Gabriel_Pujade_H_40_13e

Corpus:
CFPP (O)
Nom de fichier:
Gabriel_Pujade_H_40_13e
Contact:
Sonia Branca-Rosoff, Florence Lefeuvre, Serge Fleury, Mat Pires
Résumé:
interview sur la vie dans le quartier
Date d'enregistrement:
29/10/2008
Durée d'enregistrement:
01:10:00
Nature du signal:
audio
Qualité du son:
enregistrement défectueux
Niveaux d'annotation:
Annotation automatique
Identifiant:
Gabriel_Pujade, Florence_Lefeuvre
Âge:
inconnu, 21-60
Sexe:
M, F
Profession:
inconnu, enseignant-chercheur
Niveau d'études:
études supérieures, études supérieures
Lieu de naissance:
inconnu, France, Midi-Pyrénées, Toulouse
Statut de l'annotation:
automatique
Type:
entretien
Secteur:
privé
Milieu:
amical
Modalité:
oral
Nombre de locuteurs:
2
Situation de l'enregistrement:
face_à_face
Sample address:
/annis-sample/cfpp/Gabriel_Pujade_H_40_13e.html
Texte:
voilà donc tout d' abord je vais te poser des des questions sur euh la résidence euh comment est-ce que toi ou tes parents vous êtes arrivés dans le quartier dans le treizième alors donc moi je suis arrivé à Paris j' étais tout petit j' avais un an et mes parents sont venus à Paris pour le boulot mm et mon grand-père avait acheté un appartement à Paris parce qu' à l' époque il avait un petit peu investi dans l' immobilier et donc mes parents quand ils sont arrivés à Paris se sont installés dans cet appartement d' accord il vivait avec vous enfin avec tes parents non non non non non non non non mes grands-parents étaient enfin sont restés dans le sud c' est juste mes parents qui sont montés et puis en fait ils ont profité euh de l' opportunité de cet appartement pour euh pour y habiter s' installer voilà euh ils y sont restés euh une bonne dizaine d' années et puis après ils ont acheté leur propre appartement toujours dans le treizième et donc ont libéré l' appartement de mes grands-parents dans lequel moi-même je me suis installé quelques années plus tard quand j' ai eu euh le deuxième enfant puisque c' est un appartement bien pour quatre et donc c' est là que vous avez vécu euh à un moment donné comme ça tous les quatre ouais donc euh quand Théo est arrivé on a vécu trois quatre ans dedans et puis après avec Juliette ça faisait un peu petit donc on a fait une demande auprès de l' OPAC qui a abouti et donc nous nous sommes installés à l' O-~ à l' OPAC toujours dans le treizième euh ce qui nous allait parfaitement oui ça ça vous convenait ce qui convenait tou et et et ton grand père il a acheté cet appartement dans le treizième euh bah je veux dire pourquoi le treizième parce que ça s' est présenté dans le treizième ou ouf alors ça je sais pas je pense je pense parce que c' était un quartier euh neuf qui commençait à se construire et il a acheté l' imm-~ enfin il a acheté l' appartement sur plan tu sais pas puis je pense que c' était aussi plus accessible que que le centre un peu historique qui a toujours été qui reste cher d' accord et c' était dans quel quartier par rapport à ici c' était du Banquier ah c' était rue du Banquier donc euh vers les Gobelins oui et puis mon grand-père aimait bien aussi euh la modernité donc euh acheter sur plan c' était avoir un appartement neuf avec des installations neuves s salle de bain toilettes tu vois ce qui est pas forcément toujours le cas Paris dans les vieux appartements donc ça c' était un immeuble des années euh euh pff ouais cinquante soixante ouais soixante ouais je pense ouais soixante à peu près moi je fournirai ouais soixante ouais allez soixante soixante cinquante soix~ soixante à peu près ouais c' est cela mais bon mm mm et donc là vous avez déménagé euh ici il y a ça fait on a déménagé il y a un an et demi pour cause de place surtout parce que l' autre était trop petit et on a pu déménager parce qu' on a eu l' opportunité de l' OPAC parce que sinon on avait commencé à chercher à louer ou à acheter c' est vrai que c' était un petit peu hors budget quoi on avait commencé à lorgner du côté de la banlieue mais en n' y étant pas tout à fait convaincus de vouloir y aller mais bon après après c' est un choix voilà et vous avez euh vous êtes restés longtemps sur la liste d' attente ou s~ pour toi ça été rapide pas rapide à ton avis ça euh bah je pense que par rapport à beaucoup de gens ça été un peu rapide ça nous a m~ pris deux ans je pense à peu près en deux ans on nous avait fait d' autres propositions qu' on avait acceptées ou refusées parce que pour certains c' était trop cher pour d' autres la situation géographique nous convenait pas du tout ou la l' état de l' immeuble euh mais comme nous a dit euh le monsieur de la mairie ou de l' OPAC on était dans la bonne dans la bonne tranche de s salaire c' est-à-dire que les HLM vraiment pas chers là il y a des queues et une attente incroyable dans dans la gamme intermédiaire comme ici ah d' accord on a un petit peu plus de chance euh d' aboutir surtout je pense aussi quand on a trois enfants parce qu' ils veulent garder un peu les familles à Paris quoi c' est un peu leur discours euh officiel en tout cas officiel il y a quelques années d' essayer de garder des familles et c' est vrai que quand les familles atteignent trois enfants c' est difficile de se loger à Paris quoi ouais ouais mm c' est sûr et donc vous êtes satisfaits de ce logement toi toi tu en es content ou écoute moi j' en suis tout à fait content euh surtout que pour des immeubles de l' OPAC on a la chance de pas être sur le périph parce que beaucoup euh beaucoup d' immeubles de l' OPAC et des HLM sont quand même en périphérie et nous on est euh quand même dans le centre du treizième donc c' est quand même plus agréable à vivre donc le quartier est super sympa et puis bon l' immeuble en lui-même ça va c' est enfin c' est assez moderne et c' est bien entretenu enfin il y a pas de problème c' est c' est propre c' est propre l' ascenseur tombe en panne un petit peu tout le temps mais bon euh c' est les aléas de la vie ah oui il y avait quelqu' un qui le réparait là d' ailleurs ouais ouais mais ils veulent les changer mais bon je sais pas apparemment l' entretien est pas pas super super nickel donc euh s il nt s' arrête un petit peu de temps temps mais sinon c' est c' est vrai que c' est un c' est un un gros ensemble mais euh il y a pas de problème de voisinage il y a pas de nuisance le quartier est sympa donc euh la vue euh la vue est pas mal comme tu peux le voir ouais ouais ouais ouais il y a il y a pas trop c' est assez trop de vis-à-vis on a un peu de vert euh c' est assez lumineux non c' est agréable surtout que jusqu' à maintenant on était en rez-de-chaussée ça nous change la vie parce que le rez-de-chaussée c' est un peu pénible quand même à Paris hein au niveau des nuisances sonores ouais ouais avec la rue avec la rue ouais enfin l' autre appartement on avait notre chambre qui donnait sur la rue et tu as des fois des gens qui tchatchent jusqu' à trois heures du matin devant les volets sans vraiment se rendre compte que toi tu es juste de l' autre côté voilà puis même la la proximité euh les gens peuvent taper à la fenêtre des fois il y en a qui tapent d' ailleurs ah ouais donc on se un petit peu mieux à l' étage déjà la vue et la lumière c' est plus sympa quoi plus protégés alors c' est un peu plus protégé plus agréable parce que quand tu es en rez-de-chaussée quand même tu as quand même beaucoup de vis-à-vis de passage et puis tu es c' est c' est pas c' est pas très lumineux quoi mm mm et le quartier tu en es content aussi le quartier je le trouve extrêmement sympathique bah déjà tu as la proximité des transports ça c' est sympa euh on n' est pas trop loin de plusieurs parcs donc pour les enfants c' est sympa aussi hein il y a le tout petit qui est en bas il y a René Le Gall qui est un petit peu plus loin donc il y a des espaces verts accessibles au moins facilement ouais donc vous vous allez beaucoup à René Le Gall ou au petit qui ouais ouais bah quand on n' est pas très motivés on peut descendre juste en bas pour euh quelques minutes enfin quelques minutes pour une petite heure il y a des tables de ping-pong