fr04_2005_07_04

Corpus:
TUFS (O)
Nom de fichier:
fr04_2005_07_04
Contact:
Kawaguchi
Résumé:
le travail au guichet de l'université
Date d'enregistrement:
04/07/2005
Durée d'enregistrement:
00:33:54
Nature du signal:
audio
Qualité du son:
environnement très bruité
Anonymization status (recording):
script Daniel Hirst
Niveaux d'annotation:
Annotation automatique
Identifiant:
L1, L2, L3, L4, L5, L6, L7, L8, L9, L10, LX
Âge:
21-60, 61+, 21-60, 21-60, inconnu, inconnu, inconnu, inconnu, inconnu, inconnu, inconnu
Sexe:
M, F, M, M, F, F, F, F, M, M, M
Profession:
enseignant-chercheur, hôte d'accueil, inconnu, inconnu, étudiant, étudiant, professeur, étudiant, étudiant, inconnu, inconnu
Niveau d'études:
études supérieures, inconnu, inconnu, inconnu, études supérieures, études supérieures, études supérieures, études supérieures, études supérieures, inconnu, inconnu
Lieu de naissance:
France, PACA, Gap, inconnu, inconnu, inconnu, inconnu, inconnu, Japon, inconnu, inconnu, inconnu, inconnu
Statut de l'annotation:
automatique
Type:
entretien
Secteur:
professionnel
Milieu:
scolaire
Modalité:
oral
Nombre de locuteurs:
2+
Situation de l'enregistrement:
face_à_face
Sample address:
/annis-sample/tufs/fr04_2005_07_04.html
Texte:
alors ça y est ça marche voilà c' est bon mon boulot consis alors comment comment tu oui qu' est-ce que tu comment tu le définirais ton boulot - mon boulot je le définis euh non eh ben bon parles-en et tout hein disons voilà euh je je suis une hôtesse d' accueil disons et je dois renseigner les gens sur plein de renseignements ce qu' ils me demandent mais normalement au départ on m' avait dit qu' il fallait renseigner que sur les salles mais en fait j' ai perfectionné je me débrouille toujours pour renseigner les gens même en dehors de la faculté de trouver ou un hôtel ou quelque chose voilà ah ah bon tu as tu as débordé de ton travail primitif ah oui oui oui j' ai débordé j' ai débordé sur mon travail primitif mh bon mon ancien directeur le sait que je déborde toujours et que je m' occupe beaucoup des étudiants pour la bonne cause pour la bonne cause et qui s' occuppe toujours bien des étudiants hein voilà et j' essaye de de contenter les étudiants toujours avec le sourire parce que bon et on ne sait jamais qui on a devant nous on ne connaît pas les gens et des fois on a des sommités comme j' ai eu le cas ah oui vas-y dis dis-moi un peu tiens eh ben j' ai eu le recteur une fois devant moi je ne savais pas que c' était le recteur et je les ai accompagnés à la présidence ils étaient plusieurs et j' ai accompagné à la présidence et on a dit au président mais vous avez une hôtesse d' accueil qui euh vraiment elle nous accompagne on n' a pas ça au rectorat alors j' ai compris que c' étaient des sommités du rec du rectorat donc il faut être zen et toujours avoir un contrôle de soi-même ah bon ah bon bien sûr ça c' est important je crois dans un accueil mais alors bon euh d~ dans ce travail tu es euh totalement autonome non c' est toi qui qui définit ton boulot qui le gère ah je suis autonome c' est moi qui gère mon travail qui définis mon boulot euh qui euh je pense que les autorités sont assez contents il y a eu des lettres de félicitations écrits par certains parents ah bon ah oui ah ben c' est c' est bien oui oui et qui sont chez monsieur NNAAMMEE et en disant que j' étais une hôtesse d' accueil euh qui savait s' occuper du public quoi parce que ça c' est très important je pense parce que puis il faut dire oui on a travaillé ensemble voilà voilà euh NNAAMMEE à un moment donné travaillait euh tu étais au magasin hein et bon alors tu sais que c' était au magasin oui tout à fait je travaillais dans un autre service où j' ai demandé à revenir c' était important hein c' était important mais euh on peut dire que tu étais sous-employée quoi j' étais sous-employée parce que j' étais en en remplacement j' étais en remplacement j' étais titulaire mais sans poste et si vous voulez chaque année on me mettait un peu n' importe où parce que le magasin voilà et puis un jour il y a on m' a mutée à mi-temps chez NNAAMMEE parce que on montait à ce moment-là le on créait le DEUG communication un DEUG de sciences de la communication on on créait le DEUG communication voilà alors euh et on avait besoin d' une secrétaire et mais à mi-temps ça convenait pas alors euh NNAAMMEE je lui dis moi j' aimerais bien être à plein temps il me dit je sais pas si on pourra faire quelque chose et en fait ce sont les étudiants et mon directeur qui ont été trouver le président de l' université en lui disant qu' on qu' ils me voulaient à plein temps mais au lieu de dire mon nom de famille ils ont dit nous on veut NNAAMMEE et le président a dit mais qui c' est NNAAMMEE on connaît pas nous si vous me donnez pas un nom de famille je sais pas qui c' est ils ont dit mais c' est notre secrétaire chérie on veut qu' elle et j' y suis restée quatorze ans voilà oui oui on a eh oui eh oui eh oui on a évolué on a et j' ai créé et après je suis allée à Marseille pendant quatre-vingt-dix-sept jusqu' en quatre-vingt-dix-neuf et oui euh quatre-vingt-douze cinq ans je suis allée à Marseille et je faisais voilà on avait monté les I U P et je suis allée à Marseille douze quatre-vingt cinq ans à Marseille parce qu' on avait monté là-bas le un I U P l' institut universitaire professionnalisé