unine08a03m

Corpus:
OFROM (O)
Nom de fichier:
unine08a03m
Contact:
Mathieu Avanzi, Marie-José Béguelin, Frederica Diémoz
Résumé:
raconte sa participation à un congrès pour aveugles
Date d'enregistrement:
22/08/2008
Durée d'enregistrement:
00:10:08
Nature du signal:
audio
Qualité du son:
environnement peu bruité
Anonymization status (recording):
script Daniel Hirst
Niveaux d'annotation:
Annotation automatique
Identifiant:
unine08-jba
Âge:
21-60
Sexe:
F
Profession:
étudiant
Niveau d'études:
études supérieures
Lieu de naissance:
Suisse, Chêne-Bourgerie
Statut de l'annotation:
automatique
Type:
narration
Secteur:
privé
Milieu:
amical
Modalité:
oral
Nombre de locuteurs:
1
Situation de l'enregistrement:
face_à_face
Sample address:
/annis-sample/ofrom/unine08a03m.html
Texte:
ok donc euh ben pendant cette semaine euh on a participé à un congrès avec donc c' était assez cool euh parce que on a premier jour on a eu enfin c' est un congrès pour aveugle donc le premier jour on a eu une formation pour aveugles on a appris à guider des aveugles d' abord on a eu des informations euh comment appréhender une personne aveugle comment est-ce qu' elle réagit à certaines situations pour pouvoir avoir une idée un peu technique et ensuite on a fait des exercices pratiques donc parmi les exercices pratiques il y avait des exercices en intérieur et des exercices en extérieur c' était assez cool et puis on avait par avec nous un instructeur qui était un un type assez sympa gay d' après mais c' était marrant enfin il nous a fait rire et puis donc euh il nous appris à comment guider donc euh chacune notre tour on faisait l' aveugle avec un bandeau sur les yeux et on a on devait faire confiance à l' autre pour nous guider donc il y avait plusieurs euh types d' obstacles plusieurs types de de situations donc les situations en intérieur le plus difficile c' était de monter les escaliers ce qui était assez perturbant quand même quand on voit pas où on va et qu' on a assez peur de se casser la figure dans les escaliers vu que je suis particulièrement maladroite euh se casser dans la figure dans les escaliers c' est assez mon genre en fait mais heureusement était là pour sauver la situation et il y a eu les situations en extérieur qui étaient beaucoup plus flippantes notamment monter dans un tram et avoir euh parce que faut installer la personne dans le tram être sûre qu' elle est bien assise lui expliquer comment elle à quel arrêt elle doit s' arrêter comment elle reconnaît le tram pouvoir la faire monter dans le tram sans qu' elle se casse la figure traverser la route aussi on nous a appris que enfin j' ai appris j' ai eu une révélation enfin j' étais pas au courant que les petits appareils fixés sur euh sur les sur le les les feux des passages à piéton eh ben quand ils font un bruit mais quand on met la main en-dessous les trucs pour aveugles enfin les trucs pour activer le feu ben ça vibre parce que à le au momment où ça vibre l' aveugle il sait qu' il peut traverser la route et en plus il y a une petite flèche et comme ça il sait dans quel sens il va ça je savais pas et j' ai été très impressionnée de le savoir puis j' avoue que ben en en essayant d' apréhender la vie de la façon des aveugles on se dit que c' est hyper compliqué mais après quand on les regarde euh vivre eux ils ont l' air d' être euh hyper débrouilles genre ils se promènent ils se baladent comme ça ils partent tout seul en en découverte du territoire puis ils ont l' air euh quand même assez débrouilles quand on les regarde manger euh ah il faut juste leur expliquer comment se où se situe leur assiette leurs couverts et leur verre puis après ils mangent tout seul comme ça on leur dit euh ben il y a les pommes de terre à midi il y a les il y a la les pâtes à à une six heures il y a les les haricots à trois heures comme ça ils savent vu que ils ont le schéma mental de l' horloge en fait on le retrouve à peu près partout et ils savent que plus ou moins vu qu' ils ont vu qu' il y a des montres spéciales en braille pour les aveugles ils savent euh exactement ben où se situe midi où se