il y a le sable donc les enfants peuvent s' amuser mais c' est vrai que René Le Gall c' est quand même plus grand les enfants ont plus de chance de rencontrer des amis maintenant il y a la petite buvette avec le café pour les parents donc c' est sympa ah il y a le wifi pour ceux qui ont envie de travailler donc bah René Le Gall c' est quand même un petit peu plus agréable et puis celui qui est en bas de la maison c' est vrai que les enfants c' est plus des plus petits qui viennent quoi donc euh quand les enfants grandissent ils préfèrent aller faire un peu de vélo se promener dans les forêts de Le Gall là enfin c~ ce qui est une forêt pour eux ouais les forêts de Le Gall c' est un peu plus l' aventure là-bas pour eux quoi ils échappent plus facilement euh à la surveillance des parents tu vois et non sinon après le quartier est est relativement calme et sympa puisqu' il y a quand même de l' animation avec les bars les restaurants tout ça c' est c' est assez agréable comme quartier oui parce que il y a plein de c' est à la fois calme et il y a de l' activité et des commerces c' est ça pas mal de restaurants pas mal de vous vous y allez avec les enfants par exemple ou ça nous arrive ça nous arrive ça vous arrive euh le seul problème avec les enfants c' est que les restaurants ici sont extrêmement bondés c' est-à-dire que par exemple en bas Gladines il y a toujours vingt personnes qui attendent devant c' est vrai que l' ambiance est sympa c' est pas trop cher mais bon quand tu veux y aller avec les enfants c' est le dimanche à midi ou le soir à dix-huit heures trente ah oui sinon c' est c' est rue des cinq diamants un peu il est juste en bas là c' est le haut c' est ça ouais restaurant qui fait le coin qui est très réputé dans le coin qui est un peu qui fait le coin oui oui j' y suis allée avec les nappes c' est celui-ci qui a les nappes à carreaux c' est ça ouais à carreaux ouais ouais ouais ouais bah les restaurants sont un peu populaires et enfin dans la rue les premiers sont un peu populaires pas trop chers donc ça amène pas de mal de monde étudiants tout ça et un peu plus loin dans la rue par contre il y a des bistrots un peu français là qui sont un peu plus haut de gamme donc beaucoup plus chers mais très franchouillards d' accord enfin c' est la cuisine en général assez française donc un peu cher donc ça c' est moins fréquent on va dire et euh on a quand même quelques attaches sur nos anciens restaurants de notre ancien quartier qui est pas trop loin mais rue du Banquier c' est ça donc vous vers les Gobelins vous ouais ouais bah rue du Banquier en face de notre autre appartement on avait un restaurant thaïlandais qui était extraordinaire et pas cher avec euh des gens extrêmement sympathiques à l' intérieur ce qui fait qu' on a beaucoup de plaisir à y aller ah oui tu peux y aller avec les enfants parce que c' est jamais bondé puis eux-mêmes ont des enfants et puis ils sont ils sont enfin ils sont très gentils quoi donc c' est vrai que c' est plus facile et donc est-ce que vous aimeriez euh déménager ailleurs ou bien euh finalement non qu' est-ce que bah moi je suis relativement bien ici le quartier me va mais parfaitement l' appartement aussi la seule chose qui nous ferait déménager c' est de pouvoir acheter je pense parce que louer je pense qu' on trouvera pas mieux à ce prix-là donc euh investir et puis pouvoir euh acheter un logement ce serait une éventualité mais à Paris c' est quand même très dur donc pour l' instant je pense qu' on va rester ici oui est-ce que mm il y a des des endroits dans dans le quartier ou vous allez souvent tu m' as parlé du du du square par exemple pour faire les courses ou Le Gall ouais alors les courses pour euh le gros des courses euh on les fait pas dans le quartier en général je prends ma petite voiture et je vais dans un centre commercial euh où j' achète le gros c' est-à-dire entretien ménager eau minérale tout ce genre de choses par contre on essaie pour tout le reste d' aller chez les commerçants du quartier parce que déjà il y a la qualité euh je pense qu' il y a aussi un peu la relation avec le commerçant qui est sympathique donc tout ce qui est euh boucherie fromagerie vin tout ça on essaie de rester dans boulangerie aussi de rester dans le quartier boulangerie puis en général c' est quand même meilleur que la grande surface donc euh tout ce qui est s commerce de proximité sur euh un peu la bouche on est plutôt sur le quartier ouais d' accord euh qu' est-ce qu' il y a d' autre ouais sinon euh sinon on a aussi pas très loin on essaie d' en profiter euh c' est la piscine de la Butte aux Cailles qui est bien à cinq minutes d' ici à pied et qui avec notre carte Paris-Famille nous donne accès libre à cette piscine ce qui est pratique sympathique peu onéreux donc c' est facile d' y aller c' est pas loin c' est gratuit donc euh on essaie d' y aller euh quand on peut ah mm mm c' est une carte pour les familles nombreuses ou c' est une carte pour les familles nombreuses mais qui est faite par la mairie c' est pas la carte SNCF je sais pas trop quoi qui te donne un certain nombre d' avantages comme l' entrée d' un certain musée s certain s parc moins s cher ou s gratuit et notamment les piscines municipales sont gratuites surtout qu' il y a un petit un petit bassin non à la Butte aux Cailles ou non c' est à la Butte aux Cailles euh non il y a pas un petit bassin il y a un bassin et un petit bassin en extérieur donc l' été quand il fait vraiment chaud ah oui ouais mais bon sinon avec des bouées c' est quand même sympa et puis bon il y a le le début du grand bassin qui est pas trop pas trop profond donc ça ça ça peut aller aussi d' accord et euh est-ce que tu as déjà re-~ bon vous vous êtes ici depuis un an et demi est-ce que vous avez déjà remarqué euh des changements dans le quartier ou bien des situations inattendues des choses qui qui t' ont intrigué ou depuis qu' on est ici pas trop mais depuis qu' on est rue du Banquier oui à savoir qu' ils ont fait quand même beaucoup de travaux d' amélioration du quartier je trouve ces derniers temps la place d' Italie ah oui qu' ils ont complètement refaite donc euh s petit s jardin s petit s pavé tout ça donc c' est quand même faut avouer plus agréable i-~ nous quand on était rue du Banquier ils ont refait tous les tous les luminaires aussi ouais euh donc avec euh des trucs un petit peu plus jolis euh ça fait un petit peu plus historie histori-~ vieux Paris des jolis euh lampadaires euh ce genre de choses René Le Gall qui s' est modernisé puisque maintenant il a sa petite buvette et sa wifi pour ceux que ça intéresse euh bon après on peut rentrer dans le débat de la circulation automobile dans le quartier euh avec des voies de bus euh maintenant énormes des rétrécissements de s chaussée un peu partout des places de stationnement de moins en moins nombreuses ce qui fait que ça change quand même pas mal la vie du quartier quand on était rue du Banquier quand même je sais plus si c' est trop le cas parce que j' y suis plus là tous les matins mais c' est vrai que ça causé d' énormes embouteillages ah ouais notamment sur les Gobelins qui étaient vraiment embouteillés en permanence alors je sais pas si les gens maintenant se sont résolus à plus prendre leur voiture mais je sais que il y a deux ans c' était quand même vraiment l' enfer sur les Gobelins mais tu veux dire à cause des des nouveaux ou des de la là ou des euh des améliorations bah pour les piétons c' est des améliorations pour les au- pou~ pou~ pour les automobilistes je pense pas euh il y a il y a eu ça pour les par~ les places de de stationnement aussi qui disparaissent alors c' est vrai qu' ils élargissent leurs les trottoirs ça c' est agréable pour les piétons mais euh par exemple ici euh j' ai eu la chance de trouver un parking pas trop loin ouais et c' est vrai que c' est agréable parce que c' est très difficile de se garer parce qu' il y a pas beaucoup de places de stationnement et puis je sais pas si c' est fait exprès mais ils ont réussi à mettre des sens interdits