31_SN_LL_100228

Corpus:
TUFS (O)
Nom de fichier:
31_SN_LL_100228
Contact:
Kawaguchi
Résumé:
Situation : deux étudiantes qui ne se connaissent pas beaucoup discutent Contenu : avenir (études, logement), logement, pays d'origine
Date d'enregistrement:
28/02/2010
Durée d'enregistrement:
00:34:13
Nature du signal:
audio
Qualité du son:
environnement peu bruité
Anonymization status (recording):
script Daniel Hirst
Niveaux d'annotation:
Annotation automatique
Identifiant:
SN, LL
Âge:
21-60, 21-60
Sexe:
F, F
Profession:
sans emploi, formateur
Niveau d'études:
études supérieures, études supérieures
Lieu de naissance:
France, PACA, Aix-en-Provence, France, PACA, Marseille
Statut de l'annotation:
automatique
Type:
conversation
Secteur:
privé
Milieu:
amical
Modalité:
oral
Nombre de locuteurs:
2
Situation de l'enregistrement:
face_à_face
Sample address:
/annis-sample/tufs/31_SN_LL_100228.html
Texte:
donc tu disais que tu tu trav -~ euh tu tu s~ fais les cours avec avec NNAAMMEE une fois par oui c' est ça ouais et vous êtes dans un groupe avec quel niveau à peu près euh ben en fait avec l' association donc il y a trois niveaux et là c' est ben c' est le niveau euh le plus haut d' accord d' accord niveau euh élevé enfin avancé ouais il y a débutant intermédiaire et avancé d' accord OK et euh tu as tu sens que tu as bien progressé ou euh ben par rapport à ce que j' ai fait avant c' est c' est pas trop le la même chose donc euh mm hm j' apprends pas vraiment de choses nouvelles au niveau grammatical mais ça me permet quand même de d' apprendre du nouveau vocabulaire donc c' est toujours intéressant hm hm ouais et puis euh de pratiquer ouais voilà surtout pratiquer tout ça hm hm donc c' est bien et vous faites des activités de de conversation des des écoutes vous lisez des articles c' est varié euh oui que mm chaque semaine on a un thème différent donc la dernière fois c' était les voyages euh une autre fois c' était la santé ou d' accord non ouais c' est par thématiques hm hm ouais c' est par thème donc comme ça on apprend chaque un peu de vocabulaire spécifique donc c' est ouais c' est intéressant ouais hm hm ah c' est bien hm hm et ouais ça ressemble un peu aux cours dans toutes les langues hm donc et toi en tant que prof de français tu as tu as aussi des méthodes particulières pour enseigner oui ma la méthode la le plus important c' est que ce soit communicatif donc il faut toujours que ce soit que le but ce soit d' apprendre à communiquer apprendre à à être à l' aise dans les situations pratiques de la vie de tous les jours donc donc c' est toujours ça l' objectif et puis après les méthodes pour l' enseignement du vocabulaire de la grammaire oui il y a il y a des méthodes différentes euh puis il y a beaucoup de matériel en fait qui comme support quoi qui t' aide à faire des activités qui soient les plus les plus ludiques possibles quoi pour pas parce que il faut pas que le temps passe lentement il faut essayer de faire en sorte que une heure et demi de cours passe normalement assez vite quoi ouais et c' est quoi que tu appelles matériel euh ben c' est tout ce qui est euh C D ou livres ou euh donc ou des livres de grammaire ou de vocabulaire ou des méthodes le mot méthode en fait c' est un livre un livre où tu as plusieurs activités tu as du vocabu~ il y a tout à l' intérieur vocabulaire grammaire les verbes euh les activités les écoutes c' est un un livre où tu as tout voilà donc il y a ça et ben ouais parce que donc tu disais peut-être ça t' intéresserait de l' enseign~ d' enseigner le français si jamais tu pars vivre au Japon ou c' est vraiment une idée un peu lointaine ben pour l' instant c' est euh c' est une idée qui me trotte un peu dans les dans la tête comme ça mais mon premier choix c' est c' est d' étudier le cinéma oui et si ça ne marche pas le cinéma