Le Monde

Corpus:
Chambers-Rostand (E)
Nom de fichier:
Le Monde
Contact:
Angela Chambers, Séverine Rostand, Université de Limerick, Irlande
Niveaux d'annotation:
Annotation automatique
Statut de l'annotation:
automatique
Type:
presse écrite
Sous-type de texte:
presse quotidienne nationale
Modalité:
écrit
Sample address:
/annis-sample/chambers-rostand/1_M_N_040602.html
Texte:
Nicolas Sarkozy veut racheter des jours de 35 heures aux policiers LE MINISTRE de l' intérieur Nicolas Sarkozy envisage de creuser une brèche dans le dispositif des 35 heures , dont les modalités d' application sont contestées par la nouvelle majorité présidentielle . Il proposera dans le cadre de la loi de programmation de la police qui devrait être présentée lors d' une session extraordinaire de l' Assemblée nationale en juillet , que son administration rachète aux policiers des heures de repos liées à la mise en place de l' accord sur la réduction du temps de travail ( RTT ) . Selon M. Sarkozy , cette solution présente l' avantage de pouvoir récupérer des effectifs nécessaires à la mise en oeuvre de sa politique de sécurité , qui prévoit notamment le renforcement de la présence policière sur le terrain de jour comme de nuit ( Le Monde du 31 mai ) , tout en limitant les recrutements . Le ministre de l' intérieur devait évoquer son projet devant les syndicats de police , qu' il recevait , lundi 3 juin , dans la matinée , pour la première fois depuis sa nomination , le 7 mai . Les détails de cette réforme de la RTT ne sont toutefois pas encore arrêtés . Elle constituerait un engagement financier important pour le gouvernement de Jean-Pierre Raffarin , qui requiert un accord avec le ministère de l' économie et des finances . C' est ainsi que le nombre de jours racheté n' a pas été fixé , pas plus que le montant auquel ceux- ci seront payés aux fonctionnaires . Selon son entourage , M. Sarkozy devrait toutefois évoquer son choix avec les syndicats . MODIFICATION PLUTOT BIEN ACCUEILLIE Cette éventuelle modification du régime de la RTT est plutôt bien accueillie par les organisations professionnelles . Les policiers les plus âgés sont plutôt contre et les jeunes plutôt pour explique le secrétaire général de l' UNSA-Police ( majoritaire chez les gardiens de la paix et gradés ) , Joaquin Masanet . Nous souhaitons d' abord , ajoute -t-il , que cela représente au minimum 83 euros ( 554 francs ) par jour racheté , comme ce qui avait été fixé pour les gendarmes , à l' issue du conflit de l' automne 2001 . De son côté , le secrétaire général d' Alliance ( gardiens de la paix et gradés , majoritaire à Paris ) Jean-Luc Garnier se déclare favorable à la mesure , en préconisant qu' elle concerne au moins jusqu'à dix jours rachetés . LONGUES DISCUSSIONS L' accord sur la RTT dans la police nationale conclu par le gouvernement de Lionel Jospin avait nécessité de longues discussions . En l' état actuel , de nombreux fonctionnaires ont cumulé tant de jours de congés non pris auxquels s' ajoutent désormais les jours de 35 heures , qu' ils sont parfois en mesure de réclamer lors de leur départ à la retraite , plusieurs mois avant l' âge légal . L' accord négocié sous le ministère de Daniel Vaillant ( PS ) prévoyait déjà que des jours puissent être rachetés aux fonctionnaires . Mais , il les limitait à trois . Pour la plupart des policiers , deux types d' organisation horaire coexistent : le régime cyclique et le régime hebdomadaire . Le premier donne dans le cadre de la RTT , douze jours de congés supplémentaires , tandis que le second en offre vingt .