dans tous les sens ce qui fait que quand moi je veux venir chez moi en voiture je suis obligé de faire des détours infernaux infernaux c' est-à-dire que là j' ai une toute petite rue que si elle était dans le bon sens euh j' en aurais pour deux minutes et je suis obligé de faire le tour du quartier pour prendre la rue dans le bon sens ah oui la rue des cinq diamants là qui est en sens interdit hein ouais tu es e obligé de la ouais en sens unique et toutes les rues qui arrivent un petit peu dessus euh sont pas dans le bon sens quand tu veux la prendre donc tu es obligé de faire un gros détour en sens unique ouais bah c' est vrai que quand tu es automobiliste c' est pas toujours agréable quoi hein c' est un peu c' est un peu compliqué stationner rouler euh donc c' est vrai que moi je m' énerve un petit peu des fois en me disant que peut -être qu' il y en a un petit peu trop pour les piétons et tu prends la voiture souvent tu je prends plus trop la voiture en fait parce que je j' en ai pas besoin la semaine ceci dit je la prends quand même parce que alors non non malheureusement la crèche et les écoles sont éloignées euh sont éloignées donc euh je prends la voiture le matin parce qu' on est pressés sinon ça fait perdre trop de temps donc je prends la voiture je la ramène donc c' est vrai quand j' avais pas de parking c' était le problème de se retrouver une place de payer tout ça enfin bon bref c' était un peu galère mais je la prends pour aller faire les courses et dès qu' on sort tous ensemble c' est-à-dire la famille trois enfants plus les parents euh dès qu' on veut aller un petit peu loin enfin on prend la voiture quoi donc euh que ce soit pour aller voir des amis en banlieue que ce soit pour aller faire un peu les grosses courses euh même que ce soit pour bouger à Paris euh si on est nombreux des fois on prend la voiture parce que le bus avec les enfants la poussette tout ça c' est pas forcément facile ouais ouais ouais c' est pas facile donc pour a-~ pour amener euh Juliette à la crèche vous tu l' amènes en voiture en fait c' est ça avec les les deux grands en voiture ouais ouais ouais que tu dé que je dépose avant à l' école tu les déposes d' abord à l' école et après tu vas à la crèche où tu déposes Juliette ouais ouais et puis je reviens puisque la crèche c' est quand même à tu reviens oui dix minutes en voiture quoi enfin enfin cinq dix minutes en voiture ouais et la crèche est diamétralement opposée à à l' école des enfants des deux autres donc euh ça me ferait encore plus de de chemin mm et donc après tu reviens euh ra~ tu ramènes la voiture ici ouais et je pars travailler et tu pars tu pars travailler et tu travailles dans le treizième je travaille dans le treizième euh derrière la place d' Italie et donc j' y vais à pied derrière la place d' Italie c' est à dire par rapport à ici euh ouais de l' autre côté de la place d' Italie vers euh vers la rue Pinel alors c' est vers la Campo-Formio en fait vers l' autre côté vers euh rue ah oui rue Campo Formio je vois je vois très bien où c' est d' accord donc après euh petit trajet euh pédestre de dix minutes voilà cette fois à pied tu le fais à pied d' accord et Maud lorsqu' elle ramène les enfants c' est à pied ou en voiture ouais quand il faut beau elle prend le temps de le faire à pied ou en s' aidant du bus mais quand il fait pas beau quand elle est pressée elle prend la voiture parce que c' est pareil quoi et il faut aller chercher Juliette à la crèche à seize heure quinze être cinq minutes plus tard dix minutes plus tard à l' autre bout du treizième pour les écoles donc la voiture c' est pratique ouais c' est pratique c' est vrai et puis à ces à ces heures-là c' est p~ c' est pas trop embouteillé et on connaît les petites rues donc ça va et mm est-ce que comment tu définirais du coup les les limites de ton quartier qu' est-ce que ce qu' est-ce que c' est pour toi le quartier oui il y a peut-être plusieurs visions plusieurs quartiers d' ailleurs les limites du quartier bah pour moi le treizième effectivement il y a plusieurs quartiers tu as le quartier de la Butte aux Cailles où on est là qui est vraiment typique enfin typique qui a ses ses spécificités entre guillemets quartier très populaire mais qui devient peu bobo mais qui a ses styles de restaurants euh son s~ son son type de population euh tout ça tu as le quartier où j' étais avant plus vers les Gobelins s manufacture qui qui est pas tout à fait pareil les Gobelins maintenant c' est beaucoup de de banques de boulangeries et de quelques petits commerces mais c' est pas très agréable pour s~ pour se balader quoi enfin j~ surtout je pense maintenant parce qu' il y a beaucoup de banques c' est c' est c' est p-~ pas très agréable enfin ça fait quand même un autre quartier après on est limite Mouffetard mais c' est un peu encore le treizième et c' est encore un autre on s' avance vers les quartiers plus riches de Paris mais aussi plus touristiques donc avec bon d' autres d' autres types de de de restos de euh de commerces de choses comme ça après tu as le quartier un peu plus tranquille de Croulebarbe où tu as le jardin mais il y a il y a plus il y a plus trop de commerces quoi donc c' est vraiment euh la promenade dominicale où on va vraiment aller prendre l' air mais pas pas aller faire du shopping c' est pas le shopping là après tu as le treizième un peu plus éloigné là où il faut encore un petit peu marcher mais c' est le quartier chinois et puis après tu as vraiment le quartier du treizième qui est un peu loin pour nous mais qui commence à être sympa parce que il y a pas mal de choses qui se développent c' est tout le quartier de la bibliothèque François Mitterrand où il commence à y avoir un peu d' activités là autour de la bibliothèque avec la petite passerelle sur euh sur Bercy sur le jardin de Bercy de l' autre côté qui est plus dans le treizième mais dans lequel on peut aller se balader parce que finalement c' est pas si loin que ça et dans ce cas-là vous y allez en en bus ou en voiture ou c' est ça dépend et oh ça dépend on peut tenter le vélo quand il fait beau on sinon on essaie d' y aller en voiture c' est le genre d' endroits où on va en voiture plutôt d' ailleurs parce que le métro c' est un peu enfin moi je suis pas un fan du métro puis en plus avec les enfants ouais c' est je suis pas f-~ je suis pas trop métro pas trop métro tu es à la limite je préfère marcher plutôt quoi ouais et-ce que tu te sens donc un un habitant de ce quartier-ci là la Butte aux Cailles ou bien de l' arrondissement de Paris de comment tu te définirais comment tu qu' est-ce que tu ah j~ ça dépend d-~ ça ça dépend de qui on a en face de la rive droite de la rive gauche ah oui de l' immeuble de la rue de non je p-~ je pense qu' on est Parisiens quand même surtout quand on a des provinciaux en face on a quand même un peu l' étiquette Parisien euh ceci dit je me sens aussi partie du du treizième parce que parce que je pense que c' est un quartier qui a son identité quand même euh à savoir euh c' est ni complètement bourgeois comme il peut y avoir dans le sud le seizième et tout ça c' est pas non plus complètement populaire comme tu peux avoir dans le dix-neuf dans le dix-huit je trouve que le treizième c' est assez mélangé en fait il y a un petit peu de tout la proximité du cinquième fait qu' une partie du treizième est un peu un peu bourgeoise et puis la proximité du périph et donc de la banlieue fait que il y a un côté un peu plus populo sur le sur le sur les côtés qui sont du périph tu as le quartier chinois qui est aussi euh partie prenante dans le dans le treizième et qui qui amène autre chose quoi je trouve que c' est assez c' est assez mélangé c' est c' est aussi un il y a aussi un des petits côtés un peu plus un peu plus historiques Paris quand on est vers le cinquième des côtés un peu plus modernes tout le côté manufacture qui est qui est aussi vieux Paris et qui est vachement sympathique je trouve donc je trouve que le treizième quand même je me me plait pour ça quoi parce que moi je suis