de communication et là elle faisait oui oui oui un jour Marseille un jour Aix voilà et je faisais un jour Marseille tu te souviens et je faisais un jour Marseille un jour Aix pour gérer le secrétariat de communication et oui parce que ça continuait comme ça parce que ça continuait et comme il fallait ici aussi alors je faisais un jour Aix un jour Marseille un jour Aix un jour Marseille c' était très bien mais enfin NNAAMMEE est é-~ était un directeur oui on s' entendait bien hein ouais euh mais oui mais en même temps le travail s' est toujours fait hein c' était ouais il m' arrangeait pour mes horaires c' était c' était génial mais on travaillait voilà le travail s' est toujours fait parce qu' en fait on travaillait main dans la main c' est c' est un directeur qui est pas comme les autres faut dire je le reconnais euh il nous disait bon voilà vous avez un travail dans deux jours il faut le faire ou trois jours vous prenez votre temps quand il est fini je vous le demande pas avant et on pouvait travailler parce qu' on travaillait en tandem moi il m' arrangeait pour mes horaires mais quand il était occupé ou qu' il avait oublié ses clefs euh il me téléphonait à la maison euh tu peux venir fermer le bureau j' ai oublié mes clefs tu te souviens exactement voilà on travaillait en tandem mais en fait quand on travaillait en tandem je crois que dans un travail ça marche si on travaille et qu' on commence à se tirer les pattes et qu' on nous exige les horaires moi je sais pas travailler comme ça exactement oui oui quand il y avait un problème et ce travail me convient bien parce qu' il sait que je suis autonome je vais je vais me défoncer pour les gens mais faut pas qu' on m' embête à côté voilà je fais toute seule mh mh oui parce que finalement tu avais eu une expérience de travail à l' U F R qui était un peu pénible attends un peu pénible j' a~ euh j' ai eu une expérience j' ai travaillé euh avant de prendre l' accueil il y a six ans en arrière je gérais tout un U F R je gérais toute la comptabilité de l' U F R c' est-à-dire le département espagnol département euh luso-brésilien le département où il y a toutes les langues orientales le département euh portugais ben ça faisait beaucoup sur mes petites épaules je trouve et j' avais un petit grade alors ça euh j' ai craqué quand cet accueil s' est libéré j' ai demandé à être à l' accueil mais là c' est la oui oui mais là ça me plaît et puis tu toujours NNAAMMEE me disait je crois que tu serais bien dans les relations publiques or il devait manquer quelque chose manque de chance ça s' est pas fait oui oui oui et si il avait monté autre chose je l' aurais toujours suivi ça c' est sûr mais c' est parce que il y avait quand même aussi euh dans ces disciplines expérimentales ouais euh il faut quelqu' un qui rassure les étudiants ça c' était son rôle au-delà de ce simple secrétariat parce que les étudiants euh qui rassure les étudiants voilà voilà parce que enfin je faisais les deux secrétariats mais les étudiants c' est très lourd ah oui oui la gestion des quand vous les voyez à l' accueil qu' ils arrivent par exemple il il y a les bacheliers qui vont arriver là vous en avez qui arrivent en pleurs que ce soit une fille ou un garçon et il faut les rassurer il faut les materner alors quand ils sont jeunes comme ça je les je les tutoie vous voyez pour les façonner leu-~ leur dire leur expliquer euh tout un tas de choses quoi il y en a une il y a un jour je vous donne une expérience il y a une étudiante il y a cinq ans elle est venue elle pleurait elle était avec ses parents elle avait échoué sciences po et quand elle est arrivée devant mon accueil sa maman elle me dit écoutez elle ne veut pas elle veut rien faire elle veut que de l' histoire je lui dit ben c' est pas un problème envoyez-moi la et la la fille qui se met à pleurer je dis attendez mh vous êtes jolie vous êtes mignonne vous avez un beau sourire vous allez réussir elle dit mais non j' ai réussi sciences po je réussirai jamais et je voudrais m' inscrire en histoire je dis bon alors vous allez arrêter de pleurer vous allez aller voir tel bureau tel secrétariat et vous allez demander vos renseignements toute seule c' est pas vos parents de demander les renseignements parce que sa ses parents m' avaient expliquée un petit peu le topo la petite elle est en maîtrise elle a réussi sa maîtrise cette et elle vient me dire toujours merci NNAAMMEE de m' avoir aiguillée de et le jour où je partirai je peut-être il y aura mieux que moi je ne sais pas ça l' avenir le dira l' avenir le dira ah bon ah ça m' étonnerait hein ça m' étonnerait parce que il y a tu sais il y a des choses qui s' apprennent mais il y a aussi un talent naturel quoi toi bon et puis enfin naturel disons que c' est euh dans ta famille il y a toujours eu hein d' après ce que tu m' as raconté il y avait toujours le souci de l' autre de discuter de et oui et oui ou euh ouais ouais moi c' est naturel c' est vrai c' est vrai dans ma famille il y a toujours eu un contact euh public oui oui oui oui oui il y a toujours de l' autre de discuter de mettre les gens à l' aise moi je vois les étudiants ils viennent se plaindre combien de fois et oui il y a si peu de gens qui ont euh ouais ouais ouais ouais ouais ils viennent me le dire ils me disent dans des dans des U F R on se fait jeter c' est