unifr12a02m

Corpus:
OFROM (O)
Nom de fichier:
unifr12a02m
Contact:
Mathieu Avanzi, Marie-José Béguelin, Frederica Diémoz
Résumé:
vie au Népal
Date d'enregistrement:
20/07/2012
Durée d'enregistrement:
00:11:27
Nature du signal:
audio
Qualité du son:
environnement peu bruité
Anonymization status (recording):
script Daniel Hirst
Niveaux d'annotation:
Annotation automatique
Identifiant:
unifr12-mpa, unifr12-mpb
Âge:
61+, inconnu
Sexe:
M, F
Profession:
médecin (retraité), inconnu
Niveau d'études:
études supérieures, inconnu
Lieu de naissance:
inconnu, inconnu
Statut de l'annotation:
automatique
Type:
entretien
Secteur:
privé
Milieu:
amical
Modalité:
oral
Nombre de locuteurs:
2
Situation de l'enregistrement:
face_à_face
Sample address:
/annis-sample/ofrom/unifr12a02m.html
Texte:
et puis euh après on se trempe dans la ville et pour la plupart des gens qui sont la première fois là c' est un grand choc parce qu' ils jamais vu une ville comme ça qui a tellement bruyante il y a tellement de gens qui sont partout dans les rues sur les trottoirs qui font n' importe quoi il y a des feux qui brûlent sur les trottoirs trottoirs il y a des gens qui qui font la cuisine là il y a des enfants qui jouent dans la dans la boue et puis le taxi gentiment comme en Inde euh prend son chemin par cette foule tout gentiment parce que tu veux pas euh rouler sur des gens ça euh là maintenant je suis euh habitué à ça mais la première fois j' étais complètement choqué mais c' est quand la première fois que tu y es allé en fait oh il y a quand même euh dix-sept ans dix-sept ans la première fois ça beaucoup changé entre temps mais euh la situation des des des rues dans la ville c' est toujours la même il a pas changé tu sais tu as tous ces petits euh magasins comme en Inde deux mètres cinquante de largeur avec tous les trucs stockés là-dedans euh des euh tu as toujours tout tu sais des batteries des des enveloppes des coca-cola du chewing-gum des mangues du poivre du sucre euh des euh oui des des des CD' s de la musique indienne tu as tout dans un mélange énorme tu peux avoir tout et après il y a ces euh petits magasins où ils réparent les vélos où tu vois tous ces euh squelettes de rouille euh essayent de de faire quelque chose avec tout d' un coup tu arrives il y a un temple tu tu sais il y a tout euh en en en suivant gentiment avec voiture c' est jamais vite tu vois tout des magasins des temples des des lieux de réparation des stockages de riz de nouveau un petit temple c' est tout mélangé dans cette société et ça fait le charme ouais mais ça peut être aussi étouffant des fois non oui oui oui surtout euh lorsque tu euh tu vois les enfants beaucoup de gens supportent pas parce que tu es c' est clair lorsque le tra amorce le trafic est tellement dense que tu as des bouchons alors tu es bloqué et lorsque tu es bloqué tu as le temps de regarder à gauche et à droite mais les gens aussi alors les les enfants qui s' approchent des voitures qui frappent qui frappent à la euh à la porte ou la vitre euh pour dire bonjour mais parfois il y a aussi des des garçons qui te montrent des immenses blessures terrifiantes dans le bras ils montrent comme ça puis il dit roupille roupille roupille roupille et euh tu es choqué jusque tu apprends avec les le temps que ce sont des blessures fausses tu sais ils ils ils préparent très raffiné ça avec du sang et avec du euh du matériel de plastique euh ils ont rien du tout mais ils te montrent ça euh en espérant que tu donnes et beaucoup de gens donnent parce qu' ils savent pas que c' est une euh une fiction alors il y a tout tu sais et comme ça gentiment tu t' approches approches de ton hôtel où tout d' un coup le monde change complètement là tu es de nouveau euh dans le monde euh comme comme partout tu sais avec des euh des serveurs en uniforme avec la les les bons dîners puis euh un jardin magnifique tu es assis là et tu prends ta bière et puis euh il y a plus rien du tout que ce que tu as vu juste avant ça c' est un immense contraste parce que les hôtels c' est comme des oasis tu sais euh dans cette euh ville euh intéressante mais aussi monstrueuse ouais ouais mais tu te sens tu cu- amorce tu culpabilises pas dans un sens des fois quand tu es justement dans dans cet hôtel et puis tu sais ce qu' il y a ce qu' il y a dehors non je crois pas parce que si euh si je le fais pas euh est-ce que euh j' utilise cet argent pour aider ces gens non pas vraiment c' est-à-dire si euh je fais un voyage là ce que j' ai fait tellement beaucoup de fois si je le fais pas je crois j' ai plus j' ai jamais mis la somme que j' ai utilisée pour ça sur un compte d' aide dans ce pays tu sais tu as jamais fait ça non j' ai euh écoute j' ai euh j' ai payé euh deux projets non trois c' est-à-dire une fois on a on a réalisé un projet dans le dans la partie ouest du Népal où il y a pas du tourisme de tout dans une struct amorce dans un euh un village qui fait du du canton de Kailaris et c' est vraiment très très lointain il y a pas un seul euh touriste européen là et là on