aussi un peu au milieu de tout ça quoi je suis pas dans dans la grande bourgeoisie ni dans dans dans le grand populaire je suis un peu entre les deux et ça m~ ça me plait bien pour ça le treizième en fait d' accord donc tu tu te sens plutôt comme un habitant du treizième en fait peut-être hein ouais d' abord peut-être oui le treizième mais il y a quand même la dimension Paris qui qui est là quoi parce que c' est le treizième mais c' est quand même Paris à savoir qui est là aussi ouais ouais c' est c' est dans Paris ouais hein ça reste Paris parce que tu as l' accès à à à tout quoi enfin que ce soit culturel ou pour les sorties les restos euh et puis euh côté architectural aussi moi que je trouve sympathique non non il y a aussi le côté Paris et-ce que mm il y a des des fêtes en avec les voisins ou dans le quartier ou alors il y a il y a il y a bah il y a la fête il y a la fête des voisins que je pense pas qu' ils aient fait cette année euh ici là où j' étais avant ils faisaient pas par contre l' année dernière les voisins avaient enfin les voisins l' immeuble avait organisé un une petite fête entre Noël et l' nouvel an c' est-à-dire dans le couloir ils avaient invité tout le monde dans l' entrée à amener des gâteaux des boissons ils avaient fait un enfin les les vieux de l' immeuble on va dire les anciens pas les vieux avaient fait un petit sapin avaient mis des décos enfin s petit s truc s mignon pour Noël quoi et euh un week-end ils avaient proposé aux gens ouais de passer donc il y avait gâteaux champagne boissons soda tout ça ah ouais vous vous avez été on est s passé ouais on y est s passé enfin nous on était de sortie ce week-end-là mais on est s rentré vers dix-sept heures et puis il y avait du monde et puis on est restés discuter un petit peu avec les gens et puis ça permet de rencontrer les gens qu' on voit pas forcément sinon il y a une autre petite fête là pour la commune puisque le quartier de la Butte aux Cailles est un quartier historique hein donc chaque année je sais plus à quelle période c' est je sais qu' il pleut souvent à cette époque-là parce qu' à chaque fois on se prend la pluie mais c' est pareil il y a des petits il y a des petites activités des petits concerts des artistes des poètes euh qui se rencontrent euh qui se rencontrent euh il y a des enfin voilà c' est c' est une petit moment qui permet de découvrir aussi l' histoire du du quartier mm mm donc ça un côté un peu chaleureux ou mm et est-ce que tu penses euh ou toi toi tout seul ou toi ta famille faire partie d' un d' un groupe social et ouais dans ce cas-là euh lequel si c' était le cas comment comment tu euh je je crois qu' on fait partie de ce qu' on appelle la middle-class ou classe moyenne c' est-à-dire un peu comme ce que j' ai dit tout à l' heure c' est pas la la la la grande bourgeoisie riche et propriétaire de certaines choses dans Paris parce que en fait ça fait pas si longtemps qu' on est dans Paris entre guillemets dans la famille donc on n' a pas de de biens comme certaines personnes qui ont des immeubles ou ce genre de choses on n' est pas non plus vu nos revenus des pauvres donc on n' est pas non plus dans la couche vraiment populaire si on peut les séparer comme ça les couches sociales donc nous on se un peu au milieu effectivement c' est-à-dire ni très pauvres ni très riches en termes de de revenus après je sais pas si il y a d' autres façons de définir les couches sociales enfin on n' est pas on n' est pas dans la couche ouvrière on est dans les couches salariées salariées moyennes et tu as l' impression que ceux qui habitent dans cet immeuble c' est la même chose ou ou pas euh oui je pense qu' en fait euh ceux qui habitent dans l' immeuble sont un peu au même niveau que nous dans les revenus puisque c' est attribué en fonction des revenus sauf que sauf que l' OPAC il y a quelques années euh attribuait les logements de façon peut-être moins transparente que maintenant donc il y a forcément eu quelques pistonnés entre guillemets ça ça c' est une hypothèse que tu fais ou tu as des je sais pas des gens que tu as vus ou ou tu je j' ai ouï-dire par des gens de l' immeuble que il y avait ou il y a eu beaucoup de médecins ce qui peut paraître un peu étonnant dans des logements sociaux mais il y a aussi quelques personnes âgées euh qui d' apparence ont l' air d' avoir des revenus plus modestes donc il y avait pas que du pistonnage il y avait pas que ça bon donc c' est c' est assez mélangé en fait c' est quand même relativement mélangé mais mais c' est vrai que comme c' est soumis aux revenus l' attribution on reste quand même pas si mélangés que ça quoi en termes de couches sociales est-ce que il y a d' autres groupes sociaux qui que tu vois dans le quartier ou que euh pas dans l' immeuble forcément mais je je pense que la Butte aux Cailles elle est assez mélangée à ce niveau-là parce que justement d' un point de vue historique c' est un quartier très populaire la Butte aux Cailles euh même que quand j' étais petit c' était un quartier où on allait pas trop parce que c' était vraiment très populaire voire un peu craignos le ah ouais soir euh et que c' est en train de changer parce que bah Paris forcément avec les loyers euh forcément euh ça se boboïse entre guillemets comme c' est un petit quartier qui a un on va dire un petit côté charming parce que il y a plein de petits immeubles de cours de trucs enfin bon trucs assez sympas ça ça se boboïse on va dire donc on voit un peu plus bas dans la rue là qui a un rez-de-chaussée il y a il y a des bureaux modernes qui se sont construits donc ils ont tout tout rénové des jolies briques c' est très design à l' intérieur donc c' est ça change mais il y a encore tous tous les les anciens il y en a encore pas mal donc quand tu te promènes au rez-de-chaussée des fois tu vois un vieux papy avec sa vieille mamie dans un dix mètres carrés qui regarde sa télé euh dans un appartement qui a pas dû changer depuis quarante ans et puis un peu plus loin tu as aussi quelques petits ateliers d' artistes donc tu vois c' est c' est c' est assez mélangé je pense le treizième déjà et ce quartier particulièrement quoi et dans les façons de de parler est-ce que tu remarques qu' il y a des façons différentes de parler soit dans le quartier soit peut-être que si on va discuter avec les vieux de la vieille là mais je l' ai pas fait encore non ça pff j' ai peut-être plus l' impression que c' est au niveau des générations que ça se que ça se joue c' est ça mm que ça se ouais ouais je pense que les de jeuns ont leur langage plus que les les quadragénaires comme nous les vieux plus loin ah d' accord que que vraiment entre les et entre les gens donc tu es plus sensible à la différence qui existerait entre le langage des jeunes c' est ça et le et le langage des de leurs parents ou je crois ouais ouais ouais ouais ouais j' ai pas l' impress-~ enfin quand je me promène dans la rue je comprends les gens quoi en gros s' il y a pas de s' il y a pas non c' est peut-être qu' en bas en bas au niveau de chez Gladines le soir quand tu te promènes tu as beaucoup de beaucoup d' étrangers d' étudiants étrangers qui viennent au restaurant donc tu entends beaucoup parler parce que le restaurant est un p-~ à tendance basque donc tu as beaucoup d' étudiants et de de Basques qui viennent donc tu entends parler un peu étranger machin et cetera mais euh pour ce qui est de la langue française ça me paraît assez assez lisse il y a pas de non non et euh donc au-~ autour de de toi ou de vous vous avez euh tu me parles de des gens qui parlent peut-être étranger le basque ou comme ça mais tu entends pas d' autres langues dans le quartier ou bah c' est vrai que le restaurant amène quand même beaucoup de Basques mais aussi d' étudiants donc ça parle pas mal anglais espagnol des fois ça doit être aussi de l' italien enfin plutôt pays du Sud mais je p je pense est en relation avec la cuisine aussi et qui fait que les gens viennent d' accord c' est ouais et puis à ce type de restaurant-là type de ouais à ce ouais maintenant si tu