fermé partez c' est pas l' heure alors que moi ils des fois ils viennent même à cinq heures moins le quart je suis en train de plier bagage je les renseigne quand même vous voyez donc je je n' arrête jamais quoi mais c-~ c' est un travail qui me plaît euh tu sais j' ai tous mes horaires de bus ici j' ai mes horaires de train et je les renseigne quand je peux bon en ce moment j' ai pas été chercher les horaires de train les nouveaux mais bon je les renseigne quand il faut les renseigner il y a pas de problème mais je vous dis il me demande de tout regardez j' ai même les locations des logements tu vois regarde bon oui pour euh oui oui et puis tu les renseignes là sur ces sujets-là oui oui c' est vrai ça c' est le travail du CROUS ça c' est oui mais j' en ai oui qu' est-ce que tu veux quand il y a pas le CROUS et d' après toi quelle est moi je je pense que en plus tu pourrais euh faire valoir sûrement des comment dire des des aspects de la vie étudiante que les les dirigeants ne connaissent pas qu' est-ce que qu' est qu' est qu' est-ce que tu penses de quoi ils ont besoin les étudiants d' après toi les étudiants ils ont beaucoup bon il y en a qui se débrouillent très bien mais de maternage de réconciliation quand ils sont seuls qu' ils viennent de trois cents ou cinq cents kilomètres ou plus loin ils ont besoin de quelqu' un qui les accueille qui les materne un petit peu qui les soutienne parce que c' est vrai que ils sont perdus quelquefois je reconnais même des garçons hein parfois il y a il y a pas que des filles hein les garçons pareil hein et ils sont contents de trouver quelqu' un qui qui les les soutient quoi et entre eux alors ils se soutiennent pas d' après toi si un peu quand même mais pas tous si si mais pas tous pas tous il y en a qui sont méchants entre eux aussi oui il y a de la jalousie il y a il y a toujours c' est la la vie actuelle qui fait ça quoi donc euh tu vois un petit peu mais sinon tu peux demander à NNAAMMEE hein il travaille depuis cinq ans avec moi six ans comment je suis il est là qu' est-ce que tu veux ah ouais euh euh pour appeler Marseille c' est dièse un ou dièse deux en interne en interne en interne dièse deux dièse quoi dièse deux dièse deux merci je crois hein je sais pas je suis pas sûre bon ben ils ils essaieront hein j' appelle jamais Marseille moi c' est auto-suffisant oui voilà donc euh si vous voulez mon rôle bon et puis voyez comme il y a en ce moment comme il va y avoir les bacheliers demain il y a toutes les associations euh c' est ce soir et demain ils sont là donc demain ça va être plein là alors il y a encore d' autres associations il y a d' autres choses qui vont se greffer ils ils seront tous là demain ah oui mais c' est c' est demain les les résultats du bac c' étaient aujourd' hui ah oui ouais alors demain et oui euh mais mais là quand ils s' inscrivent ils demandent des renseignements sur les filières ou simplement l' inscription euh non quand il y en a qui savent où s' inscrire ils vont s' inscrire dans leur filière qu' ils ont demandé parce que pour pour l' inscription s' inscrit s' inscrit sur internet on fait une préinscription quand on a le bac on fait la confirmation du bac et en lisant internet c' est à ce moment-là qu' on vous donne le rendez-vous alors ils notent le rendez-vous et ils viennent s' inscrire à l' université et après je les dirige justement parce qu' ils savent pas où aller dans leur service dans les secrétariats c' est dommage ai pas de plan à lui donner au monsieur oui d' accord ouais et oui ils savent pas dans les secrétariats ah c' est que de plan de l' université tu veux oh ben mais dans le bouquin que tu as donné tout à l' heure il y est pas ah oui hein hein non ouais j' aurais pu lui en donner un ben il est là dedans ça c' est le nouveau ah oui d' accord tu l' as eu le nouveau voilà c' est là c' est très bien merci NNAAMMEE ben oui oui ben c' est important ça comme ça ils auront une idée d' un peu comment fonctionne notre université oui oui parce que euh notre université fonctionne sur plusieurs sites vous avez Marseille vous avez la maison méditerranéenne des sciences de l' homme ah oui ça aussi donc il faut leur expliquer vous voyez quand les étudiants viennent ici nous on est ici le Jas-de-Bouffan est ici archéo et lettres classiques tu étais allée à au Jas-de-Bouffan oui hein et il y en a ceux qui font archéo je crois hein ils ouais voilà alors il faut qu' ils puissent aller là et il y a des bus voilà faut qu' ils puissent aller là et ethnologie il y a un bus on prend le bus numéro six alors quand les étudiants viennent pendant qu' ils me demandent ce renseignement on prend le bus numéro six je leur dis en montant on peut pas le prendre en descendant et vous vous arrêtez à l' arrêt Pablo Picasso ah bon donc voyez c' est un enchaînement il y a des cours ici vous avez des cours ici au c' est alors le même ah oui c' est ça au restaurant au restaurant universitaire et vous avez des cours qui sont ici là là voilà là ici là il y a des des baraques verts ici on a des cours et on a des cours ici aussi au CROU-~ au à Cuques ah oui à Cuques ouais donc euh voilà et les pauvres étudiants quand ils débarquent vous voyez donc les pauvres étudiants quand ils ils s' en vont et qu' on leur dit vous avez cours à l' Arc de Meyran ils savent pas y aller alors moi il faut