Le Monde

Corpus:
Chambers-Rostand (E)
Nom de fichier:
Le Monde
Contact:
Angela Chambers, Séverine Rostand, Université de Limerick, Irlande
Niveaux d'annotation:
Annotation automatique
Statut de l'annotation:
automatique
Type:
presse écrite
Sous-type de texte:
presse quotidienne nationale
Modalité:
écrit
Sample address:
/annis-sample/chambers-rostand/1_M_I_040302.html
Texte:
Quatre enquêtes ouvertes sur des irrégularités à la Commission de Bruxelles Le Néerlandais Paul van Buitenen fait de nouveau parler de lui . Ce fonctionnaire européen de 44 ans avait contribué à la chute , en 1999 , de la Commission présidée par Jacques Santer , pour fraude et népotisme . Pendant l' été 2001 , il a rédigé un document de 234 pages , comportant 5 000 pages d' annexes , dans lequel il détaille ses allégations de fraudes et d' irrégularités au sein de la Commission . Ce document a été analysé pendant trois mois par huit inspecteurs de l' office antifraude de la Commission , l' OLAF , qui a décidé d' ouvrir quatre enquêtes , a annoncé , vendredi 1er mars , la Commission . La première enquête de l' OLAF concerne l' utilisation d' aides du Fonds social européen apportées à la province belge de Limbourg . La deuxième vise le CIFE , un centre international de formation européenne basé à Nice , qui touche plus de 1 million d' euros par an du budget communautaire . Le troisième s' intéresse à trois fonctionnaires - de nationalité française et qui auraient un peu vite fermé les yeux sur des fraudes - de l' ancêtre de l' OLAF , l' Uclaf . La dernière concerne des inspecteurs d' Euratom , qui inventorient les mouvements de matières nucléaires en Europe . Ceux -ci auraient empoché des frais de mission pour des déplacements personnels . Ces quatre affaires sont nées avant l' entrée en fonctions de Romano Prodi , précise la Commission . Elle indique que 31 des 270 allégations faites par M. van Buitenen ont servi à étayer des enquêtes déjà ouvertes . L' OLAF étudie encore quatre autres dossiers pour savoir quelle suite leur donner . Appel d' offres Dans une note interne , l' OLAF suggère de vérifier s' il faut reprendre une procédure disciplinaire contre un haut fonctionnaire espagnol mis en cause dans les affaires Santer mais qui avait été blanchi en 2000 . Elle suggère de transmettre à la justice le dossier de la responsable française d' une agence de communication , qui avait gagné au milieu des années 1990 un appel d' offres à la Commission , alors qu' elle en était aussi consultante . La Commission avait jugé à l' époque qu' il n' y avait pas de conflit d' intérêts . Enfin , l' OLAF envisage de mettre en place une équipe pour coordonner des enquêtes ayant eu lieu sur Eurostat , l' office européen des statistiques basé à Luxembourg . Enfin , M. van Buitenen a mis en cause deux proches de M. Prodi , dont l' un faisait partie du conseil de discipline ayant jugé l' Espagnol cité plus haut . Il l' accuse d' être un cas typique de la manière dont la Commission ne s' attaque pas à ses irrégularités internes . La Commission assure qu' aucune investigation contre eux n' est à l' ordre du jour .