vas plus plus rue de la Butte aux Cailles où c' est des restaurants plus cuisine française traditionnelle je pense que la population change aussi quoi mais euh non dans les bars tout ça ça l' air assez c' est quand même assez clientèle trente ans euh je sors du boulot euh c' est plus aussi populaire que ça a été mm mm et euh par exemple donc il y a pas trop de différences qui te qui te choquent ou te surprennent et mais par rapport à d' autres quartiers de Paris tu dirais que tu m' as parlé de quartiers plus riches ou comme ça est-ce que il y aurait aussi des différences dans le parler des gens ou pas ton avis euh je pense que si tu vas dans certains quartiers de Paris euh ça parle beaucoup moins français euh bah tu as des quartiers typiquement euh où certaines types de populations sont installées hein tu as tu as le quartier indien tu as le quartier chinois euh dans le dix-huitième tu as un quartier plus africain maghrébin ce genre de choses bah c' est vrai que tu vas dans le quartier chinois tu entends beaucoup parler chinois euh tu vas vers Opéra dans les pubs anglais irlandais et tu entends tu entends beaucoup parler anglais irlandais tu vas dans les quartiers où il y a beaucoup de cités entre guillemets là tu entendras parler plus djeun' s enfin moi c' est comme ça que je le vois hein mais après ouais ouais mais mais dans ton quotidien ça ça t' affecte pas enfin ça te surprend pas spécialement dans le quotidien je veux dire non euh non non et entre les différents euh quartiers de Paris ou arrondissements tu penses qu' il y a des différences d' opinion par exemple ou sur sur la vie sur ou c' est pas euh je pense que Paris c' est une ville mais que chaque arrondissement est a quand même ses ses petits villages et ses ses spécificités je veux dire quand tu vas dans le quartier chinois il y a des endroits où tu es tu es tu es tu es tu es à l' autre bout du monde quoi enfin je veux dire tu as tu as tu as tu as des tu as des quartiers dans le quartier chinois quand tu es dans les tours tu tu es tu es tu es en Chine tu es au Vietnam enfin tu es tu es ailleurs quoi je veux dire moi qui ai des origines asiatiques j' ai mangé pas mal de trucs mais il y a des restaurants où f-~ j' irai pas quoi c' est qu-~ ça ça m' a l' air tellement tellement tellement de là-bas que je p~ je me dis je vais m' attraper une gastro parce que j' ai pas l' estomac fait pour manger des trucs de là-bas quoi donc je pense tu as vraiment des quartiers qui enfin tu as tu as des endroits dans Paris qui sont pas le le Paris avec un grand P quoi c' est puis après tu as le Paris le Paris le Paris vu par les touristes ou ce qu' on veut en faire voir côté un peu historique Disneyland tu vois où c' est Paris historique le Paris un peu Doisneau ce genre de choses qui qui ce Paris-là il se retrouve pas dans tous les quartiers de Paris quoi Paris c' est quand même assez quand même multiculturel enfin pluriculturel tu trouves tu as quand même dans toutes les grandes villes des petits quartiers où les gens se retrouvent hein ont tendance à se regrouper je veux dire si tu as envie de boire un une bière avec les Irlandais tu vas à Opéra si tu as envie de manger chinois tu vas vers Choisy bien sûr ouais c' est assez euh et donc les finalement c' est a-~ c' est avec tes enfants que tu trouves qu' il y a le plus de différences dans le langage ou dans le parler ou qu' est qu' est-ce qu' il y a comme comme différence par exemple bah je pense que les jeunes ont leur langage quoi enfin comme comme nous quand on était jeunes hein enfin je veux dire on a parlé verlan on avait nos mots nos expressions ouais mm mm mm mm ouais et effectivement j' ai p-~ j' ai plus l' impression que ce soit une spécificité liée euh à à l' âge quoi on a son langage un peu secret enfin tu vois maintenant euh c' est vrai ch~ chez les adultes j' ai pas l' impression qu' il y ait bon mais chez chez tes enfants ils parlent verlan parce qu' ils sont ils sont jeunes non ils sont encore un peu jeunes non non non mais bon quand tu es au square tu entends parler aussi un peu à droite à gauche ou puis tu as le lycée Rodin où qui est qui est attenant au square donc quand tu y vas certaines heures c' est tes enfants parce que parce que oui ah c' est plus des ados qui sont là parce que ils viennent manger le midi ou ce genre de choses et bon après c' est c' est c' est une tranche d' âge pense où tu as une façon de parler un peu différente mm mm d' accord tu es sensible à cette façon de parler là je suis sensible bah parce que ça fait un peu l~ pas langage secret mais c' est vrai que je p-~ enfin à l' adolescence je pense que tu tu tu as une façon de parler quand même qui est qui peut être différente enfin moi je me rappelle personnellement tout cas c' était mon cas et c' est vrai que quand il s' agit d' aller travailler plus tard il faut faire à un moment donné un certain-z effort pour gommer certaines expressions de ton langage qui pourraient faire un peu un peu de jeuns révolté quoi et euh en ce qui concerne l' école là tu tu m' as parlé du lycée Rodin est-ce que qu' est qu' est-ce que tu penses des écoles du quartier des collèges des lycées ouais euh bah je pense qu' a priori enfin de ce qu' on en entend c' est pas on n' est pas dans une zone défavorisée hein euh à savoir que les choses ont l' air de se passer à peu près bien sauf que bon je pense que comme dans tous bons lycées euh il y a des problèmes un petit peu à la sortie de drogue de machin choses comme ça mais bon c' est l' adolescence hein je pense que c' est ça un peu partout pareil euh au niveau des écoles il y a quand même un souci je pense est que les écoles ont tendance à fermer des classes parce que les familles s' en vont de Paris parce que les loyers sont trop chers et que et que bah l' école qui est vraiment juste à côté de chez nous il y a une classe qui s' est fermée l' année dernière l' école où sont les enfants donc qui est l' école dont on dépendait avant mais ils sont restés là-bas une classe est fermée quand ils sont arrivés enfin quand le premier est arrivé euh e-~ elle est où cette école ou boulevard Arago boulevard Arago ouais mm donc ce sont des écoles où franchement tant que parents il y a pas de problèmes tout tout le monde il est beau tout le monde il est gentil en gros c' est c' est le quartier qui veut un peu ça aussi puisque on est quand même dans les coins du treizième où il y a pas trop de de soucis quoi les écoles qui sont plus en périphérie ont peut-être plus mauvaise presse que que les écoles qui sont vraiment là dans le milieu du treizième quoi ils sont d' accord ils sont ils sont en quelles classes c' est en à l' école primaire c' est ça c' est ouais CP et CM2 d' accord et donc par exemple pour l' année prochaine alors comment ça va se passer pour le collège et bah le collège euh ça va être a priori celui qui est à côté de la maison on dépend d' un collège qui est rue je sais plus le nom de la rue qui est juste à côté donc collège et puis après ce sera le lycée Rodin et le collège apparemment on n' a rien entendu de d' alarmant d' accord donc euh pour l' instant on se fait pas trop de donc tu tu t' inquiètes pas de la structure publique non non par par-~ d' accord et le lycée Rodin non plus le lycée Rodin euh n' est pas réputé pour être le meilleur lycée du treizième puisque c' est a priori Claude Monnet qui a meilleure réputation dans le treizième bon maintenant le lycée Rodin ça pas l' air d' être un catastrophe non plus donc on n' y est pas encore j' ai dit CM2 mais c' est peut-être CM1 parce que c' est pas l' année prochaine qu' il rentre au lycée ah oui alors c' est peut-être CM1 alors oui d' accord euh donc on s' est pas encore inquiétés de ces choses-là mais euh je sais pas les écoles ont l' air assez tranquilles c' est pas enfin la population c' est quand même relativement des gens qui ont pas de problèmes et d' ailleurs ça se ressent au niveau des profs qui qui font pas trop de sorties par exemple parce qu' ils considèrent que c' est le boulot des parents parce qu' ils ont le temps et