que je leur explique bon c' est vrai que mon plan il est peut-être mieux celui que j' ai moi où il est passé mon plan c' est NNAAMMEE qui me l' a pris non ben c' est pas grave hein c' est non il est non c' est toi qui l' a ah c' est moi qui l' ai j' ai été coupé sur le plan regardez quand j' ai démarré avec l' accueil qui était même pas fait et on m' avait mis là-bas en face il faisait très froid en hiver alors moi j' ai tourné ma table et je suis venue de ce côté oui tu avais plus chaud oui bien sûr et ma chef que j' avais à l' époque m' a dit non vous resterez pas là l' accueil sera là-bas j' ai dit ben on va voir qui va gagner et j' ai dit et je gagnerai alors elle m' a regardée elle me dit ben ça eh ben j' ai dit ça et monsieur NNAAMMEE c' est lui qui a tranché le président et qui a dit NNAAMMEE elle sera où elle a mis sa sa chaise et le président c' est lui c' était quelqu' un il a tranché pour que je sois ah oui NNAAMMEE c' était quelqu' un hein euh au soleil parce que l' hiver j' ai pas froid l' été j' ai un peu chaud mais l' hiver non vas-y regarde alors ça c' est l' université voyez donc alors j' explique aux étudiants l' université le secteur D je leur dis à ma main gauche le secteur C à ma main droite c' est de l' autre côté là-bas oui oui NNAAMMEE est de ce côté il est en D son bureau mh ensuite bon on prend les escaliers tout ce qui passe au-dessus de ma tête voyez c' est le A dans la faculté il y a trois U un deux et trois et pourtant c' est U1 c' est pas U3 voilà voilà et derrière sur mes épaules c' est le secteur B mh mh et là ils viennent là je dis maintenant si vous comprenez ça vous vous perdrez jamais tiens NNAAMMEE il y a quelqu' un qui te demande un renseignement vous voyez madame oui bon~ bon rebonjour le département d' histoire s' il vous plaît maintenant j' ai trouvé géo et anglais ah il ferme à cinq heures alors il est fermé il est fermé vous allez voir pour des notes à quatre heures vous montez le grand escalier central et vous allez à gauche D cent trente-huit oui ah D cent trente-huit merci voilà comment je travaille alors vous voyez donc euh il y a pas de il y a pas d' incident c' est vrai que c' est pas facile tous les jours parce que il y en a il y a des ronchons ah quand même tu as des gens qui ben oui par exemple tu as la queue et tu as une femme qui vient là euh je voudrais un renseignement madame suivez la file désolé bonjour ouais ouais bonjour c' est pour vous demander le l' é-~ l' étage d' italien le bureau d' italien c' est A trois cent soixante-trois troisième tu as déjà été bon par là-bas oui oui merci oui voilà alors quand ils arrivent timides ou quoi bon j' ai mais les étudiants je leur ai demandé si ça les gênait que je les tutoie ils m' ont dit non se sent en sécurité oui mais bien sûr bon bien sûr celui qui est en thèse ou doctorat non je je surveille tu surveilles mais quand quand tu l' as connu jeune tu te gênes pas pour le tutoyer j' ose pas trop quand je l' ai connu jeune tu sais qui c' est qui m' écrit d' Amérique tu te rappelles dans la section en communication on avait eu un NNAAMMEE qui t' écrit ah oui c' est vrai NNAAMMEE il a monté son restaurant Amérique tiens il est en Amérique et il m' écrit il m' envoie des mails il me dit NNAAMMEE je vous attends pour venir me voir en Amé~ il s' est remarié parce qu' il avait divorcé avec sa femme il s' est remarié il m' a dit vous avez votre chambre je vous attends à NNAAMMEE ah d' accord ah dis donc ah oui un jour ou l' autre hein et un jour ou l' autre à ma retraite j' irai ah oui ça vaut la peine hein d' aller jusque là-bas c' est vrai et c' est des étudiants non il y a eu des des contacts qui sont restés hein des contacts beaucoup j' ai beaucoup d' étudiants qui sont restés en contact mais maintenant non ça y est ils sont un petit peu perdus ouais on en voit toujours une à la télévision qui était avec nous aussi euh mh comment elle s' appelle NNAAMMEE quand tu regardes sur euh Télé Matin ah bon oui oui oui elle travaille là c' était une étudiante qui était en com avec nous qui a fait ses études en communication ah oui bien euh NNAAMMEE le premier qui m' a fait venir avec NNAAMMEE oui eh ben NNAAMMEE qui était la première section que j' ai connu quand toi tu avais monté la section NNAAMMEE il était sur radio Monte Carlo à la T M C et c' est des étudiants qui étaient chez nous ah oui ah oui mais il y en a qui étaient dégourdis hein ils arrivaient à on sentait qu' ils mais oui oui oui oui oui oui oui oui oui oui avaient envie de se d' intégrer la vie professionnelle ils avaient envie de intégrer euh non mais c' est vrai que moi je trouve que l' accueil euh c' est plaisant mh c' est plaisant faut pas bien sûr un accueil où vous faites rien si je dis à droite à gauche au milieu je vais m' ennuyer mais bon il y a tellement de choses dans un accueil que c' est difficile à expliquer ils vont me demander du fil une aiguille ils vont me demander du scotch ah bon ils vont me demander euh qu' est-ce qu' ils me demandent bon les toilettes ça c' est c' est courant euh des timbres oui des timbres si j' ai de la des timbres non il y en a pas qui essayent de oui ouais euh ou c' est un il faut que je sache où est où il y a un distributeur de billets bon euh tu vois tout ça eh ben il faut que je le sache oui mais bien sûr et bon et les étudiants ils sont