a installé un un ambulatoire pour euh aid- amorce euh pour la médecine enfantin et puis là j' ai euh j' ai acheté un euh toute une structure euh que j' ai achetée de l' armée suisse pour installer là pour euh pour faire la petite chirurgie pour euh traiter les fractures simples et cetera et cetera ça m' a coûté pas mal d' argent alors j' ai sponsorisé ça on a installé ça mais plus tard ça s' est euh ça été tout détruit par euh par euh la la guerre avec les Maoïstes ils ont tout pris on n' a on n' a plus le droit d' y aller et après euh j' ai on m' a dit que tout était euh volé ou vendu ça c' était une chose et puis euh non sinon j' ai pas eu beaucoup de contact ailleurs ouais mais ça c' était un grand projet mais qui s' est c' était euh pas une réussite à cause de la guerre ouais d' ailleurs tu aurais pas envie de de refaire j' étais plus jamais là j' étais plus jamais là peut-être je un jour je visite j' ai beaucoup aimé ce terrain on a fait des voyages euh euh en nord ça s' appelle le Doti c' est toute cette région très très intéressante et les gens sont magnifiques ils ont eu jamais du contact ou presque jamais avec des Européens dans ces villages surtout les femmes ont regardé comme euh comme quelque chose de bizarre ils ont ils ont rigolé ils ont ils ont parlé euh derrière la main et je savais pas de quoi ils parlaient mais ils ont ils ont beaucoup rigolé en me en me voyant parce qu' ils ont ils ont jamais vu un Européen de ces euh parce que je suis grand je suis blanc et ça c' était euh tout à fait euh une attraction n' est-ce pas comme dans un comme un animal dans le jardin zoologique euh c' est mais euh très accueillants les gens mais euh on ne peut pas s' imaginer comme c' est euh comme c' est comment dire euh pas développé du tout n' est-ce pas il y a bon il y a l' électricité maintenant mais sinon euh les gens sont très très très loin de tout suites de syllabes incompréhensibles mais ça j' ai eu seulement une seule chose là la plupart du temps j' étais dans la vallée de Katmadou qui est euh oui qui est très touristique c' est clair j' ai jamais fait un voyage vraiment très très loin dans les euh dans les euh lieux inconnus sauf une fois oui lorsque j' étais dans le comme ils disent le Far West ouais tu disais dans la partie où il y a trop peu de de touristes là-bas hein oui oui oui oui oui oui c' était la seule fois ouais ouais mais tu disais tu disais justement que tu avais fait seulement un projet un peu humanitaire et tu disais que ça te dérangeait pas d' être dans le suites de syllabes incompréhensibles euh ça c' était un projet humanitaire euh à une échelle un peu plus grande mais euh à part de cela j' ai fait euh deux choses qui étaient beaucoup plus simples mais à la fin plus efficaces de ce projet où on a eu des idées un peu euh grandioses n' est-ce pas de d' installer là une structure médicale ça a complètement raté parce que c' était pas seulement la guerre c' était autr- amorce aussi notre naïveté on a complètement sous-estimé les difficultés que ça donne non mais les autres deux choses j' ai euh j' ai payé tout l' éducation d' une fille d' un Tibétain que je connais beaucoup et puis euh qui a aussi aidé lorsqu' on a adopté notre fille un homme qui est maintenant euh au Connecticut en US et c' est et j' ai rencontré sa fille qui était petite ce temps-là elle s' appelle et j' ai euh on a payé tout l' éducation dans une école privée pour elle parce qu' ils ont il a pas eu les moyens de faire ça maintenant elle est euh dans un dans une structure universitaire aux Etats-Unis elle m' a euh écrit une lettre où elle a dit écoute merci beaucoup euh sans vous jamais je serais où je suis maintenant ça m' a euh bon il faut pas exagérer mais ça ça m' a fait quand même euh un sentiment de frisson n' est-ce pas parce que j' ai même pas pensé qu' un jour ce serait comme ça j' ai payé cette école comme ça mais pendant des années et puis le troisième c' était euh la soeur de où j' ai payé tout l' éducation jusqu' à maintenant toutes les écoles privées euh j' ai payé euh et aussi euh la formation post-école j' ai aussi payé et maintenant elle est à Munich en Allemagne euh elle fait euh une une carrière dans le ser amorce dans le secteur tourisme et je crois c' est c' était bien oui elle était elle est aussi contente c' est euh je je personnellement je crois que c' est mieux de de faire des investitions comme ça po- pour les personnes qu' on connaît euh et c' est plus efficace que arroser des structures non-gouvernementales où tu sais jamais ce qui se passe avec l' argent tu sais euh l' effet un à un avec des personnages je crois c' est plus efficace ou de faire du parainage même pour une association suites de syllabes incompréhensibles tu choisis un u- amorce un individu en particulier ça c' est aussi ça c' est aussi bien oui oui oui oui nan nan tout à fait je suis d' accord mais tu sais euh il y a euh il y a beaucoup de de bonne volonté mais euh j' ai quand même vu beaucoup de bonne volonté dans ce pays qui était euh qui était détruite