situe euh trois heures où se situe neuf heures donc dans leur assiette ils ont quand même une assez bonne image mentale de de comment ça se passe puis c' est vrai que c' est assez impressionnant parce que il n' y avait pas que des aveugles il y avait des gens malvoyants mais justement ils ils se débrouillaient pas mal bien mais sitôt qu' il s' agissait de reco- amorce de retrouver les toilettes parce que les toilettes c' était des pans de bois en fait uniformes et puis il y avait juste une porte dans le pans de bois donc ils retrouvaient pas forcément les toilettes s' ils n' avaient s' ils n' avaient pas euh s' ils avaient pas bien enregistré où était la porte des toilettes ben avec tous les pans de bois partout c' était un peu difficile de les retrouver vu qu' il y avait pas de de grand affichage toilettes et puis gros rouge énorme pour dire toilettes c' est ici donc c' était marrant puis voilà puis en en général ils étaient tous gentils mais des fois ils avaient un peu des demandes bizarres parce que bon voilà ben disons qu' il y avait pas mal de gens d' un peu tous les pays donc du coup euh et nous on était un peu le centre d' information donc du coup ils venaient nous poser des trucs des questions bizarres genre une dame qui avait cassé sa valise à son hôtel qui est venue nous demander de réparer sa valise qui était à son hôtel et on lui a dit d' aller voir avec l' hôtel parce que nous euh voilà on pouvait pas magiquement euh réparer sa valise qui était à son hôtel à perpette ou des gens qui qui voulaient qu' on leur change leurs billets d' avion parce que euh ils ne pouvaient pas enfin on savait ils avaient pas de ils ne pouvaient pas transiter par la France parce qu' ils n' avaient pas de permis pour transiter par la France et que du coup ça allait pas et puis ils nous demandait de faire quelque chose avec leurs billets d' avion ou alors euh de enfin de de leur donner des choses ou enfin ils c' était ils avaient souvent des demandes bizarres mais bon donc des fois c' était en anglais alors du coup euh enfin c' était tout le temps en anglais mais du coup il y a il y a des moment où j' ai un peu paniqué heureusement il y avait hein encore qui des fois quand je paniquais m' a beaucoup aidé puis il y avait aussi monsieur noeud papillon alors monsieur noeud papillon était marrant enfin moi je l' aimais bien parce que il me faisait des sourires et puis il me regardait tout le temps enfin il était marrant parce que bon enfin avec moi il était sympa mais avec les autres il était très très désagréable en fait c' était un américain puis qui avait un énorme noeud papillon vert avec un costume immonde et puis enfin il était blondinet avec des grands yeux bleus c' était le plus jeune je pense de l' assemblée à peu près et puis franchement euh elle a été traumatisée parce que quand euh quand ils lui ont demandé quand euh quand il est arrivé et que et qu' il a fait euh elle lui a demandé de quel pays euh il venait il a fait des États-Unis hein et puis ça pouvait pas être autre chose comme s' il avait pas l' air d' un suédois il aurait pu être suédois parce qu' il avait des gros yeux bleus et puis des cheveux blonds il aurait pu être suédois et puis je sais pas je sais pas si les suédois ont un bon goût du style je pensais que les américains s' habillent ouais non c' est vrai que les américains ils ont tendance à ne pas s' habiller bien il y en avait un avec une énorme cravate avec le drapeau de l' Amérique dessus un peu façon Bill Gates du genre gros gros mec comme ça qui se déplace comme ça aveugle bien entendu je ne sais pas si c' était sa femme qui avait choisi la cravate mais c' était pas franchement de meilleur goût mais bon et accompagné de d' un peu ouais enfin peu type présidente euh euh femme de président avec la petite coupe au carré avec les pentes relevées puis le petit tailleur comme ça et puis un certain âge et puis ils faisaient assez couple de vieux américains présidentiels c' était marrant sinon il y en avait il y en avait plein de drôles il y a des sud américains qui parlaient pas un mot de anglais et pas