contents enfin pour le moment j' ai pas me plaindre hein et dans l' ensemble alors ils sont assez contents de d' être là et ou ils trouvent qu' il y a des choses qui vont pas je sais pas moi mh euh dans l' ensemble ils trouvent qu' il y a des choses qui vont pas quand même et ils osent peut-être pas le dire aux profs alors que toi toi ils te ils peuvent te le dire quand même ils osent pas le dire aux profs euh moi ils me le disent ils me disent ils me disent que c' est les secrétariats les horaires d' ouverture c' est jamais comme il faut moi j' a~ on avait fait un rapport avec NNAAMMEE en disant que les secrétariats au moins une fois par semaine ouvrent le mercredi après-midi parce qu' il y a des gens qui travaillent dans un collège les étudiants qui sont pions alors ils peuvent pas se déplacer il faudrait que ce soit ouvert au moins une fois par semaine l' après-midi on n' a pas réussi hein on a fait le rapport tous les deux et ils ont rien tenu compte tu vois les escaliers là ouais il y a une il y a pas de rampe pour se tenir oui il faut s' écarter alors ceux qui sont un peu handicapés il y a des gens qui sont un petit peu handicapés il y a des vieilles personnes j' ai demandé ça fait trois fois NNAAMMEE de mettre une rampe de mettre une rampe mh c' est un peu bizarre parce que c' est quand même euh normalement c' est dans la loi qu' on doit s' occuper des gens handicapés hein c' est quand même normalement voilà alors moi j' ai vu une étudiante tu sais qui a un un genre de pied bot je sais pas en quelle section elle est alors la pauvre elle se tient sur le mur pour descendre mh c' est scandaleux oui ça c' était c' est scandaleux ça oui on devrait pas voir ça c' est scandaleux et dès qu' on a vu l' an-~ l' anomalie la première fois où nous a demandé le rapport ouais ouais nous on l' a signalé tout de suite tu parles et si tu savais tout ce qu' on avait fait comme rapport tout ce qu' on a signalé c' est c' est de la folie quoi on a on a signalé tout ça mais les autori- mais oui mais seulement euh c' est c' est le problème c' est aussi c' est le pot de fer contre le pot de terre et puis et puis il faut que ça passe dans divers conseils euh alors euh euh voilà voilà voilà mh au gré des trucs NNAAMMEE j' ai appris que NNAAMMEE partait à la retraite quel NNAAMMEE NNAAMMEE euh NNAAMMEE euh NNAAMMEE eh ben oui elle part avant moi tu vois ah elle part avant toi mais NNAAMMEE à la retraite quoi mais qui c' est qui va gueuler dans les ah ben tu sais hein non ah ben on la remplacera mais il y aura des remplaçants oui mais NNAAMMEE c' est un monument NNAAMMEE bien sûr mais les cimetières sont pleins de gens irremplaçables comme on dit qui c' est qui dit ça oh c' est un dicton c' est un dicton ça c' est vrai et oui euh bientôt on sera tous à la retraite de toute façon hein de toute façon nous oui oui ça c' est moi j' ai trois ans encore à tenir et oui moi aussi je crois hein et toi NNAAMMEE mais toi tu es plus jeune que moi encore dix ans dix ans bon vous êtes plus jeunes que nous hein oui quand on sera la retraite on ira le voir à à au Japon on ira le voir pas de problème vous nous hein voilà parce que toi toi tu tu tu as soixante toi eh oui et moi j' ai soixante-deux et j' aurai soixante -trois cette année mh encore encore pour un an oui donc à soixante-cinq voilà voilà oui parce que tu tu tu dois avoir tu vas jusqu' à soixante vous vous allez jusqu' à quel âge mh moi euh jusqu' à soixante-cinq oui mais c' est en général les les hommes jusqu' à euh soixante en général oui soixante cinq aussi soixante oui jusqu' à soixante en général mesdemoiselles bonjour euh l' amphithéâtre H euh c' est lequel on monte les escaliers là droite gauche ah oui là ça va merci elle passe des oraux là non je sais pas mais ce qu' il y a c' est que les étudiants me le rendent bien quoi tu vois ça ça c' est c' est important parce que bon si une hôtesse d' accueil tu le rends oui mh les étudiants non ils sont gentils il viennent ils me parlent de tout leur vie privée ils me parlent de euh peu d' endroits voilà mh mh et oui il y a peu d' endroit où ils peuvent avoir ça hein et c' est une fonction importante oui mais ils ont pas l' air de d' en tenir compte hein non non mais bon parce que ici tu sais non tu sais ici c' est comme ça ici hein il y a beaucoup de gens qui qui habitent loin hein aussi il faut dire hein hein donc euh il il y a pas beaucoup de monde qui restent hein voilà voilà non alors une fois il y a il y a pratiquement pas de profs qui restent dans leur bureau ici il y a l' infirmière elle me dit mais tu devrais me les envoyer je lui dis mais ils veulent pas aller te voir qu' est-ce que tu veux que je fasse ils veulent me parler qu' à moi alors bon parce qu' en principe l' infirmière peut jouer aussi les aides psychologiques ouais peut quand c' est des cas euh des aides psychologiques mais manque de chance cette petite elle voulait voir que moi alors elle vient me parler de ses problèmes et elle voulait un avocat et je me suis débrouillée à voir avec le la V D E là le bureau de la vie étudiante mh j' ai vu NNAAMMEE j' ai dit bon est-ce qu' il y a un avocat dans la fac est-ce que tu peux me dire s' il y a des avocats gratuits pour l' étudiant tu vois même ça je m' occupe normalement c' est pas mon rôle hein je le fais de bon coeur mais c' est pas mon ah oui