Le Monde

Corpus:
Chambers-Rostand (E)
Nom de fichier:
Le Monde
Contact:
Angela Chambers, Séverine Rostand, Université de Limerick, Irlande
Niveaux d'annotation:
Annotation automatique
Statut de l'annotation:
automatique
Type:
presse écrite
Sous-type de texte:
presse quotidienne nationale
Modalité:
écrit
Sample address:
/annis-sample/chambers-rostand/1_M_F_120102.html
Texte:
Pour éviter de fermer des lignes , Air Lib envisage de devenir une compagnie à bas coûts Un comité d' entreprise devait examiner un nouveau plan de restructuration vendredi Quatre mois après sa sortie du redressement judiciaire et du giron de Swissair , la compagnie aérienne française Air Lib cherche toujours à sortir des turbulences . Un comité d' entreprise , vendredi 11 janvier , devait entériner de nouvelles mesures de restructuration , entraînant environ 300 suppressions de postes . Air Lib , qui veut éviter de fermer des lignes intérieures , n' exclut pas de se transformer en compagnie à bas coûts . UN NOUVEAU comité d' entreprise ( CE ) devait se tenir , vendredi 11 janvier , à 9 h 30 , au siège d' Air Lib à Orly . Au cours de cette réunion , la direction devait , dans un premier temps , informer et consulter les représentants des personnels sur le projet de réorganisation ( livre IV de la procédure ) . Dans un second temps , le CE devait être informé et consulté sur le livre III , concernant le projet de plan social . Le CE d' aujourd'hui doit effectivement examiner la situation économique dans laquelle se trouve l' entreprise , expliquait Pascal Perri , conseiller de la direction , vendredi matin . Nous avons fait parvenir mardi un schéma de la restructuration , composé de chiffres théoriques qui doivent maintenant être discutés , l' objectif étant d' arriver au prix social le plus faible . L' effort sera majoritairement porté sur la recherche de productivité avant d' entamer tout volet social . M. Perri conteste cependant le chiffre de 300 suppressions d' emplois fréquemment évoqué dans la presse ces derniers jours . Mais cette évaluation du plan social est également souvent citée à l' intérieur de l' entreprise comme résultant des restructurations et des mesures correctives adoptées . Circulent également des rumeurs de fermeture de plusieurs lignes aériennes intérieures d' Air Lib . M. Perri s' en défend : Il n' est pas question de fermer des lignes intérieures . Nous allons nous orienter vers une politique de transport low cost à bas coûts sur des lignes comme Nice , Toulon , Toulouse , Perpignan ou Lourdes . Les organisations syndicales restent sceptiques face à un tel choix . Bien que l' ensemble des compagnies de ce type aient actuellement le vent en poupe , leur succès ne s' obtient pas à n' importe quel prix , relèvent les délégués dans leur ensemble : dans les compagnies comme Easy Jet ou Buzz , il est non seulement demandé une polyvalence aux personnels navigants commerciaux , qui effectuent eux-mêmes le nettoyage de la cabine , mais les salaires sont sensiblement revus à la baisse . Air France a lancé une étude pour voir s' il est possible de transformer le moyen-courrier en low cost . Si on se lance sur ce créneau , c' est tout bénéfice pour la compagnie nationale : pendant qu' Easy Jet et Buzz se feront les dents sur nous , ils ne l' ennuieront pas , déplore une syndicaliste . En outre , les organisations syndicales restent prudentes face aux mesures envisagées , car , depuis la faillite de Swissair , son ex-maison mère , les salariés estiment avoir déjà payé un lourd tribut à la restructuration . L' effort que nous demande la direction est démesuré par rapport à ce qu' il y a à faire et ce qui a déjà été fait , s' indigne Sylvie Guillon-Faure , déléguée CGT d' Air Lib . Au quotidien , nous avons une gestion hasardeuse qui trouble les esprits . Depuis la reprise , les mesures de relance ont été absentes : Nous n' avons pas cherché à fidéliser la clientèle , nos avions ne sont pas attractifs pour le public / , regrette encore Mme Guillon-Faure . Ce nouveau plan social intervient quatre mois après l' importante réduction d' effectifs ( plus de 1 800 suppressions de postes ) qui a accompagné la reprise de la compagnie , alors en dépôt de bilan , par l' ancien pilote d' Air France Jean-Charles Corbet . Il s' inscrit dans le cadre du plan de réduction des coûts - de 45 , 7 millions d' euros par an à compter de cette année - envisagé par la direction pour faire repartir la compagnie . Celle -ci s' estime rassurée sur son avenir immédiat après avoir trouvé de nouveaux financements , dont un coup de pouce de l' Etat et du Crédit agricole ( Le Monde du 6 janvier ) . Le CE devrait enfin entériner la nomination d' une nouvelle équipe de direction , restée incomplète depuis l' annonce du départ de François Bachelet de la présidence du directoire du groupe , la semaine dernière . Air Lib doit être capable de générer sa propre élite , estime M. Perri . En revanche , reconnait le porte-parole , nous sommes toujours à la recherche d' un directeur financier à l' extérieur de l' entreprise , précisant qu' il faudrait qu' il soit une grosse pointure . On le comprend .