Le Monde

Corpus:
Chambers-Rostand (E)
Nom de fichier:
Le Monde
Contact:
Angela Chambers, Séverine Rostand, Université de Limerick, Irlande
Niveaux d'annotation:
Annotation automatique
Statut de l'annotation:
automatique
Type:
presse écrite
Sous-type de texte:
presse quotidienne nationale
Modalité:
écrit
Sample address:
/annis-sample/chambers-rostand/1_M_S_210403.html
Texte:
Giancarlo Fisichella , l' antihéros italien d' un sport chéri par les tifosi Formule 1 Le pilote transalpin de l' écurie Jordan , que ses confrères considèrent comme un professionnel de premier plan , a officiellement récupéré à Imola ( Italie ) le succès dont il avait été privé au Brésil à la suite d' une erreur technique . Il l' a fait en toute simplicité , comme à son habitude Deux coupes argentées sur un petit guéridon revêtu d' une nappe verte , deux voitures garées en épi et un mur de photographes comptaient parmi le décor de la singulière cérémonie qui a eu lieu , vendredi 18 avril , sur la ligne d' arrivée de la piste d' Imola ( Italie ) . Deux semaines après le chaotique Grand Prix du Brésil interrompu avant la fin de la course et au cours duquel duquel les aiguilles des chronomètres se sont emmêlées , Giancarlo Fisichella , pour son 110e Grand Prix , et l' écurie Jordan , pour son 200e , ont officiellement sacrés vainqueurs à Interlagos . Pour tenter de leur faire oublier que le pilote finlandais Kimi Raikkonen et Ron Dennis , le patron anglais de McLaren , son écurie , étaient injustement montés sur le podium brésilien , Bernie Ecclestone n' a pas lésiné . La Fédération internationale de l' automobile ( FIA ) n' avait pas jugé utile d' impliquer outre mesure ses forces dans cet épisode dont la responsabilité , selon Max Mosley , le patron de la FIA , engageait Formula One Management ( FOM ) , l' une des sociétés de Bernie Ecclestone et Tag Heuer , le chronométreur officiel . Pourtant , Richard Woods Woods , le directeur des relations extérieures de la FIA , ne put échapper à la colère de l' homme fort de la F1 et dut s' exécuter sur- le-champ quand celui -ci lui intima l' ordre d' amorcer le protocole . Convaincu en un premier temps d' avoir gagné , même après avoir été dépossédé de sa victoire pour enfin la retrouver quelques jours plus tard , Giancarlo Fisichella n' était plus d' humeur à pavoiser après ce simulacre de podium . " Nous avons déjà festoyé au Brésil , les choses n' ont pas tout à fait le même goût aujourd'hui , s' excusait le pilote italien , la visière de la casquette frappée de la traditionnelle branche de laurier du vainqueur . J' ai souvent été près de la victoire et cela a été très important pour moi , mentalement . Cela fait presque huit ans que je suis en formule 1 et j' ai souvent terminé deuxième . " A peine arrivé à Imola , le pilote romain a fait l' objet d' une sollicitation permanente . Par un heureux hasard , le passage qui permet l' accès au centre de presse du circuit Enzo et Dino Ferrari d' Imola s' effectue entre deux énormes camions jaunes de l' écurie Jordan . Comme une relique , le scooter de Fisichella trônait les premiers jours à cet endroit . " Vainqueur du Grand Prix du Brésil 2003 " : avec une esthétique de promotion de supermarché qui ne manquait pas d' humour , l' écurie de Silverstone a même fait son autopub sur les flancs étincelants des remorques lui servant d' atelier . C' est à Imola que Gian Carlo Fisichella a emporté sa première course en formule 3 , il y a dix ans . C' est aussi à Imola , en avril 1997 , qu' il a engrangé son premier point en formule 1 et c' était déjà au volant d' une Jordan . Malgré son attachement pour ce Grand Prix , qu' il avoue courir " à domicile " , le paisible résident monégasque , père de deux enfants , n' a pas semblé goûter à cette intense mais brève pression . A trente ans , Giancarlo Fisichella est devenu l' un des pilotes les plus expérimentés et surtout des plus respectés du paddock , doublé , dit -on , d' un redoutable joueur de football . Salué par ses pairs comme étant le plus méritant d' entre eux ( en lieu et place de Michael Schumacher ) il y a à peine un mois , l' Italien ne tient à rien autant qu' à la discrétion et n' a jamais adopté les postures du héros que d' autres sont si prompts à endosser . Lorsqu' il faisait équipe avec Jenson Button en 2001 au moment du retour de Renault en F1 , rien ne semblait plus agacer " Fisico " que les tapageuses habitudes de star du pilote anglais , dont les moindres faits et gestes étaient instantanément relayés par la presse avec l' assentiment de l' intéressé . L' année suivante , son compatriote Jarno Trulli lui sera préféré au sein de l' écurie française " à 49 % contre 51 % " , expliquera Patrick Faure , le patron de Renault Sports . Il s' en retournera chez Jordan , terre de ses premiers pas en F1 , où il assurera son rôle , une fois de plus . Vendredi matin , Giancarlo Fisichella a comblé les tifosi venus assister , en nombre , à la revanche tant espérée de Ferrari sur ses terres d' Emilie-Romagne après un piètre début de saison . Après qu' eut retenti l' hymne national , il a sorti de sa poche un petit drapeau italien , presque timidement , pour donner au sien un avant-goût de dimanche . A l' issue de la cérémonie , les deux hommes de McLaren se sont donc retrouvés avec la coupe du deuxième . Seul problème , elle comportait encore la mention de l' écurie Jordan , conformément au premier résultat brésilien . Hilares , Ron Dennis et Kimi Raikkonen quittaient bras dessus , bras dessous , cette assemblée , après s' être délestés de leur trophée au profit des hommes de Jordan , médusés . Ferrari et Schumacher relèvent la tête L' Allemand Michael Schumacher ( Ferrari ) s' est montré le plus rapide des premiers essais officiels du GP de Saint-Marin , vendredi 18 avril . En pulvérisant le temps réussi en 2002 , le quintuple champion du monde a devancé son coéquipier Rubens Barrichello , et les Williams-BMW de Ralf Schumacher et Juan Pablo Montoya , alors que les McLaren-Mercedes , Kimi Raikkonen ( 8e ) et David Coulthard ( 9e ) , et les Renault , Fernando Alonso ( 13e ) et Jarno Trulli ( 16e ) ont marqué le pas . Cette hiérarchie de vitesse pure ne détermine pas pour autant la grille de départ . Les nouveaux règlements obligent les pilotes à courir la séance de qualification , samedi , avec la quantité de carburant et les réglages prévus pour la course .