unifr12a06d

Corpus:
OFROM (O)
Nom de fichier:
unifr12a06d
Contact:
Mathieu Avanzi, Marie-José Béguelin, Frederica Diémoz
Résumé:
comment se déroule une leçon de chant
Date d'enregistrement:
15/09/2012
Durée d'enregistrement:
00:10:13
Nature du signal:
audio
Qualité du son:
enregistrement défectueux
Anonymization status (recording):
script Daniel Hirst
Niveaux d'annotation:
Annotation automatique
Identifiant:
unifr12-mra, unifr12-spa
Âge:
21-60, 21-60
Sexe:
M, M
Profession:
étudiant, enseignant de chant
Niveau d'études:
études supérieures, études supérieures
Lieu de naissance:
inconnu, inconnu
Statut de l'annotation:
automatique
Type:
entretien
Secteur:
privé
Milieu:
amical
Modalité:
oral
Nombre de locuteurs:
2
Situation de l'enregistrement:
face_à_face
Sample address:
/annis-sample/ofrom/unifr12a06d.html
Texte:
voilà alors tu es prof de chant tu enseignes depuis deux ou trois ans à au suites de syllabes depuis ça va faire euh deux ans et demi depuis la rentrée de deux mille dix deux ans et demi puis tu donnes également euh des cours privés surtout tu fais euh beaucoup de concerts voilà quelques con amorce ouais ça dépend des périodes c' est pas toujours pareil mais c' est vrai que quelques concerts environ cinquante pourcent d' enseignement et puis cinquante pourcent de l' activité de scène on dira voilà alors j' aimerais te poser quelques questions sur ton métier d' enseignant et en particulier j' aimerais savoir comment se déroule euh une leçon euh une leçon type en fait comment est-ce que tu travailles avec tes élèves alors je dirais la première chose qu' on fait quand un élève arrive c' est déjà c' est important de s' enquérir un tout petit peu de de son état de santé de son état général si si il est en bonne forme parce que le chant c' est quand même un truc particulier qui ben voilà un pianiste qui joue euh qui va jouer une une invention à deux voix devant son prof euh au cours de piano il va peut-être pas c' est peut-être pas très important si il a euh un rôti sur l' estomac qu' il a mal digéré enfin c' est c' est pas forcément quelque chose qui est peut interférer autant que dans le chant ce qui fait que je je en général je prends toujours un petit peu de temps pour pour euh demander comment ça va si si si la carcasse fonctionne enfin si si le corps va bien si si le si si la personne est en bonne forme puis après on commence directement ben mh par exemple si le si l' élève à déjà chanté parce qu' il avait parce qu' il avait du temps pour s' exercer avant qu' il a fait son son son entraînement entre guillemets euh on s' entraîne pas pour le chant comme on s' entraîne pour euh pour un match de foot mais c' est s' il a déjà chanté un peu ben alors on va peut-être directement travailler dans du répertoire et puis après s' il a rien fait ben on va voir un petit peu en fonction des besoins de ce qui faut faire euh tu donnes des leçons de euh combien de temps à peu près en général je planifie bon officiellement les leçons dans les écoles de musique elles ont elles sont de trente de quarante ou de cinquante minutes donc en général sur une leçon de quarante minutes objectives je prévois toutes les quarantes-cinq minutes ou toutes les heures comme ça j' ai aussi justement le temps euh sur les quarante-cinq minutes de prendre justement cinq minutes pour discuter un tout petit peu au départ donc le temps de leçon imparti en principe j' aime bien être entre quarante minutes et soixante minutes d' accord et puis là ce moment-là euh une fois que euh je dirais qu' on enclenche le chronomètre entre guillemets parce que je suis pas forcément hyper euh à cheval sur les heures mais euh j' enclenche le chronomètre une fois que je me suis justement euh soucié de comment allait la personne et cetera donc on travaille sur quarante minutes mais au-delà d' une heure je dirais avec des élèves qui sont pas des élèves professionnels ce qui est le cas euh de de ce qui est mon cas par rapport à l' enseignement puisque j' ai pas je travaille pas avec des élèves professionnels euh c' est pas non plus judicieux de travailler plus que quarante quarante-cinq minutes euh cinquante minutes au maximum donc la grande différence avec un