bon et sinon je m' ennuierais toute la journée si je dirais à droite à gauche au D au A au B je m' ennuierais oui au moins au moins bien sûr oui c' est pour ça que je garde la forme mh mh non mais c' est bien je je suis contente de d' avoir choisi cet accueil franchement parce que ça m' apporte beaucoup quand même sur tous les plans je sais que les étudiants le rendent bien quand on me dit par exemple souvent il y a des personnes d' ici qui me dit oh les étudiants c' est toujours les mêmes ils savent rien faire ils nous barbent ils sont chiants mh euh non oui il y en a oui il faut savoir les prendre mais les les f~ les gens dans les secrétariats ne savent pas prendre les gens avec le sourire eh oui tu comprends eh ben parce qu' ils ont peur que s' ils se mettent à sourire les autres leur demandent hé ben non mais écoute moi il y a une étudiante une fois qui était là il y avait la queue jusque devant l' amphi Guyon euh et c' est faux d' ailleurs il y a cinq ans l' étudiante elle me dit je veux un renseignement tout de suite je lui dis désolée vous êtes pas la seule alors elle me regarde et j-~ elle me dit eh ben de toute façon vous savez pas rens~ renseigner alors je l' ai regardée je lui dis mais si vous êtes pas content de mon raisonnement mademoiselle c' est pas grave avec le sourire je lui dis vous allez chez Plumeau et puis elle me répond et qui c' est ça Plumeau tout le monde a rigolé parce que c' est un dicton aussi vous dites vous allez chez Plumeau c' est chez n' importe qui mh et elle elle savait pas ce que c' était elle me regarde mais qui c' est ça Plum-~ je dis oh mais vous avez qu' à demander vous trouverez vous voyez je reste zen parce que bon mh je lui ai dit mais tout avec le sourire tandis que elles savent pas elles elles disent gna gna gna gna alors que moi je le dis avec diplomatie et le sourire simplement voilà ouais ouais mh et et j' arrive très bien hein eh oui les gens on s' en rend pas compte que finalement si les gens te trouvent sympathique ils vont pas te gêner on s' en rend pas compte ils vont pas t' embêter non ils me gênent pas moi ils me gê-~ ils me ils m' embêtent pas ah qu' est-ce que c' est ça là une alarme ça c' est une alarme il y en a un qui a dû ouvrir une porte tu sais que maintenant il y a des portes partout ah oui ah la la l' alarme qui sonne l' alarme non sinon je suis bien je reconnais que j' ai un travail très plaisant mh pour moi personnellement parce que maintenant oui parce que quand euh tu évidemment oui mais parce que je me suis investie dans plusieurs choses si j' étais restée ce serait la routine mais là c' est pas de la routine pour moi puis là vous voyez pour la la rentrée des bacheliers on travaille tous en tandem et comment ça s' organise alors la la cette rentrée des bacheliers ben c' est madame NNAAMMEE qui a fait euh organiser un petit peu tout le grand hall bon va d' a-~ avoir toutes les associations pour demain qui seront là et puis on travaille en tandem et là c' est des étudiants qui prennent des assurances qui c' est des étudiants qui qui alors ça c' est des assurances hein après là-bas c' est la Maison de l' étudiant aussi pour les logements pour tout ça ça c' est le CROUS des assurances là et oui c' est un problème les logements non ça NNAAMMEE lui c' est pour euh les étudiants tu sais quand ils ont leurs notes et qu' il y a un problème qui va pas de notes lui NNAAMMEE il connaît par exemple quand on veut se s' inscrire en deux cursus lui je l' env-~ j' envoie les étudiants là donc ils sait les gérer ah c' est NNAAMMEE mh là-bas je ne sais pas qui c' est il va y en avoir deux ou trois encore tu vois donc euh ce sera non c' est un travail moi je j' estime parce que j' ai posé la question à au secrétaire gé général une fois j' ai dit vous savez euh monsieur NNAAMMEE on devrait faire un une communication un stage de communication avec les secrétaires alors il m' a regardée il m' a dit oh ma pauvre il j' ai dit mais pourquoi on euh ça se fait pas il me dit on a essayé de mettre en place ce stage et les secrétaires ont répondu nous ça fait trente ans qu' on est là on connaît notre boulot on n' a pas besoin et oui ça oui et elles ont pas besoin elles si on a besoin parce que la communication si vous dites quelque chose qui est de travers ça sera répété de travers au fur et à mesure du fil et elles ont pas voulu eh oui donc les étudiants viennent te voir elles ont pas voulu la plupart du temps ils viennent et ils me disent bon on vient vous voir parce que vous êtes la plus gentille de la fac on nous remballe d' un bureau à l' autre d' un bureau à l' autre je dis bon alors dites moi votre blème et je me décarcasse selon ce qu' ils m' ont dit oui tu téléphones j' essaye d' appeler la secrétaire je téléphone je voyez et j' arrive toujours hein j' arrive toujours à mes fins parce que mh c' est comme ça je suis comme ça je vais pas l' inventer et oui alors le problème ça va être de te tu tu penses pas à former quelqu' un un successeur non je me suis formée toute seule bon c' est dans mes gènes peut-être oui d' accord mais personne m' a aidée hein au début quand j' ai pris l' accueil il y a personne qui m' a aidée NNAAMMEE ça fait que trois ans qu' il travaille avec moi ouais sinon avant je recevais je vous dis j' avais le public jusque dans l' amphi Guyon personne m' a aidée ben ils