Le Monde

Corpus:
Chambers-Rostand (E)
Nom de fichier:
Le Monde
Contact:
Angela Chambers, Séverine Rostand, Université de Limerick, Irlande
Niveaux d'annotation:
Annotation automatique
Statut de l'annotation:
automatique
Type:
presse écrite
Sous-type de texte:
presse quotidienne nationale
Modalité:
écrit
Sample address:
/annis-sample/chambers-rostand/1_M_C_201202.html
Texte:
Les Motivés font résonner les chants de lutte à la Cité de la musique Avec son Chant des partisans reggae-dub chahuteur , le groupe toulousain , pétri de militantisme citoyen , s' insère dans le très sérieux cycle sur la transcription de l' institution de La Villette LES MOTIVES à la Cité de la musique ! Avec un slogan qui prend l' institution à rebrousse-poil : Que celui qui pense , danse ! Le tout emballé dans un très sérieux cycle consacré à la transcription musicale ! C' est une première politique . D' autant que les Motivés n' ont jamais donné que des concerts de soutien à des causes qu' ils jugeaient justes , et avec parcimonie - pour les ouvriers toulousains de l' usine Job en 2001 , pour ceux de chez CCAS en 2002 , pour le Droit au logement , pour la Ligue communiste révolutionnaire , pour la liste des Motivés qui s' opposera en vain à Philippe Douste-Blazy aux municipales de 2001 , ou encore en septembre à la Fête de l' Huma . A y regarder de près , l' affaire n' est pourtant pas si étonnante . La Cité de la musique occupe un coin du 19e arrondissement de Paris , quartier nord tranquille , et déploie des initiatives susceptibles de rendre aux néophytes franciliens l' envie d' écouter et de jouer de la musique . Ainsi , depuis mars 1995 , les meilleurs sont invités au prosélytisme hors les murs . Pour rendre accessible , il faudrait rendre désirable , disent les Motivés , trouvant écho chez Helène Koempgen , responsable des événements pédagogiques de la Cité de la musique . Pour celle -ci , les Motivés , en réinterprétant des chants de lutte à l' usage éprouvé , s' inscrivaient à merveille dans le cycle de la transcription - ou comment relooker l' austère Chant des partisans en reggae-dub chahuteur , ou La Butte rouge en néo-musette . Sorti en 1997 , distribué dans un premier temps uniquement par les réseaux associatifs , l' album Motivés ( Hasta Siempre , Le Temps des cerises , Bandiera Rossa , etc. ) a connu un succès inespéré , tandis que le leitmotiv ornant le Chant des partisans nouvelle mouture , motivés , motivés , il faut rester motivés , commençait de circuler dans toutes les fêtes où l' on danse , dans toutes les manifestations où l' on chahute , et bien sûr dans celle du 1er mai 2002 . Irriguer la société Les Motivés sont nés à Toulouse un jour de fête de 1996 , celle de la Ligue communiste révolutionnaire . Dans et autour de Tactikcollectif , une association culturelle des quartiers nords de la ville , se croisent alors des musiciens : les Zebda , qui s' en prennent à Jacques Chirac ( Le Bruit et l' Odeur ) , mais aussi les guitaristes flamencos Bernardo Sandoval et Serge Lopez , des amateurs de rock-blues ( Fly and The Tox ) ou de ragga ( Big Oued ) , des groupes néo-trad ( Amestoy Trio , Kass Kass ) . Quelques-uns parmi ceux -là et d' autres avaient monté , trois ans auparavant , 100 % Collègues , bande festive basée sur les croisements musicaux et l' idée de l' irrigation de la société par la musique via des formations à géométrie variable . Devant la proposition de la Cité de la musique , ils sont restés perplexes , avoue le bassiste Philippe Dutheil , l' un des dix-huit Motivés . Nous voulons rester dans une logique politique , non commerciale . Mais il y a eu cette proposition de travailler avec des gens , ensemble , de transmettre . Les 100 % collègues 100 % motivés 100 % gauche montent une chorale 100 % famille - des enfants aux grands-parents - qui , depuis septembre , apportent leur vision des chants de lutte , et parfois des nouveautés ( de Kabylie , d' Italie , d' Irlande ou d' Afrique du Sud ) , dirigés par Philippe Dutheil et le guitariste Rémi Mouillerac . Les Motivés ( le groupe ) ont ramené dans leurs bagages des jeunes du quartier de Bellefontaine , les rappeurs B . 9 . Crew ( la bande du Bloc 9 ) et les danseuses hip-hop Musso Mi Musso . Comme les percussionistes et les danseurs capoeira ( danse-lutte brésilienne ) prévus au programme , chorale et hi-hoppeurs sont des amateurs . Désacraliser la musique Toulouse est une ville rouge et blues , où tout se mélange , explique Philippe Dutheil . Nous sommes heureux d' avoir pu apporter un contre-pouvoir à la droite par la liste des Motivés 13 % des suffrages , trois élus au conseil municipal . Mais nous savons que même les idées des Motivés ont du mal à passer chez les plus déconnectés . A Toulouse , nous avons offert des billets gratuits pour les concerts , ça ne marche pas . Il faut créer le désir , donner l' envie , qu' ils se sentent concernés . Désacraliser l' apprentissage de la musique sans pour autant donner aux jeunes l' illusion qu' ils vont devenir stars en trois mois ; leur montrer que l' art n' est pas un objet de consommation : tout un programme , hyper-important , pour des musiciens qui désirent transmettre une culture citoyenne qui soit un rempart au populisme .