d' accord et l' argent et le niveau intellectuel suffisant pour sortir leurs enfants ce qui avait fait un peu débat dans certaines réunions de parents euh donc c' est peut-être trop pépère mm mm d' accord trop c' est peut-être trop axé sur justement euh les cours l' apprentissage tout ce qui est annexe passe un peu en arrière plan parce qu' ils considèrent que ah ouais que ça peut être fait à la maison et toi-même tu tu as été à quelle école école Arago où sont mes enfants puisque j' hab j' habitais avec mes parents donc dans l' appartement dans lequel on était voilà donc euh voilà ah où sont les enfants oui oui c' est ça tu as retrouvé des des enseignants ou non ou non non non non non ouais ouais ça aurait pu mais non non ils sont tous partis ils sont ils sont ils sont plus là-bas mais j' ai discuté avec la concierge très longuement et elle se rappelle d' un certain nombre certains sont partis certains sont morts certains sont dans d' autres écoles ça aurait pu donc j' ai eu des nouvelles de mes anciens profs tu as eu des nouvelles tu avais de-~ tu avais demandé euh il y en avait un qui t' avait marqué plus spécialement ou ouais je pense que tous m' ont marqué dans cette école j' ai v-~ j' avais vraiment eu des instits à forte personnalité et vraiment j' en n' ai que des bons souvenirs de cette école et ça s' est vraiment toujours bien passé non non je me souviens des noms de tous mes profs et j' en ai même rencontré plusieurs de longues années après qui connaissaient encore mon nom ce qui m' avait assez surpris non vraiment très très bien donc tu devais être content que tes enfants euh mais enfin c' était pas non plus une grande joie c' est aillent j' étais ça ça m-~ ça me déplaisait pas mais enfin si je les ai pas mis là-bas parce que j' y étais non plus quoi mais je savais par ailleurs que c' était une bonne école que que c' était une école enfin bon a priori qui avait pas non plus complètement changé donc et Juliette ira là-bas aussi euh c' est pas sûr c' est pas sûr parce que d' ici là il y a quand même l' autre école qui est beaucoup plus près et on n' a priori pas de raison de je suis ça ça dépend je dis faut qu' on fasse nos calculs le problème c' est de savoir quand le moyen sortira de l' école si elle doit y rentrer bah peut-être qu' on sera obligés de la mettre parce qu' on peut pas faire plusieurs sorties en même temps c' est pour ça que le deuxième est allé là-bas alors qu' il aurait pu aller à l' école qui est à côté ouais aller oui d' accord mm mm donc mais l' école qui est à côté a aussi très bonne réputation puisqu' on a rencontré aussi les directeurs pour savoir à côté donc à là vers elle est à elle est vers en allant vers Italie deux là elle est près de la Butte aux Cailles près de la piscine elle est vraiment juste à côté oui près de la piscine oui oui je vois je vois d' accord bon donc apparemment il y a pas trop de soucis au niveau des écoles mm mm mais c' est vrai que c' est un point qui qui est important quand même dans le dans le choix du logement je pense autant quand euh on était que deux oui voire deux avec un enfant plus petit on était prêts à ouais à partir dans des quartiers moins chers ouais pour pouvoir avoir plus grand autant il y a un moment où on se dit euh il vaut mieux être dans un appartement plus petit mais avec des écoles où dont on est sûrs de de la qualité de l' enseignement quoi parce que après ça veut dire soit des soucis soit le privé soit ceci soit cela donc c' est vrai quand on est contents d' un quartier et et des écoles on a tendance à vouloir y rester aussi mm mm mm c' est sûr est-ce que tu est-ce que le le quartier ou l' arrondissement a été touché par les problèmes économiques est -ce que toi-même tu as été touché par les problèmes économiques bah je vois pas trop par rapport au travail ou comme ça non j' ai pas l' impression moi pas particulièrement non des problèmes économiques non je vois pas trop non bah en tout cas autour de moi j' ai pas entendu parler de de choses ni de fermetures de bon non ils ont juste fermé le grand écran à Italie non si euh et toi tu as connu des changements ou ton travail ou des bah moi je travaillais pas Paris jusqu' à il y a quatre ans et j' ai changé de travail et un des points positifs pour moi c' est que justement mon nouveau travail se situait dans le treizième et pas loin de là où j' habitais et que travailler à Paris quand on habite à Paris et qu' on peut y aller à pied je pense que c' est un confort énorme énorme peu de transports et même pas de transports c' est je pense dans la qualité de vie c' est non négligeable mm mm donc ça été plutôt euh bénéfique euh tout à fait tout à fait surtout que avant j' y allais en voiture justement travailler parce que je travaillais en banlieue et donc j' ai eu droit aux travaux place d' Italie aux travaux avenue des Gobelins au tramway et ça multipliait les trajets les embouteillages et tout ça il y a des moments où ça devenait vraiment dur quoi ah ouais ouais ouais ouais donc plus d' embouteillages plus de voitures c' est parfait mm mm et d-~ le soir tu tu reviens vers euh quelle heure à la maison en général je suis vers dix-huit heures trente dix-n-~ entre dix-huit heures trente et dix-neuf heures trente quoi et tu tu vas ton travail il est quelle heure lorsque tu commences et bien le top départ est à huit heures quinze pour être à huit heures et demie à l' école enfin huit heures vingt-cinq donc je décolle ici à huit heures quinze je repasse il doit être neuf heures à peu près neuf heures cinq et je cours au bureau donc j' arrive vers neuf heures et quart neuf heures et demie d' accord selon que la dépose de Juliette à la crèche a pris plus ou moins de temps donc voilà et ensuite lorsque tu reviens ici le soir ou comme cela le l' entretien de la maison etcetera c' est pas trop difficile tu tu trouves que vous arrivez à bien vous répartir les tâches on fait au mieux mais c' est vrai que la période dix-neuf heures vingt-et-une heure avec les enfants c' est je pense la période la plus complexe chaude active stressante euh à savoir que c' est les douches les devoirs le repas le brossage des dents et cetera et cetera et cetera et donc donc c' est vrai que c' est la période de la journée un peu enfin la plus fatigante on va dire mais bah du fait que on a trois enfants aussi hein je pense que ouais pour d' autres ça doit être plus simple mais c' est vrai que bon c' est les devoirs c' est long et puis après il y a les douches et puis les enfants sont fatigués donc ils ont pas forcément envie et puis nous aussi on peut être un peu fatigués donc on c' est compliqué donc euh c' est vrai que c' est une période qui est un peu difficile mais et sinon pour l-~ pour l' entretien le ménage tout ça m-~ ah c' est c' est quand on peut donc c' est pas forcément le soir c' est peut-être plus le week-end on essaie de dégager un peu de temps pour soi s-~-~ pou~ pour ça ça peut être le soir aussi pour tout ce qui est machine à laver le linge la vaisselle tout ça enfin bon on essaie d' en faire le soir aussi et non non le soir en rentrant à dix-neuf heures on n' a pas le temps de s' occuper de la maison en fait ouais c' est d' abord les les enfants le repas c' est les enfants ouais ouais ouais euh et cetera mm ouais faut trouver le temps pour la maison à un autre moment mm mais le week-end c' est peut-être réservé aux loisirs aussi ou le week-end ou est plutôt réservé aux loisirs effectivement parce que les enfants sont effectivement là donc il faut aussi les occuper donc c' est c' est aussi en partie pour les devoirs parce que les devoirs ça prend du temps aussi après on essaie effectivement de sortir de sortir et de s' occuper aussi un peu de la maison donc c' est un peu un compromis le week-end quoi des fois ça va être plus de la sortie des fois ça va être plus du du ménage enfin quand les enfants vont chez les copains par exemple ça nous laisse du temps pour la maison mais le week-end effectivement c' est plus consacré aux sorties donc euh quand il fait beau ça va être plus René Le Gall par exemple