prof euh de piano de euh de ou de violon c' est que quand tu vas commencer ton cours tu vas commencer à faire des des exercices tout ce qu' on appelle la pose de voix c' est ça voilà alors on va faire de la pose de voix puis peut-être même avant de faire de la pose de voix c' est peut-être pas forcément extrêmement différent d' un d' une leçon de piano parce que les pianistes les violonistes font aussi des des exercices font peut-être aussi des gammes font aussi des choses pour pour pour s' activer ou se détendre euh la main enfin je me rends pas tout à fait compte même si j' ai fait du piano à l' époque mais pour dire on va travailler peut-être corporellement parlant c' est-à-dire voir comment comment on est un sujet qui est au niveau du corps assez facile à s' imaginer c' est toutes les questions de posture comment l' élève est dans sa statique comment est-ce qu' il est debout euh est-ce qu' il est bien dans son corps est-ce que c' est harmonieux pour chanter pour émettre des sons pour communiquer avec un public pour euh pour éventuellement être mobile sur une scène si on travaille avec des gens qui font de l' opéra ou si j' ai quelques élèves qui sont une élève particulièrement qui est comédienne professionnelle je fais un travail avec elle un tout petit peu différent des autres parce qu' elle a une conscience de son corps beaucoup plus élaborée que que les autres donc là on commence avec des choses peut-être plus spécifiques mais on on va c' est clair euh s' occuper d' abord de toutes ces questions de posture et de corps pour voir un tout petit peu dans quel état on est avec l' instrument parce qu' on doit fabriquer son instrument c' est bien ça exactement le votre instrument ben il est il est vous l' avez toujours avec vous les chanteurs ont toujours leur instrument avec vous avec eux mais d' un autre côté c' est pas parce qu' on le porte avec soi qu' on le porte vraiment tout le temps dire les jours vous avez un instrument qui est si je prends une comparaison avec des instruments à cordes ben un une une bonne voix euh je dirais un un baryton ou un ténor qui a une voix qui se rapprocherait au niveau de l' ambitus d' un violoncelle un jour il a l' impression d' avoir son violoncelle avec lui puis il commence à chanter puis le violoncelle est là un beau violoncelle avec bien brillant tout super puis un autre jour il a peut-être l' impression d' avoir un alto dans les mains même qu' il a le même instrument parce que la voix est plus courte parce qu' il a peut-être justement pas bien dormi ou bien ou bien qu' il y a d' autres facteurs qui vi- amorce viennent euh déranger un petit peu son son son son état général son instrument sera moins brillant l' ambitus sera moins large il y aura plus de peine à monter à descendre euh aussi un autre jour ça sera peut-être euh encore plus petit c' est c' est très variable en fonction de de l' état dans lequel on se trouve il y a pas que l' état mh ça c' est vrai euh non plus général physique il y a aussi l' habitude parce que quelqu' un qui travaille d' une semaine à l' autre de temps en temps chez lui ou bien quelqu' un qui en fiche pas une et puis qui qui fait que son travail à à la leçon ça s' entend parce qu' en général on retrouve un petit peu l' instrument aux mêmes endroits qu' où on l' a laissé avant mh donc euh c' est vrai que ce travail-là il s- amorce est c' est court dans la session de travail mais c' est important de d' avoir une euh je dirais une oreille assez réactive dès qu' on entend quelque chose dire voilà qu' est-ce qui est en place physiquement qu' est-ce qui est pas en place physiquement qu' est-ce qui est en place au niveau du souffle qu' est-ce qui est pas en place au niveau du souffleq u' est-ce que je corrige pour que on arrive à avoir l' instrument tel qu' on a le clavier du piano devant soi d' accord mh puis après ben il y a il y a toute la phase euh technique plus précise par rapport aux recherches du son et puis après je dirais la troisième phase d' u- amorce d' une leçon donc euh c' est plutôt l' aspect euh interprétation répertoire et cetera donc je je en général je planifie trois choses une activité un un peu un une analyse corporelle