fmedts03

Corpus:
CORALROM (O)
Filename:
fmedts03
Contact:
Cresti, Moneglia
Abstract:
Emission "Ca se discute : Les orphelins, seuls pour reconstruire une nouvelle vie". Vie des frères et soeurs (ensemble) après la mort de leurs parents. Fin d'un reportage puis entretien/débat
Recording date:
03/10/2005
Recording duration:
00:13:19
Signal type:
audio
Sound quality:
enregistrement défectueux
Anonymization status (recording):
script Daniel Hirst
Annotation tiers:
Annotation automatique
Identifier:
JEA, CAT, STE, OLI, MAR, OLV, ANN, ISA
Age:
21-60, 21-60, 21-60, 21-60, inconnu, 21-60, inconnu, inconnu
Gender:
M, F, F, M, F, M, F, F
Profession:
TV journaliste, étudiant, étudiant, ingénieur, inconnu, commerçant, inconnu, inconnu
Level of education:
études supérieures, études supérieures, études supérieures, études supérieures, inconnu, études supérieures, inconnu, inconnu
Birthplace:
inconnu, inconnu, inconnu, inconnu, inconnu, inconnu, inconnu, inconnu
Annotation status:
automatique
Type:
médias oraux
Sector:
professionnel
Milieu:
familial
Modality:
oral
Number of speakers:
2+
Channel:
tv
Sample address:
/annis-sample/coralrom/fmedts03.html
Text:
ça c' est difficile de se de se dire dans sa tête qu' on doit rendre des comptes en fait à ses frère et soeur en fait et c' est un truc qui est pas très logique en fait qu' est-ce que tu entends par rendre des comptes moi j' aimerais bien savoir un petit peu parce que rendre des comptes euh ben tu sais Olivier il suffit de t' observer hein euh je vais faire des courses il faut voir mon ticket de caisse pour voir ce que j' ai acheté pour voir si j' ai pas acheté euh quelque chose qui allait pas c' est ça rendre des comptes c' est c' est c' est dire un soir oui je rentre manger puis je rentre pas parce qu' on a un imprévu et oui où tu étais euh c' est ça rendre des comptes et c' est pas très logique de devoir faire ça son frère et sa soeur quoi vraiment pas donc euh c' est pour ça que moi j' ai envie de mon indépendance est sûr ben tu sais moi je vais te dire honnêtement mon indépendance moi je l' ai eue à dix-neuf ans quand maman est décédée et franchement si j' avais pu l' avoir un peu plus tard ça m' aurait pas dérangé tu sais je suis tellement indépendant que à la limite je préfèrerais être un petit peu contraint pour l' instant je sais pas si tu t' en rends vraiment compte et tout je crois que tu parles dans le vide et je sais pas moi je moi franchement l' indépendance que j' ai eue je la regrette pas mais euh allez tu sais que tu es différente de lui hein il y a rien à faire c' est différent vous avez deux façons différentes de voir la vie ça fait mal mais ça fait mal chez lui aussi et il faut arriver à un moment donné à vous parler sans vous mordre c' est difficile hein c' est difficile parce que c' est pas votre finalement on n' est pas là pour ça normalement il y a un papa et une maman qui sont là pour ça mais c' est comme ça hein oui mais moi ça m' énerve qu' il croit toujours que je fous rien que je suis irresponsable tout ça ça m' énerve peut-être qu' il pense que que je veux dire ils ont leur façon de vivre moi j' ai la mienne et moi la la leur je l' accepte pas et ça c' est vraiment difficile pour moi en fait parce que moi j' accepte pas cette cette façon de vivre je veux dire on n' a pas été éduqué comme ça quoi on n' a pas été éduqué à survivre on a été éduqué à vivre il a grandi trop vite aussi hein comme vous tous finalement ouais je sais mais enfin c' est pas une raison pour moi m' empêcher de vivre c' est dur hein mh et oui elle est assez proche de nous et moi je dois dire que je sais très facilement lui parler c' est c' est c' est pas comme une deuxième maman mais euh presque vraiment c' était la meilleure amie de maman aussi donc euh ouais ça c' est vrai donc euh et quelque part euh pour moi c' est c' est continuer Dominique donc ça pour moi c' est important aussi Dominique c' est ma maman beaucoup auraient baissé les bras ou auraient trouvé des excuses pour ne pas continuer et eux ils ont