où ils vont retrouver leurs copains faire leur foot et tout ça ça leur plaît sinon ça peut être sortir de Paris aussi parce que bah voir du vert ça fait du bien de temps en temps aussi vous allez où alors vous allez ça peut être la campagne parce que mes parents ont une petite maison à la campagne ça peut être aller voir des amis en banlieue qui ont des maisons donc qui ont pris le parti euh d' avoir des week-ends plus au vert mais des transports plus compliqués voilà oui donc nous on peut profiter le week-end un barbecue et d' un jardin euh puis sinon ça peut être aussi profiter de Paris quand on peut c' est-à-dire les spectacles les parcs euh ça peut être aussi aller voir un peu les grands-parents aussi qui sont à Paris à Paris qui sont à Paris qui habitent alors il y en a dans le treizième et les autres sont dans le douzième d' accord donc ça va c' est pas trop loin c' est pas trop loin non tous les grands-parents sont à Paris ouais ouais ouais euh donc euh non le week-end c' est on essaie de sortir donc quand on arrive à à ne pas avoir les avoir les enfants ça peut être faire un peu de shopping c' est-à-dire se refaire l' intérieur de la maison la garde-robe enfin tout ce qu' on faisait et qu' on fait plus et que quand on fait plus ça nous manque et donc on aime bien aussi tout ça et-ce que les grands-parents vous aident pour garder les enfants par exemple ou alors dans la mesure de leurs possibilités c' est-à-dire je pense ça leur fait plaisir mais le problème de nos grands-parents c' est que ce sont des grands-parents actifs donc qui travaillent encore donc qui n' ont pas plus de temps que nous donc qui sont aussi fatigués le soir et qui ont aussi des choses à faire le week-end donc évidemment ils ont du temps mais euh c' est pas les grands-parents qui n' ont que ça faire entre guillemets ah ouais ils ont tous un travail ouais d' accord donc euh c' est vrai que le soir ils arrivent de temps en temps à nous libérer une soirée ils ont euh le week-end à les prendre de temps en temps mais bon ils ont aussi des choses à faire ils ont s quel s âge à peu près ils ont ils sont jeunes encore ils sont ouais ils sont dans la soixantaine euh ils sont un peu plus je pense qu' ils il y en a qui pourraient être à la retraite mais qui ont continué un petit peu il y en a qui sont pas encore tout à fait il y en a qui en libéral donc euh qui continuent à travailler donc euh je pense qu' ils vont encore continuer à travailler quelques années en fait mm mm d' accord donc vous avez recours à un bab-~ à une baby sitter plutôt on peut avoir ouais ça nous arrive oui donc on a aussi euh les baby-sitters quand on n' a pas les grands-parents en général on essaie d' abord les grands-parents et puis quand on peut pas c' est la baby-sitter ou quand on sent qu' ils sont un peu crevés et les frères et soeurs par exemple ou enfin c' est pas des frères et soeurs ou j' ai un frère qui est aussi dans le treizième qui est aussi dans le treizième euh qui qui a deux enfants et qui travaille aussi donc c' est un peu c' est un peu la même c' est un peu le même truc quoi donc c' est que tout le monde bosse donc euh c' est tout le monde travaille ouais c' est on se voit surtout quand il y a des réunions de famille ouais d' accord ouais ouais c' est c' est surtout ça l' occasion c' est pas bah oui d' accord et euh donc lo-~ lorsque donc tu m' as parlé du shopping des des parcs quoi c' est un petit peu est-ce que quand même toi tu pratiques un sport ou parce que non ça suffit et bien non non mais Maud s' y est mis il y a pas longtemps elle a commencé le tennis donc euh tout n' est pas perdu euh mm je enfin en ce qui me concerne le sport c' est je pense un manque de temps et sur le temps libre qui reste le manque de motivation pour ressortir le soir par exemple aller quelque part tout ça donc j' ai j' ai pas envie ouais j' ai pas envie euh bon ben Maud cette année est plus motivée donc elle fait du tennis un soir par semaine euh mais j' ai j' ai eu fait du sport tu as eu fait du sport non j' ai oui j' ai j' en j' en ai fait à un moment je faisais du squash j' ai fait du tennis mais bon le tennis était en banlieue le squash c' était pas loin de la banlieue non plus je trouve que le sport à Paris c' est pas forcément hyper pratique non plus quoi j' ai fait aussi de la salle de sport là c' est pas très agréable donc j' ai arrêté faut vraiment être motivé quoi pour aller faire ce genre de choses et Maud elle fait ça c' est dans le treizième ou c' est euh je sais p-~ oui ça peut être encore le treizième ou c' est le cinquième c' est vers le jardin des Plantes donc c' est géographiquement c' est pas loin mais d' accord c' est pas c' est pas très loin non et les enfants est-ce qu' ils font des activités en d~ en dehors de les enfants ils en font des activités en dehors de l' école oui alors nous avons des activités sportives que sont le karaté la capoeira et la capoeira c' est de la danse euh c' est entre la danse et l' art martial brésilien donc c' est ça qui est aussi intéressant à Paris c' est que tu as une offre assez moi je trouve sympa parce qu' il y a vraiment de tout quoi et c' est ce côté-là c' est moi j' apprécie beaucoup ça tu donc on a du sport donc c' est c' est vraiment dans le quartier hein la capoeira c' est à Daviel donc c' est en descendant dans la rue là-bas le karaté c' est en face dans un petit gymnase municipal euh on a batterie la batterie donc c' est une école de musique qui est Place d' Italie euh on avait guitare mais ça ça s' est arrêté parce que il voulait plus et et c' est tout donc il y en a comment ça s' est décidé les activités c' est activités bah au début c' est surtout en fonction de l' âge c' est-à-dire quand ils sont petits à part l' initiation aux arts martiaux il y a pas grand choses et puis ça leur permet de se dépenser enfin c' est un peu physique quoi euh alors après ça plaît ou ça plaît pas le plus grand ça l~ ça lui plaisait mais pas plus que ça donc il a voulu arrêté donc pendant un an il a fait du foot il a arrêté le foot et puis il s' est lancé dans la capoeira c' est un peu qui ont choisi aussi quoi enfin bon et et heu c' est c' est là-bas qu' on qu' on lui proposait c' est enfin je veux dire là où il avait fait auparavant non non non non bah en fait le on s' est quand même renseignés un peu sur toutes les activités qu' il y avait dans le quartier ah ouais puis après il y a eu en fonction euh du tarif en fonction des horaires en fonction de ce que les enfants voulaient faire donc au final il a il reste pas tant que ça de choix parce que bah quand tu en as trois il faut jongler un petit peu avec tout ça et donc finalement bon bah après si vraiment ils veulent pas ils veulent pas mais au bout du compte sur le le le choix qu' il y a il en reste pas tant que ça quoi donc c' est quand même eux qui ont un petit peu choisi mais on les a quand même orientés en fonction de ce qu' on pouvait faire derrière d' accord en terme de logistique en essayant sport et musique ouais bah sport et musique ouais ouais sinon il y avait euh il y avait aussi euh plus un truc genre dessin poterie mais ça s' est pas fait ça parce que juste les horaires c' était pas possible quoi ouais mm mm et ça c' est c' est en semaine ou c' est le week-end alors c' est en semaine tout est en semaine parce qu' on essaie d' avoir des week-end sans rien parce qu' on aime bien pouvoir justement partir en week-end et pas être c' est en semaine d' accord mm scotchés à Paris parce qu' il y a les activités des enfants quoi donc tout est la semaine donc plu- plutôt le mercredi ou le soir il y en a le mercredi et le soir c' est justement ouais d' accord ça semble réparti comme ça et lorsque tu te promènes ou ou comme ça est-ce que tu es sensible à la présence de d' animaux à Paris par exemple vous n' a-~ vous n' avez pas vous n' avez pas de d' animaux familiers à la maison non je n' aime pas les animaux familiers personnellement d' animaux ou bien non c' est un débat j' imagine non non mais moi je enfin moi je moi je je suis pas personnellement pour