une anamnèse corporelle associée à une à toutes les questions respiratoires et un travail disons euh répertoire ça fait deux ou trois ça dépend donc euh s amorce corps souffle ré- amorce et répertoire suites de syllabes incompréhensibles corps souffle voire répertoire disons maintenant peut-être une question qui concerne pas suites de syllabes l' organisation de enfin la planification d' un cours mais-ce que ça change de travailler avec euh un ténor ou bien une euh une femme parce que j' imagine que voilà les repères sont pas les mêmes euh est-ce que est-ce qu' il y a est-ce que ça change fondamentalement ou pas alors je dirais c' est ç- amorce ça chan- amorce dans un sens oui dans un sens non euh par expérience pour avoir travaillé dans dans en en en étude avec des voix différentes de la mienne je trouve qu' il y a des similitudes euh et des des choses différentes d' un côté de l' autre je m' explique si si on travaille par exemple moi j' ai travaillé avec un baryton basse pendant un certain nombre d' années euh c' est clair que on n' a pas les passages aux mêmes endroits la voix n' a pas les mêmes registres aux mêmes endroits la couleur de la voix n' est pas la même donc les les les les les les palettes d' expression au niveau colo- amorce coloration vocale sont pas les mêmes chez un baryton que chez un ténor ça c' est sûr sont pas les mêmes encore moins les mêmes chez un baryton que chez une soprano donc voix d' homme voix de femme c' est clair qu' il y a il y a un changement mais je dirais que par rapport à la technique générale ce qu' on fait pour pour rétablir un instrument qui marche qui soit fiable avec lequel on puisse chanter on puisse travailler que ça soit une basse une alto un soprano un ténor la technique est une bonne technique saine pour monter pour descendre elle reste la même c' est-à-dire que on va é- amorce les les choses sont simplement géographiquement euh placées différemment les passages sont à des endroits différents les changements de registre donc du coup ça reste la même mh euh les les mécaniques sont sont quand même pareilles mais décalées dans la hauteur c' est tout comme si on commence à jouer une gamme de piano ben fa sur un piano on commence avec la note fa puis si on joue une gamme majeure de si ben on commence avec la note si mais ça reste toujours une gamme majeure ça reste toujours le son du piano d' accord ouais mh donc euh c' est pas c' est pas vraiment différent c' est différent un petit peu au niveau géographique OK euh puis après moi j' imagine qu' il y aussi euh par exemple si tu travailles avec un ténor euh vu que euh euh est-ce qu' il y a euh est-ce que l' élève aura tendance à à apprendre un peu par euh mimétisme voilà je me suis souvent posé la question est-ce qu' il y a ce est-ce qu' on rencontre ce phénomène est-ce que par exemple tu lui montres un exercice lui il aura tendance à il va peut-être ne pas comprendre ce qu' il doit faire corporellement mais il va essayer de copier un petit peu le son qu' il a entendu ça c' est une ch- amorce euh est-ce que alors ça c' est c' est un c' est une question absolument pertinente le la la le truc c' est que il y a de tout i- amorce on peut se mettre des deux côtés on peut se dire c' est bien parce que il y a euh une possibilité de comparer puis de dire le résultat sonore est tel donc du coup je vais faire en sorte que ça sonne comme lui ou comme elle si c' est un soprano qui travaille chez un soprano mh mh ouais ça peut marcher parce que il y a il y a des gens avec qui ça marche parce qu' ils ils ils ils ont une l' image du son et puis ils émettent le son et puis dans l' émission ils se rendent compte que ça va parce que c' est libre parce qu' ils ont la voix qui marche parce que le son était bien donc du coup la cause devient conséquence puis ça peut être aussi le contraire suites de syllabes un danger aussi je pense ouais exactement et puis alors ça ça va avec les gens qui sont qui qui arrivent à disons à à qui arrivent à se disons il faut faire attention quand on parle de mimétisme c' est on peut imiter on peut faire comme le prof comme la personne qui qui qui donne l' exemple vocal et puis le faire en toute santé