j' envisagerai un métier peut-être qui est en en rapport avec les langues étrangères et surtout le japonais parce que c' est une langue que j' aime bien ouais ouais d' accord et là par rapport donc tu as fait euh tu as fait une licence d' éco non pas éco oui éco oui c' est ca économies et euh pour faire dans travailler dans le cinéma qu' est-ce qu' il faut que tu fasses maintenant euh mais en fait ça dépend du du on peut suivre plusieurs parcours mais celui que j' ai choisi c' est c' est d' entrer dans une école de cinéma qui est qui est connue en France d' accord euh qui s' appelle la Fémis et euh c' est une école publique c' est parmi les professionnels c' est un petit peu la voie royale du cinéma quoi donc si on si on oui si on passe par cette école on est presque sûr de de pouvoir de pouvoir entrer avoir un pied dans le domaine professionnel d' accord c' est réputé d' accord mais c' est très difficile d' y entrer d' accord c' est sur dossier euh non il y a pas de dossier c' est euh c' est un concours d' accord et il y a trois épreuves à passer et chaque épreuve est éliminatoire donc ah ouais ouais et chaque année il y a environ trois cents candidats et ils n' en sélectionnent que trente ah ouais d' accord donc c' est vraiment très très difficile et pour te préparer tu sais un peu tu sais ce que ça va être ces ces ces épreuves ouais hm hm ouais la la première épreuve enfin là je dois préparer un dossier sur un thème donné euh ensuite au mois d' avril on a la première épreuve donc on rend le dossier à cette à ce moment-là et on a u-~ une analyse de film on a une séquence de film et il faut l' analyser euh mm hm hm on doit attendre les résultats ensuite le mois de mai on a la deuxième épreuve qui est un entretien oral pour connaitre nos motivations d' accord et en juin la troisième épreuve c' est une épreuve un peu de pratique donc selon le domaine qu' on a choisi parce qu' il y a la la réalisation production euh distribution tout ça et par exemple moi j' ai choisi la réalisation hm donc l' épreuve pratique ce sera de euh d' improviser avec deux acteurs et un cameraman une séquence de film ah ouais ouais en en un temps donné il faut faire preuve de d' imagination et de dynamisme ah d' accord mais on te on t' impose une histoire ou ouais d' accord oui oui on nous donne un scénario à préparer ensuite voilà d' accord improviser ah ouais et donc toi tu tu es habituée à filmer tu as tu as déjà réalisé un peu des trucs j' ai j' ai déjà fait un peu d' audiovisuel en option hm hm euh un peu au collège un peu au lycée et aussi euh dans une M J C la Maison des Jeunes et de la Culture ah d' accord et donc euh ça m' a permis de connaitre un peu le vocabulaire de base hm hm et euh oui de de manipuler une caméra de diriger un peu une équipe ouais donc c' était assez sympa comme expérience hm hm c' est c' est grâce à ça en fait que tu as eu le déclic ou depuis toujours tu as aimé euh en fait au au début euh j' aimais bien les films de Walt Disney enfin les dessins animés Walt Disney et comme j' aimais bien aussi dessiner j' ai eu envie de je me suis dit d' accord quand je serai plus grande je voudrais devenir dessinatrice dessinatrice chez Walt Disney alors ben au fur et à mesure ça s' est développé après j' ai vu d' autres films et c' est comme ça que j' ai voulu devenir réalisatrice d' accord hm hm ben c' est chouette comme métier c' est c' est très créatif c' est ouais j' aime beaucoup le côté artistique aussi ouais oui voilà il y a le côté artistique en même temps c' est technique et puis c' est un travail de groupe aussi en général même un travail d' équipe oui hm c' est un travail d' équipe ça permet de rencontrer de nouvelles personnes à chaque fois hm hm ouais de le contact avec les gens c' est c' est super même de voyager des fois eh ouais ouais ouais ben si tu