se débrouilleront ouais je suis désolée regarde quand je suis rentrée chez toi et je me suis bien débrouillée j' étais toute seule bon vous m' avez aidée oui et pourquoi tu veux que je forme quelqu' un la fille elle les les gens que tu peux former dans la salle d' accueil chacun a sa personnalité oui d' accord mais quand même bon hein euh on a travaillé collectivement oui c' est c' est c' est vrai c' est vrai si tu veux et c' est différent pardon mais vas-y vas-y oui oui alors dans cette fac pour tu vas chez NNAAMMEE à la logistique ou il y a NNAAMMEE à la à la D L d' accord O K pas d-~ pas de problème mais ça c' est pas des étudiants alors c' est un gardien qui travaille chez nous là NNAAMMEE il sait pas où c' est mais moi ah oui j' ai renseigné voilà la personne ressource ça s' appelle hein quand je vais partir je vais avoir ma tête elle va fumer et tu finis quand là tu tu attends les non mais là euh le vingt-cinq juillet ah oui pour pour euh à cause des bacheliers et ils s' inscrivent jusqu' au vingt-cinq trois ans ah là non le vingt-cinq juillet je suis obligée de rester à cause des bacheliers on est obligé jusqu' au vingt-cinq juillet il y a les inscriptions des bacheliers tout à fait ah oui et on est là mais après on récupère hein tu crois pas que je leur fais cadeau là-haut d' accord non ben c' est c' est c' est le moment le plus utile hein ceux qui ont jamais le plus utile jusqu' à jusqu' au mois de novembre pratiquement on a du boulot on arrête pas on va pas arrêter mis les pieds à la fac alors le plus terrible aussi je vais vous dire quelque chose je sais pas si au Japon c' est la même chose c' est les parents c' est le papa et la maman alors là ah bon c' est la totale vous avez la maman très autoritaire qui arrive qui s' installe comme ça et qui vous dit bonjour madame alors le menton très haut très oui bonjour madame alors moi je reste avec le sourire parce que j' ai vu la fille ou l' étudiant euh le garçon qui est là euh je viens chercher des renseignements parce que je voudrais m' inscrire à l' université alors moi je regarde la dame je lui dis c' est pour vous avec un petit sourire et très gentiment alors elle me regarde elle dit non c' est pour ma fille je dis votre fille est là elle me regarde oui euh vous permettez que je lui parle parce que demain elle va revenir faudra que je lui réexplique la même chose alors euh je préférerais lui expliquer moi ah c' est pas mal bonjour vous pouvez me dire où est le C I O s' il vous plaît alors vous allez dehors vous montez les escaliers métalliques là derrière c' est là oui d' accord O K merci au revoir au revoir voyez alors je lui dis à la mère alors il y en a une un jour elle était vexée beaucoup elle fait à sa fille viens ici approche-toi je dis vous écoutez bien mademoiselle hein alors elle vient écouter et puis il y en a une autre une fois je l' ai laissée faire le lendemain sa fille est revenue ou son fils qui me dit ma mère elle m' a expliqué mais j' ai rien compris je lui dis ben tu diras ta maman que c' est toi qui fais les études c' est pas ta mère exactement et un jour il y en a un le papa et et la maman et il y avait le fils aussi pareil ah bon ah oui alors ça fait que deux alors c' est la mère qui s' installe et le père et le fils pas le droit de parler ah c' était une maîtresse femme alors là et puis bon alors quand même je me suis excusée je dis écoutez vous me les vous parce qu' il en plus il elle savait pas ce qu' il voulait faire je dis bon ben laissez-moi votre fils je lui explique et son père qui lui dit à la la mère il lui dit tu vois elle a raison la dame hein c' est pas nous qui faisons des études c' est notre fils alors laisse-la laisse-le avec cette dame voilà il y a des des cas comme ça voyez des mais les parents c' est c' est une horreur une horreur bon ils s' inquiètent c' est normal ben oui c' est ben oui ils s' inquiètent c' est normal mais enfin ils devraient penser que il y a des gens professionnels voilà il y a des gens professionnels pour expliquer et voilà donc euh voilà ma vie eh ben elle a été très bien expliquée oh ben euh peut-être il y a des petites erreurs vous verrez bien vous relirez voilà comme ça tu ta ta voix sera au Japon elle est en Russie elle est en Russie en Biélorussie ma voix connue par les étudiants elle est en Russie oui elle est en Ru les étu-~ alors quand j' étais au secrétariat de communication avec NNAAMMEE j' ai été filmée j' ai été interviewée sur magnétophone j' ai été interviewée sur papier mh j' ai été applaudie dans les amphis les étudiants tu te rappelles histoire d' NNAAMMEE oui oui oui oh fan nous en avons bavé alors un jour il y a un professeur qui était dans notre section et il invite un journaliste qui maintenant est plus journaliste il s' appelait monsieur comment il s' appelait NNAAMMEE NNAAMMEE il l' invite et ça se passait dans l' amphi Guyon oui voilà et il y avait oh je sais pas moi quatre cents étudiants hein dans l' amphi quatre cents c' était plein ah oui oui c' est exact quatre cents à cinq cents étudiants quelqu' un un peu de tendance écologique très à la mode quand même voilà écologique mh mh alors euh ce monsieur NNAAMMEE le professeur il me dit NNAAMMEE tu peux aller chercher euh un verre et deux bouteilles d' eau parce qu' on va avoir soif alors je vais à la présidence je demande des verres des