pris euh tout en main et ils ont continué à trois c' est c' est merveilleux je trouve ça vraiment admirable quand je vois comment ils sont là maintenant et ben je me dis que là-haut euh Roland et Dominique ils doivent être fiers ben je l' espère en tous cas ouais sûr ça c' est ça c' est dur quand même quand on voit quand on entend ça il y a de la tendresse hein je veux dire mais mais mais les propos qui sont dits sont sont durs vous avez pas trouvé Marie Pierre je pense que c' est normal ils ont tous pas la même vision de la vie et euh je pense qui est normal c' est il y a des tensions mais euh ils sont très courageux d' avoir fait ça il y en a pas beaucoup qui l' auraient fait je pense Olivier ça vous a inspiré quoi vous aussi qui avez vécu quelque chose de comparable disons que nous le schéma était un peu différent dans le sens où euh on était plus jeune quand nos parents sont décédés donc on pas la possibilité de rester dans la maison de famille on a été dispatché dans les familles d' accueils du jour au lendemain on était séparé et on allait se rendre visite euh le week-end et euh fort de ça euh c' était une volonté de vivre ensemble donc quand on a pu le faire ça était euh une délivrance et donc ça s' est passé forcément euh beaucoup plus dans la douceur dans le sens où c' était une volonté tellement importante que on a essayé à trois comme vous puisque on était un garçon et deux filles hum et euh c' est vrai que les six premiers mois ont été quand même assez euh difficiles parce que on s' improvise pas du jour au lendemain vivre à trois sans parents et sans rigidité sans sans les égides paternelles ou maternelles et puis euh contrairement à vous moi j' avais une grande soeur qui euh qui prenait un peu le rôle d' Olivier et qui effectivement est pas le rôle plus facile clairement avec le recul on s' en rend bien compte donc euh moi en tant que garçon et avec simplement dix-huit mois de différence avec elle j' acceptais pas son autorité donc ça vous a rappelé des souvenirs d' une certaine manière et pour eux complètement complètement sauf qu' après on a décidé justement euh le trio je trouve qu' il est toujours un peu difficile parce qu' il y a deux et un et souvent de façon différente et pour euh ne pas euh polluer cette situation qu' on avait tant rêvée on a décidé d' un commun accord avec ma soeur aînée que ça serait moi qui élèverait ma petite soeur et donc on on a pris un appartement dans la même résidence sauf qu' Isabelle et moi on vivait ensemble et Frédérique vivait euh dans son appartement on était très proches on se voyait souvent mais euh la vie au quotidien les soirées les devoirs les courses euh le ménage le repassage se faisaient euh essentiellement par moi où est-elle Isabelle elle est juste derrière où est-ce que vous êtes c' est elle qui rigole bonsoir c' est elle qui rigole oui ça vous fait rires d' entendre tout ça aujourd' hui oui qu' est-ce qui vous fait rire oui parce que c' est exactement ça ouais qu' est-ce que ça vous inspire qu' est-ce que vous avez envie de leur dire avec le recul que c' est difficile mais que que en fait ça consolide la fratrie et ça c' est très bien pour plus tard ouais vraiment et puis euh je crois que tous les petits mauvais moments comme ça de dispute en fait on les oublie et le temps est euh un élément merveilleux pour pour la vie humaine en fait parce que on oublie les mauvais côtés et on garde que les bons ça veut dire que plus vous faites les choses enfin en attendant il faut traverser les moments présents quoi enfin bref ouais mais quelque part il y a quand même des bons moments aussi et cela ils restent plus c' est plutôt une bonne chance et ça veut dire que plus tard ben euh plus vous faites des efforts pour euh avoir une bonne communication entre vous du moins vivre correctement et ben vous faites des futurs bons souvenirs et ça c' est très important ouais ouais ouais c' est justement un problème de communication que vous semblez avoir entre vous dans sur quoi vous n' arrivez à communiquer