deviens la future Spielberg non non c' est cool c' est un c' est un beau projet hm et toi qu' est-ce qui t' a donné l' envie de devenir prof de français prof ben de français en fait de d' enseigner une langue étrangère donc c' était quand j' ai fait de l' espagnol pour la première fois donc au collège en quatrième là j' ai eu une prof d' espagnol qui était vraiment super et je me suis dit je vais faire c-~ je veux faire comme elle quoi ç~ ça m-~ ça me plaisait et après donc j' ai continué dans dans cette voie c' est pour ça que j' ai fait la la maîtrise d' espagnol mais après finalement en habitant en Espagne une française qui habite en Espagne ne peut pas enseigner l' espagnol tu vois donc du coup je me suis dit qu' est-ce que je vais faire j' aime les langues et donc ça c' est un p-~ c' est devenu un c' est ouais euh c' est arrivé un peu naturellement je vais enseigner le français en Espagne et du coup j' ai fait les études et en fait finalement ça me plaît j' ai l' impression beaucoup plus d' enseigner le français ma langue maternelle que d' enseigner une langue étrangère enfin d' enseigner le l' espagnol donc c' est c' est c' est arrivé un peu par par hasard par hasard ouais c' est et voilà ce qui me plaît pour moi c' est que c' est très c' est un métier qui est assez complet pour moi en tout cas parce qu' à la fois c' est que un petit peu c' est pas intello mais il faut quand même réfléchir c' est un métier où il faut préparer les activités il faut être au courant de ce qui se fait de l' actualité française de la culture de l' histoire française donc oui il y a tout un aspect de connaissance en fait de réflexion ouais pour les thèmes et tout ça ouais pour les thèmes et puis en même temps c' est un a-~ il y a l' aspect aussi très relationnel parce que on peut pas être un bon professeur si on communique pas bien avec ses étudiants donc il faut il y a tout l' aspect puis il y a l' aspect personnel on rencontre des gens superbes des fois on se lie d' amitié enfin il se crée des complicités donc il y a toute la voilà toute la partie communi-~ communication relation ouais et en même temps c' est c' est très c' est très pratique c' est un métier les pieds sur terre quoi c' est j' enseigne je leur apprends à se débrouiller quand ils arrivent en France donc il y a l' aspect très concret donc pour moi c' est il y a tout ce qu' il faut si tu veux ouais à la fois on réfléchit à la fois on est en contact avec des gens et puis on sert à quelque chose quoi tandis que prof de fac parce que ça m' intére~ j' avais réfléchi aussi à être prof de fac d' espagnol puisque c' était pour avoir plus un confort ou une reconnaissance c' est plus valorisé que ce que je fais là c' est pas vraiment valorisé les gens ils savent pas trop prof de FLE ce que c' est mais en fait prof de fac pour moi c' est trop perché hm c' est trop c' est pas assez les pieds sur terre quoi c' est pas assez concret ouais ouais je comprends c' est vrai que les les profs de fac euh sont un peu ils sont pas trop contact avec les étudiants oui en plus ouais déjà il y a ça euh quand on vient leur parler souvent ils nous écoutent pas ouais euh enfin bon moi le du coup l' université ça m' a un peu refroidie ouais hm ben c' est c' est vraiment ouais c' est une communauté d' intellectuels donc après il faut c' est c' est c' est spécial l' ambiance est est spéciale et puis c' est vrai que quand il y a des gros gros enfin des amphis tu peux pas il y a pas vraiment de relation directe comme tu dis avec les étudiants ouais déjà il y en a beaucoup des étudiants hm donc c' est pas forcément évident de connaître tout le monde ouais et si on si on veut essayer de parler avec un prof il sera pas forcement à l' écoute parce que en même temps souvent ce sont des professionnels ils ont leur travail à côté donc pff hm hm à