s bouteille d' eau et je rentre dans l' amphi avec mon plateau et moi dans ma tête je me disais attention de pas parce que l' escalier c' est des paliers et je me disais ne tombe pas parce que les étudiants vont rire fais attention de bien tenir moi je moi je voyais que les escaliers et tout d' un coup l' amphi il fuse d' applaudissements ouais NNAAMMEE NNAAMMEE NNAAMMEE moi j' étais rouge avais les oreilles qui chauffaient je pose le plateau devant ce professeur et ce ce NNAAMMEE là ce journaliste et je me retourne devant les étudiants et je fais juste un sourire et c' est pareil ça refuse d' applaudissements et j' ai vu que ce professeur était pas content et il était vert et puis le le journaliste il était pas mieux bon et le soir on m' avait donné l' ordre de préparer un apéritif à notre cafétéria je prépare l' apéritif et le journaliste vient à côté de moi il me dit vous permettez que je vous appelle NNAAMMEE comme les étudiants je lui dis ben il y a pas de problème monsieur il me dit mais il y a quelque chose que je voudrais vous dire c' est moi qui étais la vedette mais je crois que s' il y avait eu un applaudimètre c' est vous la vedette et non moi excusez-moi monsieur je lui fais je vous ai volé la vedette il me dit non mais c' est rare quand on une une une secrétaire est applaudie comme ça et ça fini comme ça donc euh c' est vrai oui c' était un temps un épisode épisode était de la de ta longue carrière longue carrière oui et et avec NNAAMMEE on a aussi fait un colloque ça aussi notre colloque ah oui oui c' é~ c' était le colloque où le les les gens qui le le président de la société française des sciences de l' information et de la communication il s' affolait complètement et il disait euh rien n' est prêt tout à fait euh et en fait et une semaine avant euh il fallait tout faire et puis le jour où les gens sont arrivés j' ai tout fait toute seule tout faire sinon ils s' inscrivaient toi t' é~ lui il était parti je sais plus où dans quel pays pendant deux mois deux trois mois il m' a laissée me débrouiller toute seule je devais me faire opérer j' ai reculé mon opération pour lui faire son colloque oui oui je l' ai laissée mais ça a très bien marché et et ça a très bien marché oui j' ai mais ça je l' oublierai jamais ce colloque parce que franchement je suis restée dans la faculté jusqu' à minuit ah oui oui oui il pleuvait c' était au mois de mai tu te souviens j' étais dans le bureau là-bas de communication trempés il fallait que moi je les aiguille sur l' hôtel ah oui c' est vrai c' était extraordinaire en mai les gens arrivaient trempés qu' on les on avait mis un car enfin ça ça marchait on avait fait une orga~ en quinze jours on a fait une organisation de ce colloque je vous assure ça marché euh mais alors c' était de la rigolade hein eh ben à minuit dans l' université c' est sinistre ah ben ça on peut le dire oui c' est une horreur vous entendez tous les bruits mais on était trempé en plein mois de mai on a allumé les chauffages pour faire chauffer nos chaussures nos vêtements on était mouillé mouillé mouillé mais bon et on a été boire le champagne à minuit et demi une heure du matin oui ben là bien sûr mais ça s' était bien terminé hein ça s' était très bien terminé d' ailleurs il y a une photo souvenir hein une photo souvenir des filles il y en avait une aussi chez les linguistes oui oui mh mh ah oui oui non pour ça euh NNAAMMEE je l' oublierai jamais pour moi ça été un directeur ah oui à cette époque-là c' est vrai c' est ah ouais euh maintenant c' est un peu plus scientifique mais c' est un peu moins humain ce que je fais tu vois oui oui moins humain moins humain voilà mais s' il avait monté quelque chose je le suivais encore hein il le sait hein je suis petite mais bon ça va je suis non non c' est franchement c' est je regrette pas mes quatorze années passées avec NNAAMMEE ça je peux vous dire que il est génial ouais c' était c' était toute une époque parce qu' il y avait pas il y avait une équipe il y a c' était une bon on donne l' impulsion mais il y avait quand même derrière des gens qui avaient envie de faire des choses il y avait il y avait des gens bon il y en avait d' autres qui avaient envie de traîner les pieds comme toujours mais bon mais dans l' ensemble il y avait quand même des gens qui beaucoup d' investissements et puis les étudiants étaient casés professionnellement c' était c' était très bien tout à fait tout à fait tout à fait oui oh dans dans l' ensemble au début ça vache-~ ça avait vachement marché hein au début au début ça marché hein tout à fait à l' I U P les étudiants il y en a eu beaucoup de casés hein même en com hein puisque NNAAMMEE elle était en com et elle a fini son journalisme à Paris et elle passe à la télé tous les matins quand je la vois je dis dire qu' elle était chez nous celle-ci ouais ouais oui oui oui bien sûr ça fait plai-~ mais j' ai plus de nouvelles mais ça fait plaisir de la voir et avoir réussi en rentrant simplement en DEUG communication et réussir sa carrière de journalisme voilà bon eh ben voilà NNAAMMEE on va te laisser euh tu as fini presque tu as fini journée là hein voilà tu es la denière à rentrer j' ai beaucoup parlé oui je vais partir j' ai fini excusez-moi de vous avoir euh importuné surtout en bavardage merci NNAAMMEE au revoir au revoir NNAAMMEE et merci à toi