerie et un engagement d' artillerie , montre comment est bouleversé le métier de soldat . Curieusement , sa clairvoyance ne s' exerce pas envers les hommes et son entreprise s' arrête au seuil de la vie militaire , qu' il contemple avec le détachement d' un officier supérieur passant ses troupes en revue .