un mot de français ils parlaient que espagnol et il y avait que et qui parlaient espagnol alors du coup moi j' ai essayé de donner son sac de congrès à un gars et j' ai essayé de lui expliquer tout en anglais et ensuite sa bénévole est venue et je lui ai fait ouais je lui ai expliqué mais ne je suis pas sûre qu' il ait compris et en fait il avait rien compris donc du coup euh sa bénévole la personne qui le guidait en fait c' était son guide les bénévoles c' est les guides qui qui sont là pour s' occuper des aveugles elle a dû tout lui réexpliquer alors que voilà enfin moi je ne parlais pas espagnol donc du coup j' aurais pu essayé en italien mais c' est pas pareil et puis bon mon italien est un peu rouillé quand même c' était marrant puis voilà puis bon il y avait le dîner de gala la fin ça c' était assez drôle les gens étaient un peu tous stressés puis mais il y en avait qui avaient des tenues magnifiques quand même parce que il y avait des des gens des africains qui avaient mais des tenues fabuleuses quoi il y en a il y avait un couple d' africains qui est venu en en en espèce de toge blanche à fleurs les l' homme et la femme assortis l' homme avait un petit chapeau à fl- amorce à blanches à fleurs femme elle avait une énorme coiffure avec euh une sorte de foulard qui était très beau puis il y en avait d' autres où il y avait vraiment des gens magnifiques par exemples les les les représentants du d' Amérique du sud avaient euh d' Amérique du sud Afrique du sud avaient des robes assez belles enfin on voyait passer la garde robe puis c' est un peu pareil pour il y avait une viet une vietnamienne qui avait des magnifiques robes roses elle était tout le temps habillée en rose d' ailleurs et elle se baladait avec ses belles robes roses c' était c' était assez sympathique et puis franchement au départ celle qui nous a formé nous a dit qu' il fallait pas s' attendre à ce que les aveugles soient gentils parce que ils sont malades mais enfin ils sont malades ils sont ils ont un handicap mais ça les rend pas gentils pour autant et qu' il fallait se méfier parce que aussi enfin ça c' est nos autres instructeurs qui nous a dit qui fallait se méfier parce que un les aveugles euh c' est pas tous des enfants de coeur et ils ont tendance à des fois un peu certains abuser de la situation et donc à tripoter un peu plus que de nécessaire et il nous a dit qu' ils av- amorce qu' il avait vécu la situation on s' est un peu imaginé la situation ça nous a fait rire mais en fait pour finir à part euh enfin les les plus désagréables étaient des voyants en général les les représentants voyants pour euh pour ce congrès parce qu' il y avait pas que des non-voyants il y avait pas mal de représentants voyants pour les les grands représentants des asso- amorce des différentes associations et puis franchement puis il y avait un couple ét- amorce génial c' était un couple de de japonais je crois qui était vraiment adorable et puis ils ouais genre ils avaient des gestes affectueux quand au moment où je leur ai demandé le leurs tickets pour aller manger la la femme elle m' a gentiment tapoté la joue en me disant merci ma puce et puis ensuite euh au gala dîner quand euh quand je lui ai de nouveau demandé son ticket elle m' a fait un grand sourire en me disant bonjour en français à la place de me dire bonjour en anglais c' était marrant c' était chou non il y avait des gens bien choux et il y avait des enfin c' est c' est c' est un bonne expérience de vie de voir comment ces gens se débrouillent et puis leurs besoins comment comment gérer tout ça puis il y avait de bon n' a pas pu beaucoup assister aux conférences parce que on avait du boulot ouais mais il y avait des il y avait des choses assez intéressantes et puis c' est marrant euh de voir euh on a vu plusieurs sortes de braille aussi on n' a pas encore enfin on n' a pas trop appris à lire le braille parce que euh en peu de temps on n' avait pas trop le temps mais euh on ben moi je savais pas qu' il existait deux types de braille il y a un type de braille qui est du braille complet suites de syllabes