la limite les étudiants ils ça les intéresse pas quoi ouais ouais hm ouais c' est vrai hm c' est le côté un peu dommage ouais peut-être certains c' est un peu dommage manquent de de vocation je sais pas mais enfin dans les sc-~ en science -éco peut-être mais mais je sais pas mais en tout cas ça ça me paraît moins ça ça colle moins à ma personnalité en tout cas donc c' est pour ça que je me dirige plus vers ce que je fais que prof de fac j' ai laissé tomber l' idée je me suis rendue compte hm mais c' est pas facile hein de trouver trouver ce qu' on aime c' est facile mais se battre pour y arriver avoir un bon poste et vivre bien de manière confortable c' est moins facile c' est moins facile toujours les petits détails qui viennent ouais empêcher hm ouais et toi du coup ton école elle est s-~ elle est sur quelle région euh ben c' est une école qui se trouve à Paris d' accord hm et ça dure et c'-~ c' est un cursus qui est sur quatre ans donc cha~ ouais chaque année la première année c' est global et ensuite on se spécialise d' accord ouais et ensuite il y a un stage à faire chez des professionnels pour pour découvrir le métier vraiment pour tout ça s' informer ouais puis je pense dans ce métier il faut aussi un grand réseau connaître plein de gens hm ouais mais je pense que peut-être dans tous les métiers ça marche par réseau peut-être celui-là encore plus mais sinon hm hm hm oui dans tous les cas il faut hm ouais dans tous les cas c' est le réseau hm hm c' est vrai et à Paris donc tu as si tu es prise là tu tu vas habiter avec une amie tu sais comment ça va se passer pour l' instant fait j' ai pas vraiment de connaissances sur Paris euh il y a juste mon père qui habite là-bas mais sinon j' envisage de me trouver un petit logement et puis d' accord euh me créer mon propre réseau par la suite ouais ouais voilà et sinon j' ai ma soeur aussi qui est qui est montée cette année à Paris d' accord euh elle aussi elle fait ses des études en cinéma et à l' université d' accord ah d' accord donc elle aussi elle voudrait entrer dans cette école OK donc on a un peu la même vocation ah oui d' accord elle est plus âgée alors elle est plus jeune plus jeune ben là elle a elle a fini son bac l' année dernière donc elle a pris là elle est en première année de fac OK d' accord et vivre avec elle ça pourrait le faire ou mm pas vraiment je pense ouais on est assez différentes quand même toutes les deux et puis elle a sa personnalité moi j' ai la mienne des fois c' est pas toujours pas toujours évident donc non c' est mieux si on est séparément hm hm vaut mieux garder un bon rapport ouais ça peut se détériorer sinon hm et toi tu as des frères et soeurs moi j' ai une grande soeur qui a sept ans de plus que moi c' est tout et ben là elle elle habitait à Paris aussi avant euh son mari travaillait dans une boîte et il y avait un un poste intéressant à Paris donc ils ont habité je crois cinq ans à Paris quatre ans je sais pas et là il a été muté à Montréal à Montréal ouais donc elle est partie euh je crois c' était en janvier donc c' est tout récent mais je crois que ça lui plaît pour l' instant l' ambiance les gens elle dit les gens ils sont vachement sympas oui à ce qu' il paraît au Québec les les personnes sont très euh très sympas avec les étrangers enfin oui accueillant ouais très accueillants ouais ils sont très sympathiques ouais ça elle m' a dit elle s' était déjà fait des amis enfin bon grâce aux collègues de son mari en fait donc ils sont français aussi mais aussi je crois des des amis des amis qui étaient qui sont qui sont canadiens et ils sont vachement sympas après il fait super froid donc elle s' est achetée une grosse doudoune violette avec plein d' écharpes et tout et et ouais je crois que ça va jusqu' à moins vingt et ils disent moins trente ressenti parce que tu sais