sur quoi vous n' arrivez pas à communiquer Catherine en fait c' est toutes les tout ce qui est par rapport à la gestion je crois que on arrive c' est vraiment ça notre sujet de dispute euh c' est euh fait la lessive ou euh par rapport aux comptes euh par rapport à l' argent c' est ça les sujets de dispute le le reste euh quoi mais ça remet rien en cause de fondamental quoi c' est ce sont simplement des disputes matérielles alors oui mais ça traduit quand même deux styles de vie tout à fait différents et euh qui sont pas faciles à ils sont trop différents pour qu' ils puissent vraiment s' accorder à un moment qui eux deux et moi vous avez vraiment l' impression d' être deux et et et une de plus en plus oui en tout cas moi je le ressens comme ça oui ah bon vous vous êtes la deuxième vous hein en fait normalement c' est enfin bon oui ou c' est la plus petite et puis il la protège quand même ouais ah bon oui on a deux conceptions je crois euh de la gestion du patrimoine familial qui diffèrent un petit peu qui diversent ah vous répondez que de en parlant de patrimoine et de de problèmes matériels ben ouais mais euh si c' est vrai que euh tous les sujets de discorde tournent autour de des tâches ménagères quoi moi j' ai toujours dit dans une maison par exemple durant une semaine il y a il y a trois heures de boulot par exemple et on est trois ben chacun fait une heure c' est quand même plus facile que qu' il y en est un qui qui loupe son samedi après-midi ou son dimanche matin pour faire les trois heures de boulot à lui tout seul quoi de c' est dans cette voie-là que j' ai qu' on essaye mais ça vous pourrit la vie à ce point là ça je dirais que je suis beaucoup plus laxiste euh il y a une époque je crois que j' ai vraiment serré la vis parce qu' on est vraiment parti de de pas grand chose je dirais au niveau sous au niveau orga organisation euh j' ai dû j' ai tout mis en place histoire que ce soit rationnel économique bon on a dû serrer la vis quoi et maintenant que que je travaille que je veux dire je peux voir un peu plus loin devant je je lâche la pression et euh même pour moi je veux dire tout doucement parce que c' est un peu difficile tout doucement mais vous sentez qu' il relâche la pression on est oui mais lentement mais sûrement oui exactement voilà faut pas brusquer les choses où est-elle Anne votre marraine que on a aperçu au reportage vous êtes là madame ouais euh ça ça vous inquiète pas outre mesure vous de voir ces ces ces ces engueulades ces propos qui sont assez assez durs ces jugements des uns sur les autres est-ce que vous avez l' impression que l' essentiel demeure ou que quelque chose est cassée entre eux je crois qu' ils sont très durs l' un vis-à-vis de l' autre c' est un fait certain mais je crois qu' on leur a pas donné la possibilité de faire autrement je crois que la vie ne les a pas gâtés euh perdre son papa et sa maman si vite et si tôt c' est très difficile et se retrouver avec si peu d' argent je crois que c' est pas facile et pouvoir arriver quand même là où ils sont parce qu' ils sont tous les trois euh aux études ils sont à l' université je trouve ça vraiment très beau mais il y a des difficultés il y a des difficultés je pense que des frères et soeurs euh même dans d' autres circonstances s' enguirlandent aussi là c' est parfois un peu plus fort ça me paraît parfois dur oui c' est vrai ouais comment vous vous y prenez pour désamorcer les conflits au moins et essayer j' essaye d' expliquer les choses de l' un et de l' autre en donnant en expliquant pourquoi l' un a fait ça et pourquoi l' autre euh réagit comme ça aussi ouais c' est difficile mais je crois qu' Olivier au début a pris tout en main et comme il dit et il a été très dur c' est un fait certain mais il avait pas la possibilité de faire autrement mais ce qu' il est arrivé c' est merveilleux aussi est-ce qu' ils se confient tous les trois vous non c' est surtout Catherine oui oui et vous à qui vous vous confiez je me confie à ma grand-mère beaucoup on a mon oncle