Le Monde

Corpus:
Chambers-Rostand (E)
Filename:
Le Monde
Contact:
Angela Chambers, Séverine Rostand, Université de Limerick, Irlande
Annotation tiers:
Annotation automatique
Annotation status:
automatique
Type:
presse écrite
Text type:
presse quotidienne nationale
Modality:
écrit
Sample address:
/annis-sample/chambers-rostand/1_M_C_041203.html
Text:
CULTURE . TÉLÉVISION . Les morts de la canicule C' est un document choc que propose jeudi soir le magazine « Envoyé spécial » . Pendant cinq jours , du 17 au 22 août 2003 , le journaliste indépendant Spike Jean a suivi les équipes des services funéraires de la Ville de Paris confrontées à l' hécatombe provoquée par la canicule . Cinq jours après les « trois nuits tueuses » des 10 , 11 et 12 août , les hommes et les femmes chargés de récupérer les corps des victimes doivent faire face à l' inimaginable : des centaines de corps , pour beaucoup dans un état de décomposition avancée , gisent abandonnés dans des appartements . Bien souvent , ce sont des voisins , incommodés par l' odeur , qui les ont prévenus . Face à l' ampleur et l' horreur de la tâche , les personnels des services funéraires avouent leur désarroi à demi-mot . Certains , appelés en renfort , n' ont pas tenu le coup . Les autres ont du mal à exprimer ce qu' ils ressentent . A l' origine , ce film est une commande du directeur des services funéraires , qui voulait garder une trace de cet événement , de peur que personne ne croie à ce que vivaient ses employés sur le terrain . Loin de la polémique sur les chiffres , loin des débats politiciens , ce reportage apporte un témoignage humain et dur sur une tragédie sanitaire qui n' a toujours pas fini de faire parler d' elle . Un document poignant dont on ne sort pas totalement indemne et dont les images restent gravées dans la mémoire bien après la diffusion . « Envoyé spécial : La mort en face » , jeudi 4 novembre , 21 heures .