en fait il y a la sensation de froid qui est plus en fonction de s' il y a du vent de l' humidité qui est plus et jusqu' à moins trente ressenti donc ça mais bon à Paris déjà elle était habituée au froid mais bon ouais hm mais c' est pas trop la même chose quoi ouais non là c' est donc voilà j' espère que je pourrai aller la voir il faut économiser maintenant hm mais bon peut-être en été quoi il vaudrait mieux y aller ouais c' est mieux quand il fera moins froid voilà hm euh ben il y a plein de choses à faire la ville en elle-même elle doit être bien je pense mais après les paysages les montagnes les lacs et tout ça doit être super ouais puis il y a il y a la cuisine aussi qui est j' ai entendu dire qu' elle était assez oui assez assez bizarre oui déjà je sais pas si tu as déjà entendu parler de la poutine bizarre non non c' est quoi c' est euh une espèce de fromage canadien qu' ils mettent un peu partout comme sauce ah qu' ils font qui est un peu liquide ou qu' ils font chauffer ou un truc comme ça ouais mais souvent ils mangent avec les frites je crois oui c' est assez spécial ah oui oui ouais ouais j' en ai entendu ouais il paraît que c' est pas très bon ouais je pense que ça doit être un peu comme les américains ou je sais pas un peu ouais c' est ça il sont un peu pas très gra~ pas très gastronomique quoi un peu c' est un peu la culture de la fastfood ouais je crois ça je lui ai pas trop demandé encore faut qu' elle me dise si elle a trouvé je crois qu' en fait il y a plein de restos de de de cuisine étrangère tu sais il y a plein de restos bah japonais restos français je sais pas mais italiens ouais c' est comme ça hm hm ouais sans doute hm ben j' ai des amis aussi qui étaient partis au Canada pendant je crois qu' ils sont restés six mois ouais donc ils ont connu l' hiver canadien ah ouais hm ils avaient fait un test assez marrant c' était de remplir un verre d' eau et de le jeter par la fenêtre et l' eau en fait se givrait instantanément ah ouais ça a fait des stalactites là ouais donc c' est ils ils racontaient ça comme quoi c' était c' était une une expérience assez amusante mais c' est impressionnant à voir et parce que aussi il y a les couches de neige qui se cumulent ouais ouais ouais et tout ça et en fait ils sont partis là-bas pour euh pour un poste dans une entreprise du jeu vidéo hm hm ah ben c' est pareil UbiSoft non c' est pas ça non c' était pas UbiSoft je sais plus c' est je crois que ca s' appelait Enzyme d' accord ouais donc ils faisaient un boulot de euh vérification pour les les petits défauts et tout ça et donc ils ont bien apprécié mais ils en ont eu marre au bout de six mois parce que c' était un peu c'-~ la la mentalité au travail est très différente de la France et c' était beaucoup d' heures supplémentaires ouais ouais ouais ils commençaient tôt ils finissaient très tard ouais ouais ils étaient pas très bien payés mais ils étaient logés avec les collègues de travail et c' était l' entreprise qui leur avait fourni le logement hm hm d' accord donc c' était un peu de la colocation et ce qu' ils avaient aimé aussi c' était le le mélange culturel parce qu' il y avait beaucoup d' étrangers donc hm voilà c' était ils parlaient souvent français en anglais ouais donc c' était assez sympa et c' était à Montréal aussi euh ça s' appelait NNAAMMEE crois ah ouais c' était dans un petit village au bout du Québec ah oui hm hm ouais mais là non mon mon beau-frère il travaille pour UbiSoft en fait ah c' est génial ça ouais ouais il est infographiste donc pour lui c' était le rêve quoi de travailler au siège principal puis c' est un c'~ pour son C V ça sera bien quoi pour sa carrière hm hm ah oui ça fait bien mais là donc c' est trois ans le contrat et euh c' est pareil ils ont eu des avantages je crois qu' ils je sais pas s' ils paient pas le