Le Monde

Corpus:
Chambers-Rostand (E)
Nom de fichier:
Le Monde
Contact:
Angela Chambers, Séverine Rostand, Université de Limerick, Irlande
Niveaux d'annotation:
Annotation automatique
Statut de l'annotation:
automatique
Type:
presse écrite
Sous-type de texte:
presse quotidienne nationale
Modalité:
écrit
Sample address:
/annis-sample/chambers-rostand/1_M_N_131003.html
Texte:
Les députés UMP menacent les ministères « dépensiers » La commission des finances de l' Assemblée va auditionner les membres du gouvernement LES MINISTRES sont prévenus . Les députés UMP de la commission des finances se disent prêts à couper dans les budgets de ceux qui ne se montreraient pas suffisamment économes . Parallèlement à l' examen , par l' Assemblée nationale , du projet de loi de finances pour 2004 - qui débutera mardi 14 octobre - , les membres du gouvernement considérés comme les plus « dépensiers » seront auditionnés par la commission et interrogés sur leurs « stratégies de réforme » . Nicolas Sarkozy , ministre de l' intérieur , et Hervé Gaymard , ministre de l' agriculture , inaugureront ces rendez -vous , le 21 octobre . Michèle Alliot-Marie , ministre de la défense , Luc Ferry , ministre de l' éducation , et François Fillon , ministre des affaires sociales , suivront , le 28 octobre . « Nous tirerons les conséquences après ces auditions » , explique Hervé Mariton ( Drôme ) , en brandissant cette menace : « Pour ceux qui paraîtront ne pas faire de grands efforts , la commission ira regarder de plus près certaines dépenses ; celles de communication par exemple ... » Le président de la commission des finances , Pierre Méhaignerie Méhaignerie , et le rapporteur général , Gilles Carrez , avaient écrit aux différents ministères , fin août , pour réclamer une note sur les actions envisagées afin d' améliorer leur productivité . Leur démarche est conjointe à celle de Matignon , qui avait invité les ministres , en avril , à réfléchir à des mesures d' économies . Lors de l' examen de la partie recettes du projet de budget pour 2004 , dans la nuit de mercredi 8 octobre à jeudi 9 octobre , la commission des finances estime avoir déjà donné « un signe en réduisant le déficit de 300 millions d' euros » , dixit M. Méhaignerie . Des amendements supprimant un certain nombre de niches fiscales ont ainsi été adoptés ( Le Monde du 10 octobre ) . Mais , face à un déficit de 55 , 518 milliards attendu en 2004 , M. Carrez a reconnu la maigreur des économies obtenues . Mardi 14 octobre , lors d' une réunion de la commission consacrée à un nouvel examen d' amendements sur la partie recettes du budget , certains députés UMP et UDF devraient à nouveau chercher à obtenir l' annulation de la hausse des taxes sur le gazole .