aussi euh toujours pour euh avoir certains conseils euh je dirais d' ordre euh matériels non pas pas non d' ordre d' ordre diplomatique parfois euh d' ordre diplomatique oui euh ah d' ordre diplomatique par exemple qu' est-ce qu' il vous donne comme conseil ben je sais pas moi pour désamorcer un conflit euh peut-être lié à la lessive ou euh à la cuisine ou aux courses et alors c' est quoi c' est quoi la solution de l' oncle magique de Monsieur Propre non il y a il y a pas de solution euh je dirais euh c' est surtout moi qui euh dès qu' il y en a un qui a envie de faire une remarque ou qui pense quelque chose sur euh l' un ou l' autre bien c' est moi qui ramasse tout puis euh il faut que j' essaye de transmettre l' idée à l' autre à Olivier puis ensuite à Catherine vous et puis euh il y en a un que naturellement vous êtes assis tous les trois comme ça ça c' est-à-dire avec au milieu ou co-~ co-~ co euh non c' est c' était prévu comme ça mais c' est très bien comme ça en fait ah ah vous pensez que vous allez pouvoir vivre encore longtemps euh sous le le même toit tous les trois ou est-ce que vous espérez vous vous séparer pouvoir euh euh vous faire chacun de votre côté pour pouvoir peut-être mieux vous retrouver ensuite hein d' ailleurs moi je crois que ça sera une bonne chose euh pour moi en tous cas déjà de partir c' est pas que je leur que ma vie avec eux hum c' est pas que je la déteste mais c' est que pour moi c' est la suite logique des choses dans deux ans j' aurai normalement fini mes études pour moi c' est logique à partir de ce moment-là de partir hum mes parents auraient été là j' aurais fait la même chose est-ce que vous vous sentez en décalage avec les jeunes gens de votre âge oui oui oui à une époque peut-être enfin en tous cas pour moi je l' ai vécu quand j' étais à l' école secondaire quand j' avais je sais pas moi douze treize ans euh papa venait de décéder je dirais que ma vision des choses a complètement changé quoi j' avais une vue j' avais vraiment envie de réussir je savais que je devais compter uniquement sur moi-même et je me suis alors lancé à fond dans mes études je savais ce que je voulais faire et je savais où je voulais aller et ça certaines personnes je dirais certains camarades ne l' ont peut-être pas compris hum et ça ça pu atterrir euh comment dire mener à des des railleries euh des moqueries ou une incompréhension pure et simple et ça ça été dur à vivre oui ça vous a rendu trop sérieux trop grave euh je me suis mis la pression certainement moi-même euh comme un grand euh et puis maintenant je l' ai relâchée je dirais euh ma grand-mère m' a dit ma grand-mère m' a dit euh tu n' auras tu n' as pas eu tes vingt ans tu auras pas pu profiter mais tu les auras plus tard et je dirais que maintenant j' essaye euh relâchée la le travail aidant de de relâcher un petit peu tout ça et de vous avez quel âge vingt-trois ah ouais vous avez pas eu vos vingt ans vous avez vos vingt-trois quoi ouais voilà quoi c' est ça quoi vous êtes pas trop loin encore hein c' est bon vous avez répondu oui vous à la question du décalage avec les les autres euh du même âge ben ouais parfois euh il y a des copines qui sont super étonnées que je sais remplir une déclaration d' impôt ou euh que je sais toutes les factures qui tombent le mois ou euh enfin plein de choses comme ça il y en a une une fois qui m' a dit que j' avais de la chance parce qu' elle avait tellement de pression euh de ses parents qu' elle m' a dit euh toi tu as de la chance j' étais là oui dans mon malheur j' ai eu beaucoup de chance mais euh hum mais il y a énormément d' inconvénients à vivre cette vie et euh même s' il y a des avantages aussi vous sentez une vie d' adulte avant l' âge vous quand même aussi oui oui euh surtout quand je suis à la maison hum parce que là bon euh je vois euh qui fait dégoûtant donc il faut nettoyer ou il faut manger donc il faut que je me le fasse et bon c' est juste quand je ferme la porte pour aller à l' école que là euh je suis comme les autres quoi