avoir des animaux familiers donc euh ça me dérange pas particulièrement chez les autres quoique quand je vois le nombre de crottes de chien sur les trottoirs des fois ça me gène un peu mais je suis pas excédé par ça quoi enfin c' est pas c' est pas une nuisance que je trouve par~ plus particulièrement importante que les autres enfin c' est effectivement il y a des chiens à part les chiens euh dans la rue on rencontre quand même assez peu de d' autres animaux euh bon par contre Maud a peur des chiens et donc c' est vrai que dans l' immeuble on n' apprécie pas les chiens ils sont pas bruyants mais ils sont là et notamment nous avons un pitbull au sixième étage et donc c' est un chien qui a quand même une assez mauvaise réputation et qui même s' il est très gentil a priori fait peur euh donc c' est ça peut être un problème il est pas toujours avec euh une muselière c' est ça aussi il est extrêmement souvent avec une muselière avec un maître extrêmement poli mais ça reste quand même un pitbull à savoir que tu sais jamais s' il va pas te sauter dessus quoi et même s' il a une muselière je veux dire si par hasard il était pas en laisse je pense qu' il pourrait très largement bousculer un enfant d' accord et je passerai sur un épisode sanglant nous avons retrouvé un jour l' immeuble repeint de sang parce que je pense que il y a eu un problème avec le chien mais bon ah oui oui mais je pense que c' était sciemment qu' il a mordu je pense que il y a eu un problème entre le maître et une personne et que il lui a lancé le chien dessus quoi mais ce ne sont que des suppositions mais ceci dit ça ne renforce pas la confiance que tu peux avoir dans cette petite bête qui se promène de temps en temps dans l' immeuble bon après tu as d' autres petits chiens mais bon voilà quoi enfin bon c' est pas d' accord ouais ouais c' est pas moi personnellement ça me gêne pas trop je sais qu' Maud et que d' autres gens aiment pas trop ça bon c' est vrai que les déjections canines c' est pas forcément un plaisir quand il y en a trop et dans la maison non les enfants n' ont pas demandé mm oh je pense qu' ils ont dû demandé une fois mais comme ça été net et précis et et ferme euh pour l' instant on n' a eu droit qu' aux poissons rouges et quand ils sont morts ça été une grande libération parce que faut s' en occuper quoi et puis si ouais voilà quoi donc pas d' animaux familiers et tu m' as parlé aussi des des spectacles où vous alliez de temps en temps est-ce que est-ce que tu est-ce que tu essaies de te renseigner sur euh sur euh ce que propose le quartier ou le ouais heu par un journal par un bah c' d' abord c' est toujours plus facile d' aller dans le quartier donc je pense qu' il y a quand même beaucoup le bouche à oreille qui qui qui joue entre entre parents dans les écoles les crèches etcetera euh on regarde de temps en temps le site de la mairie le site web où il y a des des informations il y a un agenda tout ça ou on reçoit aussi un magazine de la mairie je pense ou heu ou il y a des infos ouais ouais mais je p~ je pense quand même que ce qui marche le mieux c' est le bouche à oreille et euh dans le treizième notamment on a on a la Cachette là qui a bah un petit théâtre pour les petits donc qui est qui est qui est sympa parce que les enfants quand i~ quand ils sont tous petits tu as enfin tu as pas forcément des spectacles et quand il pleut des fois c' est sympa de les amener en spectacle donc euh c' est vrai qu' on va plus facilement dans le quartier quand même euh pour des petits spectacles quoi tout ce qui est théâtre pour enfants ce genre de choses quoi et sinon pour les plus grosses productions tu as pas trop le choix quoi enfin ça je pense que c' est la pub que tu peux voir à droite à gauche et voilà mm mm sinon tu tu te tu essaies de te tenir in-~ informé sur le quartier sur euh par enfin comme tu m' as dit par le bulletin municipal ou ouais ouais ça t' intéresse je veux dire ou tu regardes ou tu regardes pas bah oui on essaie de regarder après il y a une question de temps et de priorités parce que on a les crèches parentales aussi qui prend du temps machin etcetera ouais mais c' est vrai que suite aux problèmes qu' il y a eu au jardin d' enfants qu' ils voulaient fermer à un moment donné ah heu celui de la rue Pinel ouais ouais enfin qu' ils voulaient fermer ça jamais été très clair mais bon on s' est rendus compte que en fait il existait plein de choses au niveau de la mairie les conseils de s quartier les conseils s d' arrondissement ce genre de s chose que pour certains travaux restructurations de machins il y avait des des projets que tu pouvais aller v-~ aller voir à la mairie etcetera donc c' est vrai que quand on a le temps on y va je dis pas qu' on y va souvent mais euh euh quand il y a eu pour ces problèmes-là pour les jardins d' enfants c' est que c' était une période où on essayait d' y aller un peu pour ce qu' ils allaient faire du quartier de certaines choses on a p~ on a été à certaines réunions on a été voir on a été écouter euh René Le Gall ils voulaient faire pas mal de de de travaux aussi donc c' est le truc on a regardé pas pas à fond mais c' est vrai qu' on s' est un peu renseignés on a regardé parce qu' ils avaient fait beaucoup de communication là-dessus aussi donc on a lu ce genre de choses ça nous intéresse parce que c' est quand même la vie du quartier aussi quoi bien sûr donc euh et puis parce que il est jamais trop tard pour se mobiliser si jamais on touche à quelque chose qu' on pense qu' il faudrait pas qu' on y touche donc il y a c' est en parlant de changements c' est vrai que il y a eu quand même pas mal de nouveaux immeubles construits maintenant que j' y pense il ah y avait un grand garage Citroën et un grand garage Peugeot qui ont été détruits et sur lequel ils ont fait des immeubles modernes euh enfin sur la rue Butte aux Cailles là c' est ça ou pas la Butte aux Cailles tu en avais un plus vers le boulevard Arago euh qui était vers la rue des Gobelins et je sais qu' à un moment donné les gens se sont mobilisés parce que le garage c' était un peu il était là depuis très longtemps et puis c' était un vieux bâtiment machin etcetera pas très joli mais vieux bâtiment de toute façon à chaque fois qu' il y a quelque chose il y a des gens qui sont plus ou moins contents il y a des gens qui ont qui qui tiennent à garder leur quartier comme il était bref euh donc ça s' est quand même quand même construit malgré le manque de place mais bah non il y a pas eu non plus grands changements mais c' est vrai que bon euh quand tu discutes avec les gens de la Butte aux Cailles les vieux les vieux ceux qui ont les petites maisons là te racontent il y a bah quarante cinquante ans quand ils ont acheté leur maison qu' ils ouvraient leurs volets et qu' il y avait pas cette grande barre d' immeubles-là ouais ah ouais bah qu' ils voyaient tout Paris et qu' ils voyaient la tour Eiffel quoi ah ouais et puis un jour ils ont vu ce ce gros morceau de béton devant chez eux ah oui donc euh bon c' est vrai qu' on est on reste quand même vigilants à ce qui se fait parce qu' on n' a pas non plus envie de enfin d' avoir des trucs dans tout le quartier qui pourraient dégrader la la qualité de vie quoi par exemple s' ils voulaient fermer la piscine de la Butte aux Cailles je pense que je me mob-~ mobiliserais peut-être pour dire que cette piscine elle est pas mal mais bon enfin bon pareil pour le jardin d' enfants pareil pour le jardin d' enfants et pareil enfin bon je crois qu' ils sont pas trop dans enfin pour l' instant la p-~ la politique de la ville c' est plutôt développer les espaces verts limiter les tours et ce genre de choses donc c' est c' est p~ c' est je suis pas trop inquiet pour l' instant les les changements ça été plutôt été dans le bon sens mais bon c' est vrai qu' on reste toujours une s petite s oreille qui nt traîne quand même de toute façon dans les quartiers ça va vite hein après les les gens en parlent c' est l' in-~ l' information circule ouais oui je pense bon ben voilà j' ai fini mon tour de questions