Le Monde

Corpus:
Chambers-Rostand (E)
Nom de fichier:
Le Monde
Contact:
Angela Chambers, Séverine Rostand, Université de Limerick, Irlande
Niveaux d'annotation:
Annotation automatique
Statut de l'annotation:
automatique
Type:
presse écrite
Sous-type de texte:
presse quotidienne nationale
Modalité:
écrit
Sample address:
/annis-sample/chambers-rostand/1_M_S_281103.html
Texte:
VOILE . Sitôt repartie , une haie de bénévoles l' accompagne jusqu'à la sortie en scandant en son honneur des chants de stade de foot . Michel Bonnefous , le patron d' AC Management , expliquait alors , une fois de plus , que ce choix avait été fait sur la base de critères sportifs . Se priver a priori de cette source de sponsoring aurait pu s' avérer très pénalisant , notamment pour de nombreux Défis en quête de moyens . La ville espagnole de VALENCE a été désignée , mercredi 26 novembre , pour accueillir la 32e édition de la COUPE DE L' AMERICA , qui doit se tenir en 2007 . Le choix a été effectué par les DÉTENTEURS SUISSES du trophée , qui affirment avoir tenu compte en premier lieu de CRITÈRES PUREMENT SPORTIFS . Valence , qui était en concurrence avec MARSEILLE , NAPLES ET LISBONNE , a également bénéficié du soutien du roi JUAN CARLOS , grand amateur de voile . A Marseille , le maire ( UMP ) , Jean-Claude Gaudin , a déclaré avoir « des regrets mais pas d' amertume » . Par ailleurs , la société LOUIS VUITTON a annoncé la conclusion d' un accord de PARTENARIAT SUR QUATRE ANS avec les organisateurs . La marque française sera présente à toutes les étapes de la compétition , y compris lors de la Coupe de l' America elle-même , en 2007 . Vol 741 pour Valence . Posée sur un petit socle de bois et dûment sanglée à la première rangée de sièges du Fokker 100 de la compagnie Blue Line affrété pour convoyer une centaine d' invités , la coupe de l' America a fait un tranquille voyage . Partie de Suisse à 17 h 30 , mercredi 26 novembre , avec un groupe d' officiels et de journalistes , elle ne s' attendait pas à découvrir un monde aussi chahuté une fois posée à terre , elle qui , depuis plus de 150 ans , a parcouru tant de mers . Alors qu' elle se trouvait encore le matin même sur les rives du lac Léman , où , depuis la victoire de l' équipe suisse du Défi Alinghi à Auckland ( Nouvelle-Zélande ) , en mars 2003 , elle se reposait dans l' enceinte de la Société nautique de Genève , la célèbre aiguière d' argent a été emportée par une bourrasque bien méditerranéenne . Fini l' attention amoureuse des gentilshommes de fortune , fini la pudeur des admirateurs qui pouvait passer des heures à la dévorer des yeux sans jamais la toucher , ou si peu . COUVERTE DE BAISERS Débarquée à Valence , voilà qu' elle doit composer avec les éclats de voix , les bousculades et les épanchements . A peine posée , ce sont des vigiles en uniforme , la pose altière , qui se pressent autour d' elle en échangeant leurs appareils photo . En rejoignant Valence , la coupe de l' America change d' univers Alors qu' elle doit être embarquée dans un autobus , en direction de la place de l' Hôtel-de-Ville , où une célébration et un feu d' artifice se préparent en son honneur , un groupe d' employés de la société MB , victimes d' une vague de licenciements , interpellent le vice-premier ministre espagnol , venu se joindre aux agapes locales . Puis c' est le cortège , avec motards et gyrophares , l' arrivée en fanfare dans la mairie et l' ultime montée du grand escalier de marbre , où Rita Barbera ne laisse à personne le soin de porter le trophée jusqu'au salon de Cristal , où doit se tenir la réception officielle . NEUF MOIS DE SUSPENSE « La coupe a changé d' univers , s' est exclamé , amusé , Yves Carcelle , le président de Louis-Vuitton . Elle a quitté le monde anglo-saxon . Elle est maintenant dans celui des Latins. » La nouvelle était tombée quelques heures plus tôt . Peu avant midi , dans le grand auditorium de l' Hôtel du Président-Wilson , à Genève , Pierre-Yves Firmenich , le président de la Société nautique , annonçait le nom de l' heureuse élue . Après neuf mois d' un suspense bien entretenu par America's Cup Management , la société mandatée par la « Nautique » pour organiser la 32e édition de l' épreuve , Valence , la favorite , l' emportait face à ses concurrentes Lisbonne , Marseille et Naples . Présentée comme favorite , la ville espagnole a été choisie par les détenteurs suisses du trophée pour accueillir la 32e édition de l' épreuve , en 2007 . « C' est un travail de neuf mois au cours desquels desquels les candidatures ont évolué . Ces derniers jours , nous avions déjà une idée sur les candidates qui pouvaient emporter la coupe , mais c' est ce matin que nous avons tranché . C' est la combinaison de l' ensemble des critères qui a fait la différence » , a -t-il insisté . Si l' argument sportif est donc toujours mis en avant à propos du choix de Valence , et notamment la régularité des vents et la situation du plan d' eau , on est fondé à s' interroger sur d' autres raisons qui ont pu y contribuer . En premier lieu , l' influence du roi Juan Carlos , navigateur émérite et membre de la Société nautique royale de Valence de surcroît . Le roi aurait usé de toute son influence . Ne dit -on pas que , depuis la victoire des Suisses à Auckland , il ne se passait un jour sans qu' il appelle Ernesto Bertarelli , le patron d' Alinghi , pour promouvoir son pays ... Il existe aussi un aspect économique , qui a probablement joué en défaveur de Marseille . Si l' interdiction de toute publicité sur le tabac concerne l' ensemble de l' Europe , celle sur l' alcool ne s' applique qu' en France , conformément à la loi Evin . L' arrivée de la célèbre aiguière d' argent sur place , dans la foulée de l' annonce , s' est déroulée dans une ambiance très latine