Le Monde

Corpus:
Chambers-Rostand (E)
Nom de fichier:
Le Monde
Contact:
Angela Chambers, Séverine Rostand, Université de Limerick, Irlande
Niveaux d'annotation:
Annotation automatique
Statut de l'annotation:
automatique
Type:
presse écrite
Sous-type de texte:
presse quotidienne nationale
Modalité:
écrit
Sample address:
/annis-sample/chambers-rostand/1_M_F_121203.html
Texte:
Aux prises avec d' importantes difficultés financières Rhodia précise son plan de suppressions d' emplois Le groupe chimique supprime 728 postes en Europe , dont 572 en France . Mercredi 10 décembre , son cours de Bourse a chuté de plus de 15 % sur fond d' une éventuelle augmentation de capital DURE JOURNÉE pour Rhodia , mercredi 10 décembre . Les salariés du groupe chimique ont appris le détail du plan de réduction d' un millier d' emplois , sur un effectif de 23 600 salariés dans le monde , annoncé dans ses grandes lignes par la direction le 20 novembre . Ce plan de réorganisation devrait se traduire par la suppression de 728 emplois en Europe , dont 572 en France . Simultanément , le cours du titre chutait de 15 , 71 % à 3 , 34 euros , du fait de l' éventualité d' une augmentation de capital . Les banques créancières feraient pression pour que Rhodia lance un appel au marché de 300 millions d' euros dès les premiers mois de 2004 , en échange de leur feu vert à un plan de refinancement de son endettement de 2 , 13 milliards d' euros . Elles souhaitent que les actionnaires participent à l' augmentation de capital , en particulier le groupe pharmaceutique Aventis , actionnaire à 15 % ( Le Monde du 10 décembre ) . Lors de la réunion du comité de groupe France , la direction a annoncé que son plan de restructuration " pourrait engendrer 572 suppressions de postes en France " . " Ces premières mesures s' intègrent dans un plan de réduction des coûts qui permettra d' atteindre des économies d' environ 120 millions d' euros dès 2005 , avec un plein effet de 165 millions d' euros en 2006 " , précise un communiqué . ARRÊTS DE TRAVAIL Le projet de redéploiements au sein du groupe concernera les salariés des " fonctions support " précédemment affectés dans les diverses entreprises du groupe , qui seront transférés dans l' unité Rhodia Services . Les chercheurs seront regroupés dans l' entité Rhodia Recherches et les personnels des bureaux d' études dans l' entité Rhoditech . Ces redéploiements pourraient se traduire par la mutation d' environ 1 124 personnes . Les syndicats , qui avaient appelé les salariés de tous les sites à des arrêts de travail de quatre heures , mercredi , craignent que ce plan ne soit " qu' une étape " . " Si Rhodia met en oeuvre son projet de cessions et de fermetures de fabrication , cela provoquera une deuxième vague , à nouveau dans les fonctions support " , a indiqué Maurice Rognin , coordinateur CGT du groupe . Après la réorganisation des services communs , les syndicats attendent avec inquiétude les annonces des cessions et des fermetures d' activités équivalant à 700 millions d' euros , inclus dans le plan de désendettement du groupe présenté le 30 octobre par Jean-Pierre Clamadieu , directeur général , et le président , Yves-René Nanot . Ces craintes sont particulièrement vives dans la vallée du Rhône , où sont regroupés 4 700 salariés , et notamment dans l' unité de silicones de Saint-Fons ( Rhône ) . Elles ont été avivées par des informations parues dans Le Figaro du 5 décembre selon lesquelles cette branche , avec les secteurs de l' alimentation et des phosphates , pourrait être cédée d' ici à la fin 2004 . Ces inquiétudes sont aussi partagées sur le site de Chalampé ( Haut-Rhin ) , près de Mulhouse , spécialisé dans la fabrication de produits intermédiaires pour les Nylon , où les syndicats avaient lancé un appel à la grève de trente-six heures . De nouvelles actions sont prévues le 23 janvier , lors de la prochaine réunion du comité européen .