loyer la boîte ou enfin ils ont eu pas mal d' avantages mais euh mais après ils travaillent vachement plus qu' en France ouais ouais je crois qu' il y a qu' une semaine de vacances ça fait court ouais je crois que c' est ça hein une semaine dix jours donc après bon je pense que tu peux partir en vacances aussi mais c' est des congés sans soldes quoi mais au niveau des conditions de travail c' est là qu' on se dit les français on n' a pas s-~ enfin on se plaint de plein de trucs mais en fait on devrait pas trop quoi non c' est vrai que dans par rapport à d' autres pays on a vraiment de la chance ouais ben au Japon justement tu as travaillé toi parce que ça doit être euh non j' ai pas trop travaillé parce que j' avais une bourse donc euh niveau financier ça allait mais c' est vrai que pour l' expérience ça aurait été sympa aussi de d' essayer hm hm hm euh bé j' ai quand même pu donner des cours d' anglais à un groupe de personnes âgées c' était ponctuel de temps en temps j' allais c' était quoi les mercredis après-midis c' était des cours d' une heure et demi enfin plutôt des conversations donc c' était assez sympa j' ai parlé un peu de de la France de la région de NNAAMMEE NNAAMMEE ah oui hm d' accord ouais parce que ils connaissent enfin ils ils ont beaucoup entendu parler de NNAAMMEE et et aussi Paris les les Japonais aiment beaucoup la la France donc ben voilà je leur montrais des photos du Vieux Port hm hm oui oui euh tu connais la fondation aussi ouais donc je leur ai montré deux trois photos de du du de l' artiste ouais oui donc voilà hm NNAAMMEE les statues ouais eh ouais hm c' est vrai que ici c' est il y a beaucoup de touristes ici hein il y a beau-~ beaucoup de ben ouais NNAAMMEE ça commence à être un peu réputé aussi maintenant hm cette ça commence à être bien connu et puis puis il y a Paul Cézanne c' est vrai ouais quand il y a eu l' anniversaire là c' était la folie là il y a deux deux ans trois ans je sais plus plus que ça peut-être je crois que c' est ouais c' était il y a deux ans je crois hm ça a été bien pour la ville je pense et puis avec Picasso s' ils continuent comme ca ça va ramener du monde mais je crois qu' il y a pas besoin de ramener du monde en fait hein il y a tout le temps non ça va mais c' est comme la capitale enfin en fait c' est oui c' est la capitale enfin en fait c' est la capitale de la NNAAMMEE quoi c' est hm c' est un petit peu ça ouais il y en a même un qui m' a dit une fois je sais plus qui il me dit euh NNAAMMEE c' est le Paris du sud hm ah ouais oui ben au niveau des prix c' est pas faux hein parce que je crois que c' est je me demande si j' avais pas entendu ça que c' était après Paris une des villes les plus chères ouais c' est possible ouais c' est au niveau de le de l' immobilier puis du rythme du du coût de la vie quoi hm ouais ouais ben il suffit d' aller à NNAAMMEE pour comparer les prix ouais déjà hm c' est vrai que la vie est chère pff les restos tout ça ça fait cher ouais hm c' est une ville un peu bourgeoise ouais et toi tu habites à NNAAMMEE même euh je suis pas vraiment dans le centre-ville en fait tu connais le NNAAMMEE ouais oui ben voilà j' habite par là en face du NNAAMMEE d' accord ah d' accord OK je vois il y a une NNAAMMEE voilà c' est ça ouais ah ouais OK et toi tu habites en centre-ville non on a habité en fait en centre-ville quand on est arrivé puisqu' on s' est dit on arrive à NNAAMMEE il faut profiter faire tout à pied tout ça ouais ça c' est pratique ouais et donc on a habité près de la NNAAMMEE enfin entre le NNAAMMEE et la rue à l' angle entre le NNAAMMEE et la NNAAMMEE c' était vachement bien ça mais après pour la voiture pour se garer c' était vraiment la galère ouais hm ça c' est autre chose ouais en plus les rues sont étroites ouais ah c' était on pouvait même pas s' arrêter rien que pour poser des les courses ou des valises donc finalement on a cherché donc on a trouve cet appart ici là et après on est parti parce qu' on a acheté hm hm on on avait l' occasion se disait c' est bon le bon moment quoi donc maintenant euh on est prés de du lycée NNAAMMEE ah voilà c' est le quartier ça va il y a des petits commerces si on veut aller au centre c' est c' est pas très loin ça fait un quart d' heure à pied ouais c' est bien hm puis mon école enfin l' école où je travaille le plus parce que je suis plu-~ sur plusieurs écoles mais la principale elle elle est au cours des Arts et Métiers donc c' est dix minutes à pied en fait ah oui je ouais je vois c' est pas loin hm hm tu vois le cours le cours des Arts et Métiers oui c' est là où il y a le parc parc NNAAMMEE ouais ouais ouais c' est ca ben mais en fait juste après le parc NNAAMMEE il y a un institut NNAAMMEE un beau bâtiment et c' est pas là où je travaille et tu descends un petit peu et il y a mm il y a oui je vois oui un tu verras c' est il y a écrit S c' est c' est là où je I S I S E I S~ juste I S c' est avant c' était NNAAMMEE NNAAMMEE hm hm et parce que ouais à l' origine c' était suédois et maintenant c' est International School ah je crois oui ça me dit quelque chose ouais je pense que je l' ai vu déjà hm ouais mais NNAAMMEE c' est vachement joli j' aime bien ce bâtiment mais là ils font des cours d' anglais et il y a quelques cours de français mais j' ai jamais réussi à avoir des heures enfait j' ai envoyé une fois mon C V ça a hm mais tu es de la région euh ta famille donc ton père est sur Paris oui ben à la base moi je suis née à NNAAMMEE ah d' accord tu es une vraie NNAAMMEE voilà une vraie NNAAMMEE et sinon oui mon père après il est parti sur Paris pour pour devenir infirmier et bon il a trouvé un poste là-bas donc il est resté là-bas et nous on est resté sur NNAAMMEE d' accord puis euh et ouais ça s' est passé comme ca d' accord hm hm moi je suis de NNAAMMEE tu es tu es née à NNAAMMEE je suis née à NNAAMMEE mes parents sont nés à NNAAMMEE et mes grands-parents sont nés à NNAAMMEE je sais pas combien de génération mais des vrais NNAAMMEE ah ouais euh moi en fait c'~ mes parents sont nés à en NNAAMMEE parce que c' était pendant la colonisation et euh en soixante-deux quand il y a eu l' indépendance de NNAAMMEE d' accord ouais hm hm euh la mes grands-parents donc et ma mère donc ils sont revenus en France et ils ont habité à NNAAMMEE puis à NNAAMMEE hm et ensuite ils sont arrivés à NNAAMMEE d' accord donc ils sont restés sur NNAAMMEE puis euh c' est à l' université ma mère a rencontré mon père hm hm et lui au-~ lui aussi il est né en NNAAMMEE mais lui il est algérien d' accord donc voilà ma mère est du côté pieds noirs mes parents mon père est algérien et comme c'-~ il est monté en France pour faire ses études il a préféré rester en France plutôt que de retourner là-bas d' accord ah ouais d' accord hm et donc tu as il y a plus du tout de famille du côt-~ de de ton père en NNAAMMEE de ton ouais si si il y a encore de la famille il y va de temps en temps euh moi-même j' y suis allée de temps en temps hm euh mais c' est c' est vraiment différent quoi ouais hm souvent on y va en été quand il fait bien chaud ouais et c' est assez insupportable c' est trop chaud ou-~ ouais oui c' est trop chaud ouais hm hm c' est trop chaud et puis NNAAMMEE c' est un pays particulier quand même ouais ben c' est moins organisé par rapport à hm c' est beaucoup moins organisé c' est mm bon au risque d' être méchant c' est un pays qui a pas l' air fini quoi c' est toujours en construction enfin il y a des chantiers comme ça qui sont commencés et on sait jamais quand est-ce qu' ils vont se terminer euh ah ouais ouais c' est un peu le bazar hm hm d' accord donc j' ai-~ en règle générale j' aime pas trop y aller mais bon ouais c' est pour voir la famille quelques jours bonjour au revoir ouais d' accord hm et c' est là où là où il y a ta famille il y a la mer ou euh oui ils sont ils sont à NNAAMMEE et puis de temps en temps on on va la on va à la plage mais c' est comment dire la plage aussi elle est elle est pas finie ah ouais d' accord moi je suis jamais allée en NNAAMMEE hm non je pense qu' il vaut mieux pas c' est pas un pays touristique ouais ben ouais c' est ça c' est contrairement au Maroc et à la Tunisie c' est vrai qu' ils sont pas encore ils sont pas encore ouverts ah ouais ils sont pas développés non ils ont pas développés ils vivent s~ ils vivent surtout sur les les bénéfices du pétrole puisque ils font partie euh non de le comment ça s' appelle euh je sais pas c' est le qua~ enfin pas le quart~ ouais le quartem du pétrole avec tous les pays pe-~ pétroliers hm hm euh l' ONEP j' ai oublié le nom hm mais enfin en en tout cas ils vivent beaucoup de ça et c' est vrai que le reste de l' économie est un peu un peu oublié d' accord hm et c' est vrai que la plupart des jeunes préfèrent venir étudier en France et rester même en France pour pour avoir un meilleur cadre de vie quoi ouais ouais hm donc c' est vrai que c' est un pays qui est plutôt fui ils viennent surtout ils retournent là-bas plus pour les vacances parce que il y a la famille il y a la maman la grand-mère tout le monde fait la cuisine ouais ils sont bien accueillis donc ouais voilà c' est une autre ambiance eh ouais tu m' étonnes hm eh ouais c' est dommage qu' ils aient pas peut-être dans le futur hein qu' ils que ben peut-être dans le futur s' ils s' ils se décident à à faire changer les choses mais hm pff il y a aussi la mentalité qui qui fait que ça n' a-~ ça n' avance pas trop quoi hm hm je veux dire ils ont p~ ils aiment pas trop travailler en règle générale ouais ah c' est peut-être un peu lent un peu plus lent un peu plus difficile de de mener des projets au bout quoi peut-être hm ouais ouais ouais oui ouais il fait chaud ouais faire la sieste et tout ben c' est comme à NNAAMMEE à NNAAMMEE il y a un potentiel énorme aussi au niveau touristique même si il y a pas niveau architectural il y a pas c' est pas non plus il y a pas énormément de choses à à visiter mais il y a quand même du potentiel qui est pas exploité je trouve c' est dommage que ce soit pas du tout touristique enfin et puis il y a une mauvaise réputation aussi c' est vrai hm mais quand on connaît les jolis endroits on on aimerait bien que l' image change tu vois ouais parce qu' à NNAAMMEE il y a tu as vraiment ça il y a vraiment le le le le mieux comme le pire quoi le plus beau comme le plus laid et mm et bon c' est les gens ils connaissent souvent que le plus laid donc c' est ouais ben moi c' est vrai que je vais rarement à NNAAMMEE et quand j' y vais pff c' est vrai que c' est ben j' y vais pas pour visiter déjà c' est surtout pour parce que j' ai des choses à faire la dernière fois je suis allée à la cité des métiers par exemple hm hm hm hm hm mais c' est vrai qu' en règle générale j' y reste pas pour faire du shopping ou quoi mais c' est vrai que il y a quand même beaucoup de de de magasins de de restaurants tout ça donc hm hm hm ouais ouais c' est c' est bien et puis a le port ouais non puis la côte est jolie hm après il suffit de co-~ tu vois c' est vrai qu' il faut connaître les bons coins quoi les plages tout ça hm voilà ouais hm parce qu' il y a des belles plages aussi ouais ouais il y a des jolis criques il y a des choses très pittoresques quoi c' est très bleu quoi bleu blanc mais c' est sûr que si on va que dans le centre ville on apprécie pas hein moi je tu me mets un samedi rue NNAAMMEE je pète un câble c' est horrible non il faut prendre le meilleur de NNAAMMEE il faut il faut choisir quoi les bons endroits hm