Le Monde

Corpus:
Chambers-Rostand (E)
Nom de fichier:
Le Monde
Contact:
Angela Chambers, Séverine Rostand, Université de Limerick, Irlande
Niveaux d'annotation:
Annotation automatique
Statut de l'annotation:
automatique
Type:
presse écrite
Sous-type de texte:
presse quotidienne nationale
Modalité:
écrit
Sample address:
/annis-sample/chambers-rostand/1_M_S_031203.html
Texte:
Pierre Dauzier présidera la Fondation du sport L' IDÉE d' une Fondation du sport avait été évoquée par le candidat Jacques Chirac à la veille du premier tour de l' élection présidentielle , en avril 2002 . Elle avait été relayée et réaffirmée quelques mois plus tard , lors des Etats généraux du sport , par Jean-François Lamour , le ministre des sports . Elle est en train de prendre corps dans l' esprit de Pierre Dauzier , chargé de développer cette idée autour du concept de l' « éducation par le sport » . « Jacques Chirac et Jean-François Lamour m' ont demandé de m' en occuper et , comme j' ai un peu de temps libre , j' ai dit oui » , indique l' ancien président du groupe Havas . Pierre Dauzier espère que cette nouvelle institution , qui devrait être prochainement reconnue par la Fondation de France , sera opérationnelle en janvier 2004 . Son objet sera de « soutenir des associations ou des projets de proximité » travaillant auprès de trois catégories de personnes défavorisées : des jeunes issus de milieux difficiles ; les « blessés » du sport et/ou tous ceux que la pratique sportive a pu conduire à une forme de dépendance - envers l' alcool , la drogue ou les produits dopants - et qui éprouvent des difficultés à se réinsérer ; les personnes âgées marginalisées . « Nous agirons d' une manière pas trop médiatique , afin de ne pas mettre ces personnes en porte à faux , de ne pas ajouter de perturbations à la situation qu' ils connaissent » , précise Pierre Dauzier . Le premier de ces projets « de proximité » , suggéré par l' ancien joueur du XV de France , André Boniface , devrait voir le jour en Aquitaine : la Fondation du sport soutiendra la démarche d' un agriculteur à la retraite qui tente de réinsérer des personnes handicapées par la pratique du karting . « UNE VINGTAINE DE PROJETS » L' ambition du futur président de la Fondation est de voir naître « une vingtaine de projets » et d' obtenir « des résultats concrets » avant la fin 2004 . Comme de « participer à la restauration d' un gymnase ou tout autre lieu sportif dans un quartier difficile » , avec la collaboration de l' architecte Jean-Michel Wilmotte . Pour assurer le financement de la Fondation , Pierre Dauzier s' est appuyé sur une structure déjà existante : la Fondation Rugby Avenir , lancée par Serge Kampf , le PDG de Cap Gemini , qui servira de base à la Fondation du sport . Celle -ci a déjà levé 2 millions d' euros , selon son président , qui espère « impliquer de plus en plus d' entreprises » pour atteindre un financement de 2 , 5 millions d' euros . Pierre Dauzier souhaite limiter à une dizaine le nombre d' entreprises fondatrices . Il ne veut pas entendre parler des fédérations sportives - « elles sont trop politiques et il y en a trop » - ni des politiques : « Ils viendraient me demander d' aider telle ou telle association de leur circonscription , et je ne veux pas de ce mélange des genres. » Des personnalités issues du monde du sport , tels Jean-Claude Killy , André Boniface , Dominique Rocheteau et Yannick Noah , ou de la médecine sportive ( les professeurs Gérard Saillant ou Alain Patel ) , auraient déjà donné leur accord pour siéger au sein d' un comité d' éthique . La Fondation sera gérée par un conseil